Musulmans (nationalite)


Musulmans (nationalite)

Musulmans (nationalité)

Dans les pays de l'ex-Yougoslavie, les Musulmans sont considérés comme une nationalité établie selon leur religion traditionnelle, même si une petite proportion n'est pas de religion musulmane, mais athée, moins de 3 % selon le recensement de 1991. Le terme s'écrit donc avec une majuscule, contrairement à « musulmans » qui désigne les adeptes de l'islam.

Avant 1974, en Yougoslavie, s'il existait officiellement les nationalités Croate, Macédonienne, Serbe et Slovène, la nationalité Bosniaque n'avait pas de reconnaissance officielle, car la Bosnie était peuplée de Serbes, de Croates et de Slaves islamisés ayant les mêmes origines que les Croates et les Serbes. On ne leur reconnaissait donc pas le statut de peuple distinct, mais d'adeptes d'une religion.

Sommaire

Histoire

Origine

Avant la conquête de la Bosnie-Herzégovine par l'Empire ottoman, les Slaves de Bosnie sont catholique ou orthodoxe. Une partie des catholiques sont d'anciens bogomiles convertis superficiellement au catholicisme après la destruction de leur entité. Après la conquête de la Bosnie-Herzégovine, une partie de ces Slaves se convertit à l'islam. Les conversion furent relativement passive et opportuniste pendant les cinq siècles d'occupation ottomane, dans la mesure où selon le système des Millet le statut de musulman dans l'Empire Ottoman leur apportait plusieurs avantages :

  • ne plus payer l'impôt religieux que payaient les chrétiens et les juifs,
  • éviter d'offrir au sultan son premier fils comme esclave selon la tradition des janissaires,
  • accéder à des postes dans l'armée et l'administration,
  • avoir le droit de devenir aisés, le droit à la bourgeoisie en quelque sorte ; un non-musulman n'ayant pas le droit de s'enrichir au dépens d'un musulman.[réf. nécessaire]
  • se défaire du catholicisme ou de l'orthodoxisme pour les anciens Bogomiles.

La nationalité Musulmane

En 1974, Tito introduit la nationalité « Musulmans » (avec un M majuscule) à la demande des musulmans de Bosnie-Herzégovine ; les Musulmans devinrent alors un des peuples constitutifs de la Yougoslavie. Après les accords de Dayton en 1995, une fois la Bosnie-Herzégovine indépendante, les Bosniens musulmans demanderont la reconnaissance de leur peuple en tant que nation par l'ONU, non sous sa dénomination première de « Musulmans » mais sous celle de « Bosniaques » (en bosnien, Bošnjaci, en anglais Bosniaks ).

Aujourd'hui

La nationalité Musulman existe encore juridiquement en Serbie, Slovénie, République serbe de Bosnie, Monténégro, ex-République yougoslave de Macédoine et en Croatie pour désigner les Slaves de tradition musulmane, elle est acceptée comme réponse pour la question de la nationalité lors des recensements mais les intéressés répondent plus volontiers dans les médias en se qualifiant de Bosniaques.

En Bosnie-Herzégovine, en dehors de la République serbe de Bosnie on utilise officiellement le terme de Bosniaques (même en Herzégovine à telle enseigne qu'il semble que les Herzégoviniens n'existent purement et simplement pas puisque l'Herzégovine n'est qu'une expression géographique et historique dénuée de fondement ethno-national).

Officiellement la Bosnie-Herzégovine, afin de garder l'intégrité et l'unité du pays, ne communique qu'en utilisant le terme de Bosniaques.

Population

  • En Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 1 902 956 personnes au recensement de 1991, avant la reconnaissance de la nationalité Bosniaque.
  • Au Monténégro Monténégro 24 625 personnes se sont déclarés Musulmans dans le recensement de 2003.
  • En Croatie Croatie 19 677 personnes (recensement de 2001)
  • En Serbie Serbie (sans le Kosovo) 19 503 personnes (recensement de 2002)
  • En Slovénie Slovénie 10 467 personnes (recensement de 2002)
  • En Macédoine Macédoine (ex-République yougoslave de Macédoine) 2 553 personnes (recensement de 2002)

Notes et références

Annexes

Articles connexes

  • Pomaks, Slaves et Tziganes de Bulgarie islamisés.
  • Gorans, Serbo-Macédoniens islamisés - eux aussi Slaves islamisés mais historiquement distingués des autres.

Liens et sources externes

Bibliographie

  • Portail de la Croatie Portail de la Croatie
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe
  • Portail de la Bosnie-Herzégovine Portail de la Bosnie-Herzégovine
Ce document provient de « Musulmans (nationalit%C3%A9) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Musulmans (nationalite) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musulmans (nationalité) — « Musulmans », désigne dans les pays de l ex Yougoslavie, une nationalité de slaves du sud de tradition musulmane. Avant 1974, en Yougoslavie, s il existait officiellement les nationalités croate, macédonienne, serbe et slovène, la… …   Wikipédia en Français

  • Musulmans (Serbes et Croates islamisés) — Musulmans (nationalité) Dans les pays de l ex Yougoslavie, les Musulmans sont considérés comme une nationalité établie selon leur religion traditionnelle, même si une petite proportion n est pas de religion musulmane, mais athée, moins de… …   Wikipédia en Français

  • Nationalite francaise — Nationalité française Une personne est dite de nationalité française lorsqu elle est régie pour ses droits civils par le code civil des Français et pour ses droits civiques ou politiques par la Constitution de la République française et… …   Wikipédia en Français

  • Nationalité Française — Une personne est dite de nationalité française lorsqu elle est régie pour ses droits civils par le code civil des Français et pour ses droits civiques ou politiques par la Constitution de la République française et particulièrement son Préambule …   Wikipédia en Français

  • Musulmans Laïcs — Les musulmans laïcs sont des personnes qui ont comme foi l islam et qui favorables à la laïcité. Certains d entre eux sont imams ou muftis, à l instar de Soheib Bencheikh. Dans des pays où existent des minorités musulmanes, certaines associations …   Wikipédia en Français

  • Musulmans laics — Musulmans laïcs Les musulmans laïcs sont des personnes qui ont comme foi l islam et qui favorables à la laïcité. Certains d entre eux sont imams ou muftis, à l instar de Soheib Bencheikh. Dans des pays où existent des minorités musulmanes,… …   Wikipédia en Français

  • Nationalité française — Armoiries de la République française Une personne est dite de nationalité française si elle est régie pour ses droits civils par le code civil des Français et pour ses droits civiques ou politiques par la Constitution de la République française,… …   Wikipédia en Français

  • Musulmans français — Islam en France L islam est la seconde religion en France, avec 3 550 000[1],[2] fidèles, soit 6% de la population, ce qui la place après le christianisme. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Musulmans tibétains — Entrée de l ancienne mosquée à Lhassa 1993. Les musulmans tibétains, aussi appelés les Kachee (Kache), constituent une petite minorité au Tibet. En plus d’être musulmans, ils sont classés comme tibétains, au contraire des musulmans Hui, qui sont… …   Wikipédia en Français

  • Musulmans laïcs — Les musulmans laïcs sont des personnes qui ont comme foi l islam et qui favorables à la laïcité. Certains d entre eux sont imams ou muftis, à l instar de Soheib Bencheikh. Dans des pays où existent des minorités musulmanes, certaines associations …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.