Maxime (langue)


Maxime (langue)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maxime.
Maxime d'un "Canut" (lyonnais)

Une maxime est un précepte, un principe de conduite ou une règle morale.

Sommaire

Origine du mot

La maxime vient du latin maxima propositio, la majeure du syllogisme en logique et en rhétorique. C'est à partir du XVIe siècle que les maximes prennent le sens de précepte, de règle morale ou de jugement général. Elles tendent ensuite à prendre le sens de vérité générale.

En littérature

En littérature, la maxime est un genre littéraire illustré par les œuvres de Bossuet, La Rochefoucauld ou Vauvenargues.

La maxime se caractérise par sa visée moraliste, par laquelle l'auteur jette un regard critique sur le monde, sans prétendre pouvoir le changer. Cette forme littéraire privilégie la concision et exploite une esthétique du fragment et de la discontinuité.

On parle d'apophtegme lorsqu'il s'agit d'une parole mémorable ayant valeur de maxime comme ceux des Pères du désert.

Postérité

Le terme s'est si bien diffusé que les éditeurs contemporains l'emploient pour rebaptiser des choix de textes, ou des œuvres antérieures constituées de courtes réflexions morales, comme les œuvres d'Épicure, Confucius, ou Baltasar Gracián.

Bibliographie

Recueils de maximes

Anthologie

  • Maurice Maloux (éd.), Dictionnaire des proverbes, sentences et maximes, Larousse, 1980 ; 2006.

Études

  • Louis Van Delft, Les spectateurs de la vie : Généalogie du regard moraliste, Presses Universitaires de Laval, 2005.
  • Jean Lafond (dir.), Les Formes brèves de la prose et le discours discontinu (XVIe-XVIIe s.), Vrin, 1984.
  • Charles Schapira, La Maxime et le discours d'autorité, Sedes, 1997.
  • Jean Vignes, "Maxime", in Dictionnaire du littéraire, PUF, 2002.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maxime (langue) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MAXIME — Le relief obtenu par la grande concision et l’emploi des figures dans un énoncé moral de portée générale a toujours été recherché, pour s’imposer à l’attention et à la mémoire, par le genre gnomique; et ce genre s’insinue dans tous les autres. Au …   Encyclopédie Universelle

  • Maxime Le Confesseur — (Saint) Maxime le Confesseur (580 662), moine et théologien byzantin. Sa fête est le 21 janvier et le 13 août, Fête pour les églises d Orient. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Maxime le confesseur — (Saint) Maxime le Confesseur (580 662), moine et théologien byzantin. Sa fête est le 21 janvier et le 13 août, Fête pour les églises d Orient. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Maxime Rémillard — Né le 17 janvier 1975 à Greenfield Park, Maxime Rémillard est un homme d’affaires canadien œuvrant dans l’industrie du divertissement. Il est co président et chef de la direction de Remstar Diffusion, une société qui détient notamment V… …   Wikipédia en Français

  • Maxime Lachaud — Activités écrivain, journaliste Naissance 30 juillet 1975 (36 ans) Carcassonne, Languedoc Roussillon, France Langue d écriture français, anglais Mouvement gothique …   Wikipédia en Français

  • MAXIME LE CONFESSEUR — saint (580 env. 662) Issu d’une illustre famille de Constantinople, Maxime était, à trente ans, premier secrétaire à la cour impériale. Quelques années plus tard, il entra au monastère de Chrysopolis, voisin de Constantinople. Il écrivit des… …   Encyclopédie Universelle

  • Maxime Alexandre — (Wolfisheim, 1899 Strasbourg, 1976) est un poète et auteur dramatique alsacien. Sommaire 1 Parcours biographique 2 Œuvres 2.1 Poésie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Maxime Planude — (en latin Maximus Planudes, en grec Μάξιμος Πλανούδης ; né vers 1255/1260 à Nicomédie mort vers 1305/1310), grammairien, philologue et théologien byzantin, vécut sous les règnes de Michel VIII et Andronic II. Sommaire 1 Éléments… …   Wikipédia en Français

  • Maxime Montel — Maxime Montel, né en 1953, est un écrivain français. Il a publié un seul ouvrage, Un mal imaginaire, consacré au sida : sa contamination, la disparition des proches, l évolution du virus, dans une langue à mi chemin entre le poétique et le… …   Wikipédia en Français

  • Maxime Villemer — est le pseudonyme d Anne Violet épouse Francey. C est un écrivain de langue française, auteur de romans populaires. Bibliographie Les Crimes d un ange Librairie illustrée, 1898 Noëlle la blonde, 1900 Deux cœurs de femmes, 1916 Tante Nini, 1920 Le …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.