Paris-Levallois Basket


Paris-Levallois Basket
Paris-Levallois Basket Basketball pictogram.svg
Logo du club
Généralités
Nom complet Paris-Levallois Basket
Date de fondation 9 juin 2007
Couleurs bleu
Salle Stade Pierre-de-Coubertin
(4 200 places),
Palais des Sports Marcel Cerdan
(3 051 places)
Siège Palais des Sports Marcel-Cerdan - 141 rue Danton
92300 Levallois
Championnat actuel Pro A
Président Francis Flamme
Site web parislevallois.com

Le Paris Levallois est un club français de basket-ball évoluant en Pro A, soit la première division du championnat de France. Le club est issu de la fusion entre le Paris Basket Racing et le Levallois Sporting Club Basket en 2007.

Sommaire

Historique

Cela était pressenti depuis plusieurs années, et était une volonté du groupe d'actionnaires Panames[1] de créer un grand club parisien, et cela passait certainement par la fusion du PBR et du Levallois SCB. Le 4 juin 2007 un communiqué de presse annonce que la fusion va s’opérer entre les deux clubs de la région parisienne. La samedi 9 juin les deux clubs annoncent que cette fusion est effective relayée par la Ligue nationale[2], le club récupérant les droits sportifs du Paris Basket Racing afin d’évoluer en Pro A dès sa première année d’existence.

Le club, la société

À sa création, le Paris Levallois est présidé par Essar Gabriel (jusqu’alors président du Paris Basket Racing), assisté de Solly Azar (marketing et ventes), Max Bouchet-Virette (finances), Antoine Rigaudeau (sport, formation et développement) et Francis Flamme[3] (administration).

La holding Panames, détenteur du PBR, devient l’actionnaire majoritaire de la SASP créée sous le nom de SASP Paris Levallois avec 59,27 %. Les autres parts étant détenues par l’Association Levallois SCB (26 %), la Paris Basket Holding (14,71 %) et l’Association Paris Basket Racing (0,01 %).

Le 11 août 2007, par Assemblée Générale, la SASP Paris Basket Racing valide l'augmentation de capital et le changement de nom du club en "Paris Levallois".

Le logo du club a été dévoilé le 30 août 2007, fruit du travail de la compagnie Studio Magnetique. Il présente les couleurs proches de celles du PBR et du LSCB à savoir les variantes de bleu, mais on retrouve également le rouge du club de Paris et le jaune de Levallois. Les lettres PL souligne bien les deux villes de Paris et Levallois.

Au terme d'une saison où il n'obtiendra que la quinzième place du championnat synonyme de relégation en Pro B et de multiples déboires suite à l'affaire Koné[4], le vice-président des sports, Antoine Rigaudeau démissionne de ses fonctions le 16 mai 2008[5]. En juillet 2007, Francis Flamme reprend la présidence du club à la place de Essar Gabriel[6]. Certains ont alors critiqué les conditions de la fusion qui a amené le club a jouer dans deux enceintes différentes pour ses matchs à domicile, entraînant de nombreux aller-retour et rendant plus difficile la fidélisation du public[7].

Durant la saison 2008-2009, l'équipe effectue une saison sérieuse qui la verra terminer première de la saison régulière synonyme de remontée en Pro A après une seule saison de purgatoire. Elle sera éliminée en demi-finale des play offs par le CSP Limoges par deux matchs à zéro. Jimmal Ball est MVP français.

S'appuyant sur des piliers de l'équipe de la remontée (Jimmal Ball, Joachim Ekanga, Rodney Elliot, Wilfried Aka et Jean-Baptiste Michel Adolphe), les dirigeants recrutent plusieurs joueurs afin de former un groupe solide. Le début de saison est satisfaisant avec un bilan équilibré (6 victoires 6 défaites) après 12 matchs et est symbolisé par la présence de trois de ses joueurs au All Star Game de Bercy : LaQuan Prowell (concours de dunk), Andrew Albicy (concours de meneur) et AD Vassalo (remplaçant pour l'équipe étrangère). Ce dernier finira meilleur marqueur du match avec 22 points.

Après avoir raté de peu la Semaine des As après une défaite en prolongations à Orléans, le PL repart de plus belle en battant notamment Le Mans, l'ASVEL et Orléans et ainsi se qualifier pour les play offs, seulement un an après sa remontée. Face au Mans, la marche est trop grande pour les Franciliens. Battus deux fois, 76-62 puis 80-70, ils quittent plus qu'honorablement la scène nationale.

L'été 2010 voit AD Vassallo, Prosper Karangwa, Rodney Elliot, Michel Jean-Baptiste Adolphe et LaQuan Prowell quitter la capitale pour d'autres horizons. Ils sont respectivement remplacés Par David Noel, Bracey Wright, Guillaume Yango, Marcellus Sommerville et Nigel Wyatte. Dès le 1er match de la saison, le PL bat l'ASVEL à Coubertin lors d'un match maitrisé. Les hommes de Dupraz se font éliminés de l'Eurochallenge dès le 1er tour par le Maccabi Haifa mais se reprennent 3 jours plus tard en allant battre Poitiers. Étrillés pour la première fois de la saison à Coubertin face au Havre, le PL rebondit instantanément en s'imposant à Roanne, chez qui le PL est la seule équipe à s'y être imposé depuis 2 saisons.

Coup d'envoi du match Paris Levallois - Hyères Toulon du 4 novembre 2011

Et alors qu'ils occupent la première place du classement à égalité avec un bilan de 4-1 suite à une victoire face au Mans à Levallois, le PL va connaitre une incroyable dégringolade qui le verra enchainer 8 défaites consécutives dont 5 avec un écart minimum de 20 points. Jean-Marc Dupraz quitte le club après un accord trouvé avec la direction. Bracey Wright et Nigel Wyatte quittent eux aussi le navire. Adjoint de nombreux entraineurs parisiens, Christophe Denis prend le relais de Dupraz au milieu de la saison.

Alternant le bon à domicile et le mauvais à l'extérieur lors de la phase retour, le PL assure son maintien lors de la 30e et ultime journée avec une précieuse victoire acquise au buzzer sur le parquet de l'ASVEL.

Palmarès

Entraîneurs successifs

Effectif actuel

L'entraîneur du Paris-Levallois Christophe Denis donne ses consignes aux joueurs pendant un temps mort lors du match contre Hyères Toulon du 04 novembre 2011
  Paris-Levallois Basket   David Noel Captain sports.svg 2,00 24
5 11 Drapeau : États-Unis Lamont Hamilton 2,08 27
2/1 13 Drapeau : États-Unis Eric Chatfield 1,92 31
3/2 14 Drapeau : France Michel Morandais 1,96 31
3 17 Drapeau : Congo-Brazzaville Giovan Oniangue 1,96 20
5 18 Drapeau : France Landing Sene (E) 2,08 20
1 - Drapeau : Portugal Philippe Da Silva 1,92 31
1 - Drapeau : France Malela Mutuale (E) 1,88 20
1/2 - Drapeau : États-Unis Trenton Meacham 1,90 25
4 - Drapeau : États-Unis Jawad Williams 2,06 28
4 - Drapeau : France Kevin Dinal (E) 2,02 18
5 - Drapeau : France Vincent Masingue 2,05 35
Entraîneur
  • Drapeau de la France Christophe Denis
Assistant(s)

Légende 
  • P. : Poste
  • # : Numéro de maillot
  • Nat. : Nationalité
  • Captain sports.svg : Capitaine
  • Injury icon 2.svg: joueur blessé actuellement
  • (E) : Espoir (centre de formation)

Joueurs célèbres ou marquants

Couleurs et Logos

Sources et références

  1. Propriétaires majoritaires du Paris Basket Racing depuis 2006.
  2. La LNB et de la FFBB approuvent la fusion sur www.sport.fr, 12 juin 2007. Consulté le 1er mai 2010.
  3. alors président du Levallois Sporting Club Basket
  4. Mohamed Koné dispute le 27 octobre 2007 une rencontre avec son club de l'Élan Sportif Chalonnais face au Paris-Levallois, rencontre remportée par Chalon, alors que le joueur a pris connaissance la veille d'une suspension de trois mois prononcée pour contrôle positif au cannabis. Paris demande la victoire sur tapis vert. la Fédération française de basket-ball (FFBB), confirmée par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), demande aux deux clubs de rejouer la rencontre. Paris, dans l'attente d'un recours, ne se déplace pas à Châlon et perd la rencontre par forfait. le club parisien se voit ensuite débouter de sa demande de victoire sur tapis vert.
  5. Démission d'Antoine Rigaudeau sur www.sport.fr, 30 mai 2008. Consulté le 1er mai 2010
  6. Francis Flamme effectue son retour sur www.20minutes.fr, 1er juillet 2008. Consulté le 1er mai 2010
  7. http://www.20minutes.fr/article/377082/Sport-Les-nomades-de-la-Pro-A.php
  8. Nicolas Cerbelle, « Sport24 - Basket/NBA : Stewart rentre au bercail » sur www.sport24.com, 6 janvier 2008. Consulté le 1er mai 2010

Annexes

Liens externes

Navigation


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paris-Levallois Basket de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paris-levallois basket — Paris Levallois Club fondé le 9 juin 2007 …   Wikipédia en Français

  • Paris Levallois Basket — Paris Levallois Club fondé le 9 juin 2007 …   Wikipédia en Français

  • Paris-Levallois Basket — Paris Levallois Nombre Completo Paris Levallois Basket Fundación 2007 Ciudad París/Levallois Perret, Francia Colores …   Wikipedia Español

  • Paris-Levallois — Basket Paris Levallois Club fondé le 9 juin 2007 …   Wikipédia en Français

  • Paris Basket Racing — Nombre Completo Paris Basket Racing Fundación 1922 Desaparición 2007 Ciudad París, Francia Colores …   Wikipedia Español

  • Levallois Sporting Club Basket — Club fo …   Wikipédia en Français

  • Paris Basket Racing — Généralités …   Wikipédia en Français

  • Levallois Sporting Club (basket) — Levallois Sporting Club Basket Généralités …   Wikipédia en Français

  • Levallois — puede referirse a: Conceptos relacionados con la talla lítica: Método Levallois Lasca Levallois Punta Levallois Topónimos Levallois Perret, una ciudad francesa, de la periferia noroeste de París, cuyo nombre llevan dos equipos de fútbol y uno de… …   Wikipedia Español

  • Paris (France) — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.