Micmac


Micmac
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Micmac (homonymie).
Langue micmaque
míkmawísimk
Parlée au Drapeau du Canada Canada, Drapeau des États-Unis États-Unis
Région Au Canada : Drapeau : Nouvelle-Écosse Nouvelle-Écosse, Drapeau : Québec Québec (Gaspésie), et Flag of Newfoundland and Labrador.svg Terre-Neuve-et-Labrador
Aux États-Unis : Maine Maine et Drapeau du Massachusetts Massachusetts
Nombre de locuteurs ~ 15 000, dont 7 300 comme langue maternelle
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 mic
ISO 639-3 mic
IETF mic
Échantillon
Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)

Article 1

Msit mimajulnu’k weskwijinu’ltijik alsumsultijik aqq newte’ tett wkpimte’tmut aqq koqwajo’taqnn wejkul’aqmititl.

La langue micmaque de la nation micmaque fait partie des langues algonquiennes.

Sommaire

Alphabets

Un extrait d'un livre de prières micmaques : selon la légende en anglais, le premier hiéroglyphe signifie « père » et le deuxième, « ciel », formant donc le début du Notre Père
Texte en micmac à Louisbourg, Nouvelle-Écosse

L'origine des hiéroglyphes micmacs est un sujet de controverse. Une publication du gouvernement du Québec[1] attribue l'écriture en hiéroglyphes des Micmacs à un missionnaire français, Chrétien Le Clercq. Celui-ci a dit avoir adapté des symboles, que des enfants traçaient sur des morceaux d'écorce d'arbre en tant qu'aide-mémoire, en un système adéquat pour l'écriture de prières. D'autres sources l'attribuent de façon improbable à une visite d'Égyptiens de l'Antiquité[2]. Une autre source porte à croire que cette forme d'écriture existait avant l'arrivée des Français et qu'elle est originale aux Micmacs[3].

Le Père Pacifique (vrai nom Henri-Louis-Joseph Buisson) a laissé des écrits sur et en langue micmaque. En 1906, il publie un almanach en langue micmaque et, plus tard, un catéchisme. En 1921, il publie avec difficulté un livre sur les hiéroglyphes micmaques.

Transcriptions alphabétiques pour le micmaque
API a a: e e: i i: ə dʒ/tʃ g/k l m n o o: b/p x s d/t u u: w j
Francis-Smith a á e é i í ɨ j k l m n o ó p q s t u ú w y
Listuguj a a' e e' i i' ' j g l m n o o' p q s t u u' w y
Lexique a a: e e: i i: ɨ j k l m n o o: p q s t u u: w y
Pacifique a e i tj g l m n ô p s t o
Rand ă a â ĕ ā ĭ e ŭ ch c k l m n ŏ o ō b h s d t ŏŏ oo u w y

Lieux en langue micmaque

  • Québec, du micmac Gepèèg (détroit, rétrécissement du fleuve)
  • Acadie, du micmac (hypothèse) algatig (lieu de campement)
  • Gaspésie, du micmac Gespedeg (dernières terres acquises)
  • Restigouche et Ristigouche, du micmac Listuguj, (désobéissance au père ou rivière se divisant comme la main) incertain
  • Cascapédia, du micmac Gesgapegiag (où s'élargit la rivière)
  • Gaspé, du micmac Gespeg (fin des terres)
  • Tracadièche, du micmac tracadigash (lieux où se tiennent les hérons)
  • Paspébiac, du micmac Ipsigiag (batture fendue, barachois)
  • Matapédia, du micmac Matapediag (rencontre des eaux, confluent)
  • Amqui, du micmac Ankwi (là où les eaux s'amusent)
  • Lac-Humqui, du micmac Ankwi ou Unkoui (là où les eaux s'amusent)
  • Sayabec, du micmac Sakpediak (sak : remplie, pédiak : rivière ; rivière remplie)
  • Causapscal, du micmac Goesôpsiag (la pierre qui brille au fond de l'eau, pointe caillouteuse)
  • Mowebaktabaak (grande baie), aujourd'hui le nom porté par la baie est la baie des Chaleurs

Références et sources

  1. (fr) Conseil supérieur de la langue française du Gouvernement du Québec
  2. (en) Egyptians in Acadia? de Science Frontiers
  3. (en) Mi'kmaq (Mi'kmawi'simk, Mi'kmaw, Micmac, Mikmaq) du site web Native Languages of the Americas: Preserving and promoting American Indian languages
  • KAUDER, Christian. Manuel de prières, instructions et chants sacrés en hiéroglyphes micmacs. Sapeoig Oigatigen tan tetli Gômgoetjoigasigel Alasotmaganel, Ginamatineoel ag Getapegiemgeoel. The Micmac Messenger, Ristigouche, 1921. xii, 456 p. Nouvelle édition, du père Pacifique de Valigny, du manuel du père Kauder. La première édition a été publiée à Vienne en 1866.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Micmac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MICMAC — La plus grande et la plus importante tribu indienne des Provinces maritimes du Canada (Nouvelle Écosse, Nouveau Brunswick et île du Prince Édouard). Le recensement canadien de 1991 fait état de 14 600 Micmac. Leur dialecte algonkin est très… …   Encyclopédie Universelle

  • Micmac —   [ mɪkmæk], Gruppe nordamerikanischer Indianer der Algonkin Sprachgruppe. Die etwa 10 000 Micmac leben auf zahlreichen Reservationen im Süden der Sankt Lorenz Mündung, v. a. in Nova Scotia, New Brunswick und auf Prince Edward Island in Ostkanada …   Universal-Lexikon

  • micmac — MICMAC, ou miquemac s. m. Manigance, intrigue, pratique secrete pour mesnager quelque interest illicite. Il y eut bien du micmac dans cette affaire. on ne connoist rien à tout ce micmac …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Micmac — [mik′mak΄] n. [Fr < Micmac miikəmax, pl. (sing. miikəmaw), a self designation ] 1. pl. Micmacs or Micmac a member of a North American Indian people of the Maritime Provinces of Canada 2. the Algonquian language of this people …   English World dictionary

  • Micmac — Algonquian tribe of the Canadian Maritimes and Newfoundland, by 1776, from mi:kemaw, a native name said to mean lit. allies …   Etymology dictionary

  • Micmac — Bandera de los Natuaqanek, parte de la comunidad Micmac …   Wikipedia Español

  • Micmac — /mik mak/, n., pl. Micmacs, (esp. collectively) Micmac for 1. 1. a member of a North American Indian people now living mostly in Quebec, New Brunswick, Nova Scotia, and Prince Edward Island. 2. the Algonquian language of these people. * * * or Mi …   Universalium

  • Micmac — Wohngebiet Ehemaliges Stammesgebiet der Mi kmaq Systematik Kulturareal …   Deutsch Wikipedia

  • Micmac — noun (plural Micmac or Micmacs) Etymology: Micmac mi•kəmaw Date: 1830 1. a member of an American Indian people of eastern Canada 2. the Algonquian language of the Micmac people …   New Collegiate Dictionary

  • micmac — (mi kmak ) s. m. Intrigue mêlée et de bas étage. •   Cela [un passe droit] n est pas trop bien ; et, s il [le juge] lisait Pibrac, Il saurait qu en justice on doit fuir tout micmac, HAUTEROCHE l Amant qui ne flatte pas, V, 1. •   Votre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré