Coursier (cheval)


Coursier (cheval)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coursier.
Cette miniature représente un chevalier sur un cheval qui pourrait être un coursier.

Un coursier est un cheval rapide et fort, fréquemment mentionné et utilisé au Moyen Âge comme monture de guerre. Il était monté par les chevaliers et les hommes d'armes.

Sommaire

Étymologie

Le nom de coursier proviendrait de leur capacité à se déplacer à de grandes vitesses au galop[1], le nom pourrait être tiré de l'ancien français course[2] ou de l'italien corsiero, qui signifie cheval de bataille[3]

Coursiers en temps de guerre

Le coursier était une monture plus commune que le destrier[4] et son utilisation était plus courante en bataille puisque ces chevaux sont à la fois légers, rapides et puissants[1]. C'étaient des chevaux de valeur, mais moins cher à l'achat que les fameux destriers[5]. Un autre cheval communément utilisé en temps de guerre fut le roussin, qui était une monture à tout faire de faible valeur.

Autres utilisations

Les coursiers furent occasionnellement montés pour la chasse[3].

Notes et références

  1. a et b Ewart Oakeshott A Knight and his Horse, Rev. 2nd Ed. USA:Dufour Editions, 1998, p. 11-12
  2. (en)Oxford English Dictionary, 10th Ed, 1999
  3. a et b Ann Hyland The Warhorse 1250-1600, UK: Sutton Publishing, 1998, p.97
  4. Michael Prestwich, Armies and Warfare in the Middle Ages: The English Experience, New Haven: Yale University Press, 1996
  5. Christopher Gravett. English Medieval Knight 1300-1400, Oxford: Osprey Publishing, 2002, p 59

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du monde équestre Portail du monde équestre

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Coursier (cheval) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cheval — cheval, aux [ ʃ(ə)val, o ] n. m. • fin XIe; lat. caballus « mauvais cheval » (mot gaul.), qui a supplanté le class. equus; cf. aussi joual I ♦ 1 ♦ Grand mammifère ongulé (hippomorphes) à crinière, plus grand que l âne, domestiqué par l homme… …   Encyclopédie Universelle

  • cheval\ d'arçons — cheval, aux [ ʃ(ə)val, o ] n. m. • fin XIe; lat. caballus « mauvais cheval » (mot gaul.), qui a supplanté le class. equus; cf. aussi joual I ♦ 1 ♦ Grand mammifère ongulé (hippomorphes) à crinière, plus grand que l âne, domestiqué par l homme… …   Encyclopédie Universelle

  • cheval-vapeur — cheval, aux [ ʃ(ə)val, o ] n. m. • fin XIe; lat. caballus « mauvais cheval » (mot gaul.), qui a supplanté le class. equus; cf. aussi joual I ♦ 1 ♦ Grand mammifère ongulé (hippomorphes) à crinière, plus grand que l âne, domestiqué par l homme… …   Encyclopédie Universelle

  • cheval — CHEVAL. s. m. Animal qui hennit, propre à tirer & à porter. Cheval noir, blanc, gris pommelé, gris moucheté, truité, gris cendré, gris teste de more, alezan bruslé, alezan moreau, bay, bay brun, bay clair, isabelle, rubican, roüan, poil de souris …   Dictionnaire de l'Académie française

  • coursier — (kour sié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des kour sié z ardents) s. m. 1°   Grand et fort cheval de tournoi ou de bataille.    Poétiquement, un noble et beau cheval. •   Déjà d un plomb mortel plus d un brave est atteint, Sous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cheval au Moyen Âge — Image du XVe siècle représentant Charlemagne avec un cheval de type médiéval. Article principal : Cheval. Le cheval au Moyen Âge …   Wikipédia en Français

  • Cheval mallet — Le Cheval Mallet, d après un montage sous le logiciel GIMP, en 2009 Cheval Mallet ou cheval Malet désigne un cheval fabuleux et maléfique, uniquement mentionné dans le folklore français autour de la Vendée …   Wikipédia en Français

  • coursier — COURSIER. s. mas. Terme usité plus particulièrem. en Poésie. Grand cheval de belle taille, propre pour les batailles et les tournois. Coursier de Naples. Grand coursier. Monté sur un coursier.Coursier, en termes de Marine, C est le passage de la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • coursier — 1. coursier [ kursje ] n. m. • XIIe; de l a. fr. cors « allure rapide » ♦ Littér. Grand et beau cheval de bataille, de tournoi. « J aimais les fiers coursiers, aux crinières flottantes » (Hugo). coursier 2. coursier, ière [ kursje, jɛr ] n. • fin …   Encyclopédie Universelle

  • Cheval — Pour les articles homonymes, voir Cheval (homonymie). Cheval …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.