Ludwig Von Moos


Ludwig Von Moos

Ludwig von Moos

Conseiller fédéral suisse
Ludwig von Moos.gif
Ludwig von Moos
91e conseiller fédéral
Élu le 8 décembre 1971
Mandat du 1er janvier 1972 au
31 décembre 1986
Département(s) Département fédéral de justice et police
Naissance 31 janvier 1910 à Sachseln
Parti politique PDC
Présidence 1964 1968
Décès 16 novembre 1990 à Sachseln
Chronologie
Willy Spühler
Hans Peter Tschudi

Ludwig von Moos, né le 31 janvier 1910 à Sachseln dans le Canton d'Obwald et mort au même endroit le 16 novembre 1990, est une personnalité politique suisse, membre du parti démocrate-chrétien.

Sommaire

Biographie

Il fréquente le gymnase des Bénédictins de Sarnen avant d'étudier le droit, de 1930 à 1933, à l'Université de Fribourg où il obtient une licence. Pendant cette période, il est président de la commune de Sachseln de 1941 à 1946 tout en étant juge cantonal. Il a également été rédacteur de 1935 à 1942 du Obwalder Volksfreund[1].

Élu en 1943 conseiller aux Conseil des États, il est à 33 ans, le plus jeunes conseiller de cette chambre. Durant son mandat, il dépose une motion demandant l'abrogation des articles d'exception anti-catholiques de la Constitution fédérale (jésuites, couvents, évêchés). Il y siègera jusqu'en 1959. De 1946 à 1959, il siège également au Conseil d'État du canton d'Obwald et en est le président à quatre reprises en portant le titre de Landaman (1953, 1955, 1957 et 1959)[2].

En 1946, il entre au conseil d'administration de la Banque cantonale d'Obwald qu'il préside dès 1954. La même année, il est nommé au conseil d'administration des CFF et en 1957, au conseil de l'École polytechnique fédérale de Zurich[1].

Le 17 décembre 1959, il est élu au Conseil fédéral où il prend en charge le département de Justice et Police jusqu'au 31 décembre 1971. Sous son administration, son département publie en 1969, le livre de la défense civile, vivement controversé en qualifiant toute opinion dissidente de dangereuse pour l'État. Il présente avec succès une série de réformes législatives, dont une loi visant à limiter l'acquisition d'immeubles par les étrangers (Lex von Moos, 1961) et travaillera pour l'introduction du suffrage féminin en 1971.

Il est président de la Confédération suisse pendant l'année de l'Exposition nationale de 1964 et lors de la visite du pape Paul VI en 1969.

En 1964, il reçoit le titre de Docteur Honoris causa de l'Université de Fribourg[1]. Il préside en outre la commission fédérale pour la protection de la nature et du patrimoine (1972-1977), l'Association du Musée suisse des transports (1972-1982) et celle des amis de l'Université de Fribourg (1972-1982)[2].

Vie privée

Fils de Konstantin et d'Elisa (née Ackermann), il est le plus jeune des onze frères et sœurs. En 1939, il épouse Helena Regina Dürrer dont il eut quatre fils et trois filles[1].

Références

  1. a , b , c  et d Urs Altermatt, Le Conseil fédéral - Dictionnaire biographique des cent premiers conseillers fédéraux, Cabedita, Yens-sur-Morges, 1993  [détail des éditions] p.494
  2. a  et b Dictionnaire historique de la Suisse

Liens externes

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
Ce document provient de « Ludwig von Moos ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ludwig Von Moos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ludwig von Moos — (* 31. Januar 1910 in Sachseln; † 26. November 1990 in Bern) war ein Schweizer Politiker (CVP). Von Moos studierte Rechtswissenschaften an der Universität Freiburg im Üechtland, wo er Mitglied der Verbindung AKV Alemannia und somit des… …   Deutsch Wikipedia

  • Ludwig von Moos — Photo officielle de Ludwig von Moos Mandats 75 e conseiller fédéral 1er …   Wikipédia en Français

  • Ludwig von moos — Conseiller fédéral suisse Ludwig von Moos 91e conseiller fédéral Élu le 8  …   Wikipédia en Français

  • Ludwig von Moos — (January 31, 1910 November 26, 1990) was a Swiss politician and member of the Swiss Federal Council (1959 1971).Von Moos was member of the cantonal government of Obwalden from 1946 to 1959. He was elected to the Federal Council of Switzerland on… …   Wikipedia

  • von Moos — ist der Name folgender Personen: Hartmann von Moos (1737–1803), Schweizer reformierter Geistlicher Ludwig von Moos (1910–1990), Schweizer Politiker (CVP) Max von Moos (1903–1979), Schweizer Maler und Grafiker Peter von Moos (* 1936), Philologe… …   Deutsch Wikipedia

  • Ludwig von Frankreich (1244–1260) — Ludwig (franz: Louis de France; * 21. oder 24. Februar 1244; † 11. Januar 1260 in Paris), war ein Prinz aus dem Herrschergeschlecht der Kapetinger, Thronfolger und zeitweiliger Regent von Frankreich. Ludwig war der älteste Sohn des französischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Leo von Moos — (* 11. April 1872 in Mondsee; † 20. April 1943 in Salzburg) war ein österreichischer Bildhauer. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Moos — bezeichnet: eine Abteilung der Pflanzen, siehe Moose ein flaches Moor in Altbayern, Schweiz und Österreich Moos (Berg), ein Gebirgszug im Mittleren Schwarzwald umgangssprachlich für Geld Moos ist der Name folgender Orte: Deutschland: Moos (am… …   Deutsch Wikipedia

  • Moos — may refer to: People Carolyn Moos Jeanne Moos Ludwig von Moos Lotte Moos Malcolm Moos Moos (singer) Silvia Moos Places Moos in Passeier, South Tyrol, Italy Moos, Baden Württemberg, in the district of Konstanz, Baden Württemberg, Germany Moos,… …   Wikipedia

  • Von Roll — Holding AG Rechtsform Aktiengesellschaft ISIN CH0003245351 Gründung …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.