Gorans


Gorans
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gorani, Goran et Goranes.
Gorans
Goranci
Populations
Population totale 84 000 env.
Populations significatives par régions
Drapeau du Kosovo Kosovo 1 ville et 18 villages
Drapeau d'Albanie Albanie 11 villages
Drapeau de Macédoine Macédoine 2 villages
Autre
Langue(s) Goranski, albanais, serbe, macédonien
Religion(s) Islam sunnite
Groupe(s) relié(s) Serbes

La dénomination de Goran (ou gorani) désigne des slavophones des Balkans de religion musulmane, n'appartenant ni aux Bosniaques de Bosnie-Herzégovine, ni aux Sandjakis de Serbie et du Monténégro, ni aux Torbes de Macédoine, ni aux Pomaques de Bulgarie et de Grèce, auxquels ils s'apparentent néanmoins[1].

Sommaire

Répartition

Cette communauté est répartie sur trois pays des Balkans :

  • dans la région montagneuse de Gora, juste au sud de Prizren au Kosovo ;
  • au nord-ouest de la Macédoine dans la région montagneuse de Šar (près de Tetovo) ;
  • au nord-ouest de l'Albanie (plus principalement dans la région de Kukës).

Langue

Pour communiquer entre eux, les Gorans utilisent en premier lieur leur propre langue qu'ils appellent le Našinski, terme fondé sur le mot naš signifiant « notre ». Il s’agit d’une variante du dialecte torlaque, considéré par certains linguistes comme langue intermédiaire entre le serbe et le bulgare. Les Gorans du Kosovo sont également pour la plupart locuteurs du serbe standard qu'ils apprennent à l’école. Beaucoup d’entre eux parlent aussi l’albanais pour des raisons pratiques tandis que les Gorans d’Albanie l’apprennent à l’école. Depuis l’occupation du Kosovo par l’OTAN en revanche, les autorités albanaises du Kosovo tentent d’imposer l’enseignement de la langue bosnienne aux Gorans, pour des raisons politiques.

Histoire

Selon les thèses de certains historiens notamment bosniaques[réf. nécessaire], cette population proviendrait de Serbes et de Bulgares bogomiles, chrétiens apparentés aux cathares qui, après leur persécution en Bulgarie, se seraient réfugiés en Serbie et en Bosnie-Herzégovine, où, sous l’Empire ottoman, ils auraient été islamisés. Néanmoins, la majorité des spécialistes des Balkans[2] remarquent que les Bogomiles disparaissent complètement dès la fin du XIVe siècle, alors que l'islamisation ne commence qu'au début du XVIe siècle, les populations chrétiennes passant à l'Islam pour ne plus payer le Haraç (impôt ottoman sur les non-musulmans).

Notes et références

  1. Selon Jean-Arnault Dérens, la communauté « gorani » s’apparente « [...] largement aux Pomaks de Bulgarie et de Grèce ou aux Torbes de Macédoine, c’est-à-dire des Slaves bulgaro-macédoniens convertis à l’islam [...] » [PDF]Jean-Arnault Dérens - La débalkanisation des Balkans - CONFLUENCES Méditerranée - N° 30 ÉTÉ 1999, p.  4/18
  2. Georges Castellan, Histoire des Balkans : XIVe-XXe siècle, Fayard, Paris, 1999, ou Barbara Jelavich, History of the Balkans, Cambridge University Press, 1983.

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin, Voyage au pays des Gorani, Paris, Cartouche, 2010.

Lien interne

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gorans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Goran Kurds — Gorans are a part of Iranian people living in the border towns between western Iran and north eastern Iraq in the region known as Hawraman. They speak in Hewrami (or Gorani) …   Wikipedia

  • Église de Maarianhamina — L Église Saint Georges de Maarianhamina Présentation Nom local Pyhän Yrjön kirkko Culte Protestantisme Dé …   Wikipédia en Français

  • Gorani (ethnic group) — Infobox Ethnic group group=Goran poptime = 84,000 popplace = region1 = flagcountry|Serbia: 18 villages1 region2 = flagcountry|Albania: 11 villages region3 = flagcountry|Macedonia|name=Republic of Macedonia: 2 villages langs = Albanian / Shqip,… …   Wikipedia

  • Tsatsiki, Mama und der Polizist — Filmdaten Deutscher Titel: Tsatsiki – Tintenfische und erste Küsse (Tsatsiki, Mama und der Polizist) Originaltitel: Tsatsiki, morsan och polisen Produktionsland: Schweden Dänemark Norwegen Island Erscheinungsjahr: 1999 Länge …   Deutsch Wikipedia

  • Tsatsiki, morsan och polisen — Filmdaten Deutscher Titel: Tsatsiki – Tintenfische und erste Küsse (Tsatsiki, Mama und der Polizist) Originaltitel: Tsatsiki, morsan och polisen Produktionsland: Schweden Dänemark Norwegen Island Erscheinungsjahr: 1999 Länge …   Deutsch Wikipedia

  • Tsatsiki - Tintenfisch und erste Küsse — Filmdaten Deutscher Titel: Tsatsiki – Tintenfische und erste Küsse (Tsatsiki, Mama und der Polizist) Originaltitel: Tsatsiki, morsan och polisen Produktionsland: Schweden Dänemark Norwegen Island Erscheinungsjahr: 1999 Länge …   Deutsch Wikipedia

  • Tsatsiki - Tintenfische und erste Küsse — Filmdaten Deutscher Titel: Tsatsiki – Tintenfische und erste Küsse (Tsatsiki, Mama und der Polizist) Originaltitel: Tsatsiki, morsan och polisen Produktionsland: Schweden Dänemark Norwegen Island Erscheinungsjahr: 1999 Länge …   Deutsch Wikipedia

  • Tsatsiki – Tintenfisch und erste Küsse — Filmdaten Deutscher Titel: Tsatsiki – Tintenfische und erste Küsse (Tsatsiki, Mama und der Polizist) Originaltitel: Tsatsiki, morsan och polisen Produktionsland: Schweden Dänemark Norwegen Island Erscheinungsjahr: 1999 Länge …   Deutsch Wikipedia

  • Tsatsiki – Tintenfische und erste Küsse — Filmdaten Deutscher Titel: Tsatsiki – Tintenfische und erste Küsse (Tsatsiki, Mama und der Polizist) Originaltitel: Tsatsiki, morsan och polisen Produktionsland: Schweden Dänemark Norwegen Island Erscheinungsjahr: 1999 Länge …   Deutsch Wikipedia

  • Saint Göran Hospital — (S:t Göran Hospital, in Swedish Sankt Görans sjukhus ) is a hospital in Stockholm, Sweden. It is located at Kungsholmen (a small island in the lake Mälaren) in central Stockholm. S:t Göran Hospital is one of Sweden s oldest hospitals. Already… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.