Marcantonio Raimondi


Marcantonio Raimondi
Une gravure du philosophe Italien Giovanni Filoteo Achillini, Suonatore di viola da mano, par Marcantonio Raimondi, (ca. 1510), créé à partir de la peinture originale de Francesco Francia.

Marcantonio Raimondi, ou Marcantonio soit en français Marc Antoine (Bologne ~1480 - v. 1534) est un graveur italien, connu pour être la première personne à reproduire exclusivement les gravures d'autres artistes au lieu de créer ses propres œuvres.

Sommaire

Carrière

Ses débuts

Marcantonio Raimondi est né vers 1480 à Bologne, en Italie. Il y reçut une formation avec Francesco Squarcione dans l'atelier du célèbre peintre et orfèvre, Francesco Raibolini, aussi appelé Francia</ref>. Sa première production datée, achevée en 1505, illustre l'histoire de Pyrame et Thisbé. Vasari, le biographe, écrit que Marcantonio montre rapidement plus d'aptitudes que Francia, et commence à concevoir et produire des boucles de ceintures, waist-buckles, entre autres articles, en niello, un remplissage au noir d'un support d'or ou d'argent gravé.

Marcantonio a alors commencé à développer de meilleures techniques pour graver de la vaisselle, aptes à la reproduction en utilisant une presse à impression. Bien que des méthodes rudimentaires de préparation des plats en série aient été utilisées par les ateliers de Vénétie, d'Émilie-Romagne, Toscane, et Lombardie, elles n'étaient pas capables de la complexité désirée par Marcantonio dans son travail.

De 1505 à 1511, Marcantonio a gravé environ 80 pièces, affichant une grande variété de thèmes, avec beaucoup de références à la mythologie païenne, et d'autres illustrant des histoires et idéaux chrétiens. Ces gravures démontrent clairement l'effet de la formation de Francia, tempérée par la technique, particulièrement dans l'arrière-plan des paysages, issues des artistes allemands.

Reproductions

Essayant de tirer profit de son talent dans la copie, Marcantonio déménage à Venise et crée 69 contrefaçons en cuivre de gravures sur bois originales faites par Albrecht Dürer. Il y a des histoires contradictoires au sujet de ce qui arrive ensuite. Selon Vasari, l'indignation de Dürer provoquée par ces contrefaçons était la cause de son voyage à Venise, où on dit qu'il déposât une plainte légale contre Marcantonio. Cependant, l'information de Vasari est incertaine, puisque le voyage de Dürer vers Venise a eu lieu avant que les copies de Marcantonio ne soient éditées.

Rome

Marcantonio Raimondi, Lucrèce (vers 1510-1511), Kupferstich

Vers 1510, Marcantonio voyage à Rome et entre dans le cercle des artistes entourant Raphaël. Cette influence commence à se révéler dans les gravures intitulées Les grimpeurs, dans lesquelles il reproduit une partie de la Bataille de Cascina de Michel-Ange. Raphaël décide de former et d'assister personnellement Marcantonio après avoir vu une copie de sa Lucrèce.

Les deux créent ainsi une imprimerie, sous la charge du coloriste de Raphaël, Il Baveria. Grâce à son succès, l'établissement se transforme bientôt en une école de gravure dirigée par Marcantonio. On compte parmi ses élèves les plus brillants Marco Dente dit « Marco da Ravenna », et Agostino dei Musi dit « Agostino Veneziano ».

Ses dernières années

Marcantonio et ses élèves continuent à faire des gravures basées sur le travail de Raphaël, même après sa mort en 1520. Dans beaucoup de cas, Marcantonio ne copiait pas la peinture achevée, mais à la place travaillait sur des ébauches et croquis. Cette méthode produisait des variations sur l'œuvre, modérément réussies.

Vers 1524, Marcantonio a été brièvement emprisonné par le pape Clément VII pour avoir produit des gravures érotiques, telles que l'ensemble d'I ModiI Modi (en), basé sur les œuvres de Giulio Romano.

Pendant le sac de Rome en 1527, il a été contraint par les Espagnols à payer une lourde rançon et s'enfuit dans la pauvreté. Les sources sont floues ou inexistantes sur l'endroit où il vécut après son départ de Rome jusquà sa mort en 1534.

Sources

Voir aussi

Articles connexes

  • x

Liens externes

Monographies
Reproductions de ses œuvres


125 le vite, marcantonio bolognese.jpg
Giorgio Vasari cite Marcantonio Raimondi et décrit sa biographie dans Le Vite et le nomme Marcantonio Bolognese
page ?? - édition 1568



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marcantonio Raimondi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marcantonio Raimondi — Lucrecia, grabado de Raimondi sobre un diseño de Rafael. Nombre de nacimiento Marcantonio Raimondi …   Wikipedia Español

  • Marcantonio Raimondi —     Marcantonio Raimondi     † Catholic Encyclopedia ► Marcantonio Raimondi     Engraver, b. at Bologna, 1475 (1480?); d. there, 1530 (1534?). He studied under the goldsmith and niellist Francia, and later often signed his work M A. F., F… …   Catholic encyclopedia

  • Marcantonio Raimondi — Lucretia, engraved by Raimondi after a design by Raphael. Marcantonio Raimondi, also simply Marcantonio, (c. 1480 – c. 1534) was an Italian engraver, known for being the first important printmaker whose body of work consists mainly of prints… …   Wikipedia

  • Marcantonio Raimondi — Medaillon von Marcantonio Raimondi an der Kunsthalle Hamburg …   Deutsch Wikipedia

  • Marcantonio — ist sowohl ein Vor als auch ein Familienname: als Vorname: Marcantonio Amulio (1506–1572), Kardinal der Katholischen Kirche Marcantonio Barbaro (1518–1595), Bruder von Daniele Barbaro Marcantonio Bragadin (1523–1571), venezianischer Offizier… …   Deutsch Wikipedia

  • Raimondi — is a surname of Italian origin. The name refers to: *Antonio Raimondi (1824–1890), Italian born Peruvian geographer and natural historian *Cristian Raimondi (b. 1981), Italian professional football player *Diego Raimondi (b. 1977), Argentine… …   Wikipedia

  • Raimondi — ist der Familienname folgender Personen: Gianni Raimondi (1923 2008), italienischer Opernsänger (Tenor) Giovanni T. Raimondi, Bischof und Apostolischer Präfekt von Hongkong Ildikó Raimondi (* 1962), österreichische Sängerin (Sopran) Luigi… …   Deutsch Wikipedia

  • RAIMONDI, Marcantonio — (c. 1480 c. 1534) Marcantonio Raimondi, the most prolific engraver of sixteenth century Italy, is remembered for his reproductions of the later works of Raphael.* In his native Bologna Raimondi learned niellowork from the painter and goldsmith… …   Renaissance and Reformation 1500-1620: A Biographical Dictionary

  • Raimondi —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes partageant un même patronyme italien. Raimondi est un nom de famille d origine italienne notamment porté par : Antonio Raimondi (1826 1890), naturaliste et géographe italien, qui a donné… …   Wikipédia en Français

  • Raimondi, Marcantonio — • Fifteenth and sixteenth century Italian engraver Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.