Marie De Bourgogne


Marie De Bourgogne

Marie de Bourgogne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie).
Marie
Duchesse de Bourgogne
Maria van Bourgondi.jpg
La duchesse Marie de Bourgogne.

Règne
1477 - 1482
Dynastie Maison de Valois
Titre complet Duchesse Habsbourg de Bourgogne
Prédécesseur Charles le Téméraire
Successeur Philippe IV de Bourgogne

Autres fonctions
{{{fonction1}}}
Période
{{{début fonction1}}} - {{{fin fonction1}}}
Président {{{président1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur1}}}
Successeur {{{successeur1}}}

{{{fonction2}}}
Période
{{{début fonction2}}} - {{{fin fonction2}}}
Président {{{président2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur2}}}
Successeur {{{successeur2}}}

{{{fonction3}}}
Période
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{fonction4}}}
Période
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{fonction5}}}
Période
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur5}}}
Successeur {{{successeur5}}}

{{{fonction6}}}
Période
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur6}}}
Successeur {{{successeur6}}}

{{{fonction7}}}
Période
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur7}}}
Successeur {{{successeur7}}}

{{{fonction8}}}
Période
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur8}}}
Successeur {{{successeur8}}}

{{{fonction9}}}
Période
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur9}}}
Successeur {{{successeur9}}}

{{{fonction10}}}
Période
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur10}}}
Successeur {{{successeur10}}}

Biographie
Naissance 13 février 1457
Bruxelles
Décès 27 mars 1482 (25 ans)
Flandre
Père Charles le Téméraire
Mère Isabelle de Bourbon
Conjoint(s) Maximilien Ier de Habsbourg
Descendance Philippe IV de Bourgogne Red crown.png
Marguerite d'Autriche
François d'Autriche

Philip the Good Arms.svg
Ducs de Bourgogne

Marie de Bourgogne, née à Bruxelles le 13 février 1457 et morte en Flandre au château du Prinsenhof à Bruges le 27 mars 1482, fut duchesse titulaire de Bourgogne (de création habsbourgeoise) (1477-1482), comtesse de Bourgogne (1477-1482) et autres titres.

Fille unique du duc de Bourgogne Charles le Téméraire (1433-1477), comte de Bourgogne, comte de Flandre (et autres titres) et d'Isabelle de Bourbon (1437-1465).

En 1477, après la mort de son père à Nancy, au cours d'une bataille contre le duc de Lorraine René II, elle épousa Maximilien Ier de Habsbourg (1459-1519), futur empereur du Saint Empire Germanique, et lui apporta en dot les Pays-Bas bourguignons, la Franche-Comté (comté de Bourgogne).

Sommaire

Naissance et enfance

Marie est née le 13 février 1457 au château du Coudenberg à Bruxelles, dans le duché de Brabant, possession de la seconde Maison capétienne de Bourgogne. Elle est la fille unique du duc Charles le Téméraire et d'Isabelle de Bourbon. Elle est baptisée quatre jours plus tard, le 17 février, dans la chapelle du château du Coudenberg, par l'archevêque de Cambrai, Jean-François de Bourgogne (bâtard de son grand-père Philippe III de Bourgogne dit le Bon). Marie passe quelques années au château du Quesnoy (dans l'actuel Nord-Pas-de-Calais), ancienne résidence des comtes du Hainaut.

Vers l'âge de 6 ans, elle quitte le château du Quesnoy, considéré trop proche des armées de Louis XI, pour celui de Ten Walle à Gand, en Flandre. Elle y passe la majeure partie de son enfance, avec les animaux du parc, un des grands sujets d'intérêt de sa vie, alors que ses parents s'installent à Gorcum, en Hollande. Elle apprend le néerlandais, le français et des rudiments de latin.

Elle perd sa mère a l'âge de 8 ans, décédée de la tuberculose, ainsi que son grand-père, le duc Philippe le Bon. Son père, qui l'habitue à la vie publique très jeune, la fait assister à sa nomination à tous les titres de la Maison de Bourgogne dont il hérite alors.

En 1468, Charles le Téméraire se remarie avec Marguerite, fille du duc Richard d'York et sœur de deux rois successifs, Édouard IV d'Angleterre et Richard III d'Angleterre, à Damme (comté de Flandre). Il donne des festivités grandioses, d'un luxe fastueux à Bruges[1]. Bruges sera la ville préférée de Marie. La nouvelle épouse du duc voit peu son mari, elle n'a pas d'enfant mais reporte toute son affection maternelle sur Marie. Celle-ci lit beaucoup, notamment le Roman de la rose, et apprend à jouer du clavicorde.

Projets de mariage

La stérilité de la troisième femme de Charles le Téméraire fait de Marie l'héritière du duché de Bourgogne, le plus riche et puissant duché d'Europe du XVe siècle. Charles le Téméraire tente de forger une alliance contre Louis XI avec le roi Jean II d'Aragon qui demande la main de Marie, qui n'a que 5 ans, pour son fils, le futur Ferdinand le Catholique.

Un autre projet de mariage est envisagé avec le frère cadet de Louis XI, Charles ; le roi de France s'y oppose et demande au pape Paul II de ne pas accorder la dispense nécessaire au mariage, en raison des liens de parenté. Le pape ayant néanmoins accordé sa dispense, Louis XI rappelle alors à son frère son serment à Saintes et l’avertit qu’en cas de naissance d’un fils, la succession lui échapperait. Il prétend même Marie de Bourgogne atteinte de la syphilis. Enfin, pour empêcher ce mariage, Louis XI va jusqu’à demander la main de Marie pour son propre fils, âgé d'un an seulement, avec promesse de donner Amiens et Saint-Quentin en Picardie.

Enfin, est également envisagé un mariage avec le puissant duc de Lorraine Nicolas Ier, qui se bat aux côtés du duché de Bourgogne et participe à l'invasion de la Picardie, ainsi qu'au siège de Beauvais. Nicolas de Lorraine meurt lors d'une bataille pour prendre Metz en 1473 (peut-être empoisonné sur ordre de Louis XI de France). Une telle union aurait permis aux possessions du Téméraire de trouver leur unité territoriale.

La plus riche héritière d'Europe

La duchesse Marie de Bourgogne

En 1477, à la mort de son père, au cours d'une bataille opposant les forces bourguignonnes au duc de Lorraine à Nancy , Marie n'a pas 20 ans et n'est pas prête à assumer son vaste héritage. L'état économique des possessions bourguignonnes est particulièrement alarmant, à tel point que, lors des funérailles du duc, le 25 janvier, en l'église Saint-Jean de Gand, le peuple grogne, trouvant scandaleux les fastes de la cérémonie.

Révolte des Pays-Bas bourguignons

Les vastes possessions sur lesquelles Marie de Bourgogne règne désormais vivent une situation économique difficile, liée à une crise démographique aggravée par les guerres continuelles, ainsi qu'au blocus économique imposé par Louis XI, qui augmente le coût des denrées alimentaires. Enfin, des épidémies de peste frappent régulièrement la population.

La situation est tout aussi grave dans les Pays-Bas bourguignons, où les villes se révoltent contre le centralisme économique et administratif imposé par le duc Philippe le Hardi et ses successeurs. Ayant rejeté une alliance française en refusant d'épouser Charles, Marie se tourne vers ses sujets des Pays-Bas afin qu'ils la protègent du roi de France. Elle convoque donc des États généraux et leur octroie, le 11 février 1477, une charte de droits, le Grand Privilège. Cette charte accorde de nombreuses concessions , permettant notamment le retour à une autonomie des villes et des provinces en rétablissant les droits, privilèges, libertés et coutumes qui existaient avant la paix de Gavere, en particulier l'usage du français, qui n'est plus obligatoire dans les actes administratifs. Marie est obligée de se déplacer dans plusieurs grandes villes pour asseoir son autorité et son héritage.

Louis XI profite de cette situation délétère pour attaquer les forces bourguignonnes. Georges de la Trémoille envahit la Bourgogne et la Franche-Comté et assiège Dijon avec Charles Ier d'Amboise et les troupes de Jean IV de Chalon-Arlay. Le 15 janvier, l'amiral de Bourbon franchit la Somme et envahit le comté d'Artois et la Picardie.

Mariage et descendance

Maximilien et Marie
Tombe de Marie de Bourgogne

Marie de Bourgogne épouse le 18 août 1477 le futur empereur du Saint-Empire Romain Germanique Maximilien Ier de Habsbourg. Elle lui apporte en dot les Pays-Bas bourguignons, la Franche-Comté et la titulature du Duché de Bourgogne. En revanche, Louis XI récupère la partie française du duché de Bourgogne (l'apanage de Philippe le Hardi) mais laisse le comté de Bourgogne et la partie du duché située dans l'Empire. Les possessions bourguignonnes sont alors définitivement divisées. Le couple a plusieurs enfants :

Mort

Marie meurt accidentellement à l'âge de 25 ans le 27 mars 1482, des suites d'une chute de cheval lors d'une chasse au faucon en compagnie de son époux. Elle meurt quelques jours après, ayant dicté ses dernières volontés avec force détails, et est enterrée en l'église Notre-Dame de Bruges.

Son mari, Maximilien Ier, puis leur fils, Philippe Ier de Castille héritent du titre de duc de Bourgogne (de création habsbourgeoise) et des possessions situées dans l'Empire ou situées en France mais ne relevant pas d'un apanage initial. Cela provoquera de nombreuses guerres d'héritage entre la Maison de France et la Maison des Habsbourg d'Autriche et d'Espagne sur plusieurs générations.

Notes et références

  1. Mariage du siècle, reconstitué depuis à Bruges tous les ans pour les touristes

Références biographiques

Commons-logo.svg

  • Georges-Henri Dumont, Marie de Bourgogne, Éditions Fayard
  • Philippe de Commynes, Mémoires, Imprimerie nationale, coll. « Acteurs de l'histoire » (ISBN 2-11-081344-X) 
  • Encyclopædia Britannica (11e édition), 1911 (publication tombée dans le domaine public).
Précédé par Marie de Bourgogne Suivi par
Charles le Téméraire
(duc souverain de l'État Bourguignon) 
Philip the Good Arms.svg
Duchesse Habsbourg de Bourgogne
1477-1482
Philippe IV de Bourgogne
  • Portail de la région Bourgogne Portail de la région Bourgogne
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
  • Portail des Pays-Bas Portail des Pays-Bas
  • Portail du Moyen Âge Portail du Moyen Âge
Ce document provient de « Marie de Bourgogne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie De Bourgogne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie de bourgogne — Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie). Marie …   Wikipédia en Français

  • MARIE DE BOURGOGNE — (1457 1482) duchesse de Bourgogne (1477 1482) Fille unique du duc de Bourgogne Charles le Téméraire et de sa seconde épouse Isabelle de Bourbon. En 1477, âgée de vingt ans, Marie prend la tête des États bourguignons à la suite de la mort… …   Encyclopédie Universelle

  • Marie de Bourgogne — Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie). Marie La duchesse Marie de Bourgogne …   Wikipédia en Français

  • Marie de Bourgogne (1457-1482) — Marie de Bourgogne Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie). Marie …   Wikipédia en Français

  • Marie de bourgogne (1380-1428) — Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie). Marie de Bourgogne Naissance septembre 1380 Dijon Décès …   Wikipédia en Français

  • Marie de bourgogne (1298-) — Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie). Marie de Bourgogne, née en 1298, fille de Robert II, duc de Bourgogne, et d Agnès de France. Elle épouse à Montbard le 11 février 1310 Édouard Ier (1295 † 1336), comte de Bar, et… …   Wikipédia en Français

  • Marie de Bourgogne (1380-1428) — Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie). Marie de Bourgogne Biographie Naissance septembre 1380 Dijon Décès 2 oct …   Wikipédia en Français

  • Marie de Bourgogne (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ont porté le nom de Marie de Bourgogne : Marie de Bourgogne (1298  ?), fille de Robert II de Bourgogne et d Agnès de France Marie de Bourgogne… …   Wikipédia en Français

  • Marie de Bourgogne (1298-) — Pour les articles homonymes, voir Marie de Bourgogne (homonymie). Marie de Bourgogne, née en 1298, fille de Robert II, duc de Bourgogne, et d Agnès de France. Elle épouse à Montbard le 11 février 1310 Édouard Ier (1295 † 1336), comte de Bar, et… …   Wikipédia en Français

  • BOURGOGNE — Terre chargée d’histoire, la Région Bourgogne, formée par la réunion des quatre départements Côte d’Or, Nièvre, Saône et Loire et Yonne, regroupe en 1990, sur une superficie de 31 582 kilomètres carrés, une population de 1 609 653 habitants, très …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.