Quintaine


Quintaine
Une quintaine : mannequin et son écu.
Une quintaine avec une masse.
Joute de l'anneau
et « technique de la lance couchée ».
Une quintaine sur l'eau (1242).

La quintaine, appelée aussi joute du sarrasin, est un terme employé au Moyen Âge pour désigner un jeu d'adresse consistant pour un chevalier à percuter avec sa lance tendue un trophée de 5 armes ou le bouclier d'un mannequin surmontant un mât fixe ou rotatif. Ce sport médiéval est principalement destiné à entraîner les chevaliers.

Origine et évolution du terme

Ce terme est issu du latin quintāna via, littéralement cinquième voie dans le camp romain située entre le 5e et le 6e manipule où avait lieu le marché et des exercices militaires. Par extension, il a fini par désigner le poteau utilisé pour ces exercices militaires[1].

À l'origine, le poteau est surmonté d'une planche ou d'un bouclier et au Moyen Âge, le jeu était ouvert aux jeunes hommes, quelle que soit leur condition. Ils pouvaient être à pied, utiliser un cheval en bois ou sur l'eau (joute nautique). Les hommes à chevaux étaient uniquement des chevaliers qui voyaient en cette épreuve un entraînement aux joutes et qui ont popularisé cette épreuve. Pour transformer cet entraînement en divertissement plus risqué, on accroche un bras articulé perpendiculairement au pieu ou au mannequin. Sur ce bras articulé pend une lourde masse accrochée à une chaîne ou un fléau d'armes[2].

Au XVIIe siècle et les siècles suivants, des variantes à la quintaine sont introduites :

  • « joute de l'anneau » : la lance doit enfiler un anneau sur une potence ou tenu par un écuyer, le vainqueur étant celui qui décroche le plus d'anneaux (ou, autre variante, de bagues).
  • « épreuve des écus renversés » : le chevalier renverse avec sa lance des écus posés en équilibre sur le sol.
  • « passe d'arme » : le chevalier atteint de sa lance un écu fixe de l'autre côté de la lice gardée par un chevalier provocateur[3].

Technique

Le chevalier, sur son destrier, doit toucher l'écu au galop. Le bras articulé tourne et la masse doit être esquivée par l'effacement du chevalier qui se couche sur l'encolure du cheval. Les moins vifs peuvent aussi parer le coup avec leur propre bouclier. S'il manque la cible... rien ne se passe, hormis les clameurs désapprobatrices de la foule[3].

Notes et références

  1. P. Carpentier, L. Henschel. « Glossaire français » (1766, 1850),in du Cange, éd. augm., Niort : L. Favre, 1883–1887
  2. Juliet Barker, The Tournament in England : 1100–1400, UK: Boydell Press, 1986
  3. a et b Lucien Clare, La quintaine, la course de bague et le jeu des têtes : étude historique et ethno-linguistique d'une famille de jeux équestres, Éditions du CNRS, 1983
  • Portail du monde équestre Portail du monde équestre

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quintaine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • quintaine — ● quintaine nom féminin (latin quintana) Pièce de bois fichée en terre, à laquelle était attaché un écu et que les chevaliers plantaient devant leur tente. Mannequin monté sur un pivot, qui, lorsqu on le frappait maladroitement avec la lance,… …   Encyclopédie Universelle

  • quintaine — Quintaine. s. f. Pal, poteau que l on fiche en terre, contre lequel on s exerce à courir avec la lance, à jetter des dards. Planter une quintaine. courre la quintaine. l exercice de la quintaine …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Quintaine — Nom porté dans des régions diverses, Champagne et Normandie notamment. C est un toponyme, à rapprocher du catalan Quintana, qui a peut être désigné une terre dont on devait le cinquième des produits au seigneur. Il s agit de toute façon d une… …   Noms de famille

  • Quintaine — (fr., spr. Kängtän), so v.w. Quintana 3) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • quintaine — (kin tè n ) s. f. 1°   Terme du moyen âge. Sorte de jeu et d exercice militaire qui consistait à frapper d une lance assez adroitement une figure d homme armé, pour éviter le coup qu on en recevait quand on ne la frappait pas comme il faut.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • QUINTAINE — s. f. T. de Manége. Poteau fiché en terre, contre lequel on s exerce à courir avec la lance ou à jeter des dards. Planter une quintaine. Courir la quintaine.   Il se dit encore de L action de courir le quintan …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • QUINTAINE — n. f. T. de Manège Poteau fiché en terre, contre lequel on s’exerce à courir avec la lance ou à jeter des flèches. Courir la quintaine. Les joutes à la quintaine étaient un des exercices favoris dans les tournois. Il se disait encore du Mannequin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • quintaine — Une Quintaine. Jouster à la quintaine, c est une grosse piece de bois fichée en terre, à laquelle est attaché un escut, contre lequel les jeunes gentilshommes joustent pour apprendre à courir la lance …   Thresor de la langue françoyse

  • Quintaine Americana — Infobox musical artist Name = Quintaine Americana Img capt = Img size = Landscape = Background = group or band Origin = Boston, Massachusetts Genre = Hard rock Years active = 1995–present Label = CherryDisc, Roadrunner, Curve of the Earth,… …   Wikipedia

  • Clesse (Saone-et-Loire) — Clessé (Saône et Loire) Pour les articles homonymes, voir Clessé. Clessé …   Wikipédia en Français