Maurice Emmanuel


Maurice Emmanuel

Maurice Emmanuel, né à Bar-sur-Aube le 2 mai 1862, mort à Paris le 14 décembre 1938, est un compositeur français.

Sommaire

Biographie

Il passe son enfance en Bourgogne à Beaune (Côte-d'Or) où ses parents s'installent à partir de 1867. C'est là qu'il découvre les chants folkloriques des vignerons.

En 1880, il entre au Conservatoire de Paris où il est l'élève de Théodore Dubois (harmonie), Louis-Albert Bourgault-Ducoudray (histoire de la musique) et Léo Delibes (composition). Ce dernier s'oppose à ses innovations musicales et lui barre l'accès au grand Prix de Rome. En dehors du Conservatoire, il reçoit des leçons d'Ernest Guiraud chez qui il rencontre Claude Debussy.

Il poursuit parallèlement des études supérieures à la Sorbonne (où il obtient sa licence ès lettres en 1886), à l'École du Louvre, travaille avec François-Auguste Gevaert. De 1904 à 1907, il est Maître de chapelle à l'église Sainte-Clotilde. En 1907, il est nommé professeur d'histoire de la musique au Conservatoire de Paris, poste qu'il occupera jusqu'en 1936.

Robert Casadesus, Yvonne Lefébure, Georges Migot, Jacques Chailley, Olivier Messiaen, Henri Dutilleux, Jean Rivier figurent au nombre de ses élèves.

Mais cette carrière d'érudit a quelque peu masqué celle du musicien dont les œuvres sont peu jouées et appréciées à leur juste valeur, jusqu'à la création en 1929 à l'Opéra de Paris de sa tragédie lyrique Salamine , d'après Les Perses d'Eschyle, qui obtient un certain succès.

Peu abondante, l'œuvre d'Emmanuel est d'une grande qualité. Elle a su conserver son originalité sans subir l'influence de l'impressionnisme dominant du début du siècle. Ses premières compositions, en particulier la première sonatine pour piano (1893) témoignent déjà de l'affranchissement de son style au debussysme (les deux compositeurs sont exactement contemporains).

Sa Sonate pour clarinette, flûte et piano (1907) est très caractéristique de l'art d'Emmanuel : de facture néoclassique, l'œuvre assimile subtilement sa connaissance des rythmes de l'Antiquité comme celle de l'instrumentation populaire du XIXe siècle, ses deux sujets de prédilection.

Œuvres

Musique instrumentale

  • Sonate pour violoncelle et piano (1887)
  • 6 sonatines pour piano
  • Sonate pour violon et piano (1902)
  • Quatuor à cordes (1903)
  • Suite sur des airs populaires grecs (1907)
  • Sonate pour clarinette, flûte et piano (1907)
  • Sonate pour Cornet à piston (ou Bugle) et Piano (1936)

Musique pour orchestre

  • Ouverture pour un conte gai (1890)
  • Zingaresca, pour orchestre à cordes, 2 pianos, 2 flûtes et timbale (1902)
  • 2 symphonies:
    • symphonie n° 1 en la (1919)
    • symphonie n° 2 « bretonne » (1930-31) (son quatrième mouvement fait référence au pardon de Rumengol dans le Finistère)
  • Suite française, d'après la 5e sonatine (1934-35)
  • Poème du Rhône (1938), poème symphonique d'après Mistral, œuvre posthume orchestrée par Marguerite Béclard d'Harcourt

Musique vocale

  • Musiques, 12 mélodies pour chant et piano (1908)
  • 30 Chansons bourguignonnes, pour voix soliste ou chœur et piano (1913)
  • 3 Odelettes anacréontiques, chant, flûte et piano (1911)
  • In memoriam, chant, violon, violoncelle et piano (1908)
  • O filii, pour soli, chœur et orgue (1905)

Musique de scène

  • Prométhée enchaîné, tragédie lyrique d'après Eschyle (1916-18)
  • Salamine, tragédie lyrique d'après Eschyle 1921-23, 1927-28)
  • Amphitryon, comédie musicale (1936)

Écrits

  • Essai sur l'orchestique grecque, Paris, 1895
  • Histoire de la langue musicale, 2 vol.,Paris, 1911
  • Traité de l'accompagnement modal des psaumes, Lyon, 1913
  • Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, Paris, 1926
  • César Franck, Paris, 1930
  • Anton Reicha, Paris, 1936

Maurice Emmanuel, auteur de nombreux articles de revues, a participé à l'édition des Œuvres complètes de Jean-Philippe Rameau. Il en a rédigé les commentaires des volumes XVII et XVIII, Paris, Durand, 1913

Bibliographie

  • Maurice Emmanuel. Dans Marc Honegger (dir.), « Dictionnaire de la Musique, Les hommes et leurs œuvres  », Bordas, Paris 1986
  • Christophe Corbier, Maurice Emmanuel, « horizons », bleu nuit éditeur, Paris 2007, 176 p., (ISBN 2-913575-79-X)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Emmanuel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice Emmanuel — (2 May 1862 – 14 December 1938) was a French composer of classical music. Brought up in Dijon, Marie François Maurice Emmanuel became a chorister at Beaune cathedral after his family moved to the city in 1869. Subsequently he went to Paris, and… …   Wikipedia

  • Maurice Emmanuel — Marie François Maurice Emmanuel (Bar sur Aube, (Aube), 2 de mayo de 1862 París, 14 de diciembre de 1938) fue un compositor francés de música clásica y destacado musicólogo especializado en la música de la antigua Grecia. Contenido 1 Biografía 2… …   Wikipedia Español

  • Maurice Emmanuel — Marie François Maurice Emmanuel (* 2. Mai 1862 in Bar sur Aube; † 14. Dezember 1938 in Paris) war ein französischer Musikwissenschaftler, Musiklehrer und Komponist. Leben Emmanuel studierte am Conservatoire in Paris bei Augustin Savard, Théodore… …   Deutsch Wikipedia

  • Emmanuel — ist ein männlicher Vorname[1], eine Variante von Emanuel; er tritt auch als Familienname auf. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger 1.1 Vorname 1.2 Familienname …   Deutsch Wikipedia

  • EMMANUEL (M.) — EMMANUEL MAURICE (1862 1938) Compositeur et musicologue français, Maurice Emmanuel a joué un rôle essentiel par ses recherches sur la musique médiévale et de la Grèce antique. Originaire de Bar sur Aube, il conservera un profond amour de la… …   Encyclopédie Universelle

  • Maurice (Vorname) — Maurice ist ein männlicher Vorname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Emmanuel — Emmanuel, Maurice Emmanuel, Pierre (del heb. immānū ēl) ► BIBLIA Uno de los nombres con que se designa a Jesucristo en las profecías. * * * (as used in expressions) Agassiz, Alexander (Emmanuel Rodolphe) Chabrier, (Alexis) Emmanuel Joel Emmanuel… …   Enciclopedia Universal

  • Maurice Teynac — (né Maurice Emmanuel Marie Garros) est un acteur et metteur en scène français né le 8 août 1915 à Paris (7e), où il est mort le 28 mars 1992. Sommaire 1 Carrière 2 Filmographie …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel Lansyer — Maurice Emmanuel Lansyer, né le 19 février 1835 à Bouin et mort le 21 octobre 1893 à Paris, est un peintre français. Peintre paysagiste réaliste, ami du poète José Maria de Heredia, élève d …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Prénom et patronyme 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.