Omar El-Béchir


Omar El-Béchir

Omar el-Béchir

Omar Hassan el-Béchir
عمر حسن البشير
3e président de la République du Soudan
Omar al-Bashir, 12th AU Summit, 090202-N-0506A-137.jpg

Actuellement en fonction
Mandat
16 octobre 1993 -
Depuis le 16 octobre 1993
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Élu(e) le 1996
Réélu(e) le 20 décembre 2000
Parti politique Congrès national
Vice-président Zubair Mohamed Salih
Ali Osman Taha
John Garang de Mabior
Salva Kiir Mayardit
Prédécesseur Lui-même (président du Conseil révolutionnaire
pour le salut national)
Élu(e) le {{{élection2}}}
Élu(e) le {{{élection3}}}
Élu(e) le {{{élection4}}}

Autres fonctions
Président du Conseil révolutionnaire
pour le salut national
Mandat
30 juin 1989 - 16 octobre 1993
Président {{{président1}}}
Président de la République {{{président de la république1}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil1}}}
Premier ministre {{{premier ministre1}}}
Chancelier {{{chancelier1}}}
Gouvernement {{{gouvernement1}}}
Prédécesseur Ahmed al-Mirghani (président de la République)
Successeur Lui-même

Premier ministre soudanais
Mandat
30 juin 1989 - 16 octobre 1993
Président {{{président2}}}
Président de la République Lui-même
Chef de l’État {{{chef de l'etat2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil2}}}
Premier ministre {{{premier ministre2}}}
Chancelier {{{chancelier2}}}
Gouvernement {{{gouvernement2}}}
Prédécesseur Sadeq al-Mahdi
Successeur Poste aboli

{{{fonction3}}}
Mandat
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président de la République {{{président de la république3}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil3}}}
Premier ministre {{{premier ministre3}}}
Chancelier {{{chancelier3}}}
Gouvernement {{{gouvernement3}}}

{{{fonction4}}}
Mandat
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président de la République {{{président de la république4}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil4}}}
Premier ministre {{{premier ministre4}}}
Chancelier {{{chancelier4}}}
Gouvernement {{{gouvernement4}}}

{{{fonction5}}}
Mandat
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président de la République {{{président de la république5}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil5}}}
Premier ministre {{{premier ministre5}}}
Chancelier {{{chancelier5}}}
Gouvernement {{{gouvernement5}}}

{{{fonction6}}}
Mandat
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président de la République {{{président de la république6}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil6}}}
Premier ministre {{{premier ministre6}}}
Chancelier {{{chancelier6}}}
Gouvernement {{{gouvernement6}}}

{{{fonction7}}}
Mandat
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président de la République {{{président de la république7}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil7}}}
Premier ministre {{{premier ministre7}}}
Chancelier {{{chancelier7}}}
Gouvernement {{{gouvernement7}}}

{{{fonction8}}}
Mandat
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président de la République {{{président de la république8}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil8}}}
Premier ministre {{{premier ministre8}}}
Chancelier {{{chancelier8}}}
Gouvernement {{{gouvernement8}}}

{{{fonction9}}}
Mandat
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président de la République {{{président de la république9}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil9}}}
Premier ministre {{{premier ministre9}}}
Chancelier {{{chancelier9}}}
Gouvernement {{{gouvernement9}}}

{{{fonction10}}}
Mandat
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président de la République {{{président de la république10}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil10}}}
Premier ministre {{{premier ministre10}}}
Chancelier {{{chancelier10}}}
Gouvernement {{{gouvernement10}}}

{{{fonction11}}}
Mandat
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président {{{président11}}}
Président de la République {{{président de la république11}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat11}}}
Monarque {{{monarque11}}}
Gouverneur général {{{gouverneur11}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil11}}}
Premier ministre {{{premier ministre11}}}
Chancelier {{{chancelier11}}}
Gouvernement {{{gouvernement11}}}

Biographie
Nom de naissance Omar Hassan Ahmed el-Béchir
Naissance 1er janvier 1944
Flag of Egypt.svg Hosh Bonnaga (Soudan égyptien)
Décès {{{décès}}}
{{{lieu décès}}}
Nature du décès {{{nature}}}
Nationalité soudanaise
Conjoint(s) Fatma Khaldid
Enfant(s) {{{enfants}}}
Diplômé Académie militaire du Caire
Profession Militaire
Occupations {{{occupation}}}
Résidence(s) {{{résidence}}}
Religion Islam sunnite
Signature {{{signature}}}

Présidents de la République du Soudan

Omar Hassan el-Béchir (arabe : عمر حسن البشير) ou Omar al-Bachir, né le 1er janvier 1944 à Hosh Bonnaga, est un chef militaire et politicien soudanais, chef de l'État de 1989 à 1993 et président de la République depuis 1993. El-Béchir a étudié dans une académie militaire du Caire et a servi dans l'armée égyptienne pendant la guerre du Kippour contre Israël en 1973. Lorsqu'il retourne au Soudan, il est chargé de conduire des opérations militaires contre l'Armée de libération du Soudan au sud du pays.

Il accède au grade de général dans les années 1980 et mène le coup d'État militaire de 1989 qui renverse le Premier ministre élu Sadeq al-Mahdi. Tous les partis politiques ainsi que le Parlement sont dissous. El-Béchir prend la tête du Conseil révolutionnaire pour le salut national nouvellement établi ainsi que les fonctions de chef de l'État, Premier ministre, chef des forces armées et ministre de la Défense avant de devenir officiellement président de la République le 16 octobre 1993. D'abord allié à l'islamiste Hassan al-Tourabi, el-Béchir le met à l'écart avant de l'incarcérer lorsque Tourabi veut assumer seul le pouvoir en 1999.

Dans les années 2000, sa présidence est marquée par des négociations avec les sécessionnistes du Sud du pays, un rapprochement avec la République populaire de Chine et la guerre civile au Darfour.

Le 14 juillet 2008, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé aux juges de la CPI d'émettre un mandat d'arrêt à charge d'Omar el-Béchir parce qu'il aurait commis des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre au Darfour[1]. Cette demande a été critiquée par certains : le procureur est accusé de s'occuper plus de politique que de droit international et de ne pas prendre en compte la situation politique locale, tandis que l'accusation de génocide est qualifiée de « rhétorique militante » irréaliste[2].

Le 4 mars 2009, la Cour pénale internationale (CPI) a émis un mandat d'arrêt international à l'encontre d'Omar el-Béchir, accusé de crimes contre l'humanité et crimes de guerre[3]. El-Béchir devient le premier chef d'État en exercice à être sous le coup d'un mandat d'arrêt international.

Sommaire

Enfance

Omar el-Béchir est né dans le village de Hoshe Bannaga, au Soudan, où il a reçu son enseignement primaire et plus tard sa famille déménagea pour Khartoum, où il continua son enseignement secondaire. Omar el-Béchir rejoignit l'armée soudanaise durant son adolescence et étudia à l'académie militaire égyptienne au Caire. Rapidement il gravit les échelons et devint parachutiste. Plus tard, el-Béchir servit dans l'armée égyptienne pendant la Guerre du Kippour de 1973[4] Il parle couramment l'arabe

Il est marié à sa cousine Fatma Khaldid. Il a aussi une seconde épouse prénommée Widad, qui a déjà des enfants de son premier mari, décédé lors d'un accident d'hélicoptère. El-Béchir, quant à lui, n'a pas d'enfant.[5]

Carrière militaire

Lors de son retour au Soudan, el-Béchir a été responsable des opérations militaires contre l'Armée populaire de libération du Soudan dans la moitié sud du pays. En tant que colonel en 1989, el-Béchir dirigea un groupe d'officiers militaires en renversant l'instable coalition gouvernementale du Premier ministre Sadeq al-Mahdi.[6] Sous le commandement d'el-Béchir, le nouveau gouvernement militaire suspendit les partis politiques et introduisit au niveau national un code légal islamique.[7] Ainsi, il devint le président du Conseil du commandement révolutionnaire pour le salut national et assuma les postes de chef de l'État, Premier ministre, chef des forces armées et ministre de la Défense.[8]

Notes et références

  1. Mandat d’arrêt contre el-Béchir, Le Soir, 14 juillet 2008
  2. La CPI fait beaucoup de politique et peu de droit, Roland Marchal, Le Monde, 15 juillet 2008
  3. Soudan: El-Béchir sous mandat d'arrêt REUTERS/Osman Orsal L'Express, 4 mars 2009
  4. Bashir, Omar Hassan Ahmad al
  5. Bridgland, Fred : President Bashir, you are hereby charged…, The Scotsman (2008-07-14). Consulté le 2008-07-15.
  6. FACTBOX - Sudan's President Omar Hassan al-Bashir, 14 juillet 2008, Reuters. Consulté le 16 juillet 2008
  7. Bekele, Yilma : Chickens are coming home to roost!, Ethiopian Review (2008-07-12). Consulté le 2008-07-15.
  8. Cowell, Alan : Military Coup In Sudan Ousts Civilian Regime, The New York Times (1989-07-01). Consulté le 2008-07-15.

Voir aussi

Liens externes

Ce document provient de « Omar el-B%C3%A9chir ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Omar El-Béchir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Omar el-Béchir — Omar Hassan el Bechir عمر حسن البشير Mandats 3e président de la République du Soudan …   Wikipédia en Français

  • Omar el-Bechir — Omar el Béchir Omar Hassan el Béchir عمر حسن البشير 3e président de la République du Soudan …   Wikipédia en Français

  • Omar el-béchir — Omar Hassan el Béchir عمر حسن البشير 3e président de la République du Soudan …   Wikipédia en Français

  • Omar Al-Bachir — Omar el Béchir Omar Hassan el Béchir عمر حسن البشير 3e président de la République du Soudan …   Wikipédia en Français

  • Omar Hasan Ahmad al-Bashir — Omar el Béchir Omar Hassan el Béchir عمر حسن البشير 3e président de la République du Soudan …   Wikipédia en Français

  • Omar Hassan al-Bashir — Omar el Béchir Omar Hassan el Béchir عمر حسن البشير 3e président de la République du Soudan …   Wikipédia en Français

  • Omar al-Bashir — Omar el Béchir Omar Hassan el Béchir عمر حسن البشير 3e président de la République du Soudan …   Wikipédia en Français

  • Béchir — Béchir, Bechir ou Bachir est un prénom et un nom arabe (بشير) signifiant annonciateur de bonnes nouvelles : c est l un des noms qui désignent le Prophète. Il se rapproche du prénom Ange qui a la même signification, d où sa fête le 5 mai. Il… …   Wikipédia en Français

  • Bechir — (Omar Hassan el) (né en 1932) général et homme politique soudanais. Il prit le pouvoir en 1989 et devint président de la République en 1993 …   Encyclopédie Universelle

  • 2009 au Soudan — Chronologie en Afrique 2007 au Soudan 2008 au Soudan 2009 au Soudan 2010 au Soudan 2011 au Soudan 2007 par pays en Afrique 2008 par pays en Afrique 2009 par pays en Afrique 2010 par pays en Afrique 2011 par pays en Afrique Années : 2006 2007 …   Wikipédia en Français