Leman (departement)


Leman (departement)

Léman (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léman (homonymie).

Léman


1798 — 1815



Carte de la région indiquant sa division en départements
Carte de la région indiquant sa division en départements

Informations générales
 Statut Ancien département de la Révolution et du Premier Empire français
 Chef-lieu Genève
 Langue(s) {{{langues}}}
 Religion(s) {{{religion}}}
 PIB {{{pib}}}
 PIB/hab. {{{pib hab}}}
 Monnaie {{{monnaie}}}
 Fuseau horaire {{{fuseau horaire}}}
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 {{{infgen1 titre}}} {{{infgen1}}}
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population}}}
{{{population2}}}
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
{{{superficie}}}
{{{superficie2}}}
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
 1798 Création
 1815 Dissolution
{{{evt3}}}
{{{evt4}}}
{{{evt5}}}
{{{evt6}}}
{{{evt7}}}
{{{evt8}}}
{{{evt9}}}
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   {{{titre leaderA}}}
{{{leaderA1}}}
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   {{{titre leaderB}}}
{{{leaderB1}}}
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   {{{titre leaderC}}}
{{{leaderC1}}}
{{{leaderC2}}}
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   {{{titre leaderE}}}
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
{{{parlement1}}}
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}

Entités précédentes Entités suivantes
République de Genève République de Genève
Ain Ain
Mont-Blanc Mont-Blanc
Suisse Suisse
Royaume de Sardaigne Royaume de Sardaigne
Ain Ain

Le département du Léman est un ancien département français, dont le chef-lieu était Genève.

Sommaire

Histoire

Le département est créé en 1798 par la réunion de la République de Genève, annexée à la France, du pays de Gex, détaché du département de l'Ain, ainsi que de la partie nord du département du Mont-Blanc (Bonneville, Cluses, Thonon). La France s'entourait souvent de "républiques soeurs", ce qui faisait partie de sa politique d'expansion. Ces républiques étaient politiquement soumises et économiquement exploitées. Elles étaient régies par les lois françaises, soit l'égalité et la liberté des citoyens et la séparation des pouvoirs civils et religieux.

De plus, le 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), le massif du Mont-Blanc passe lui aussi au département du Léman mais le département du Mont-Blanc garde son nom faute d'une solution satisfaisante. Sont ainsi transférés : les cantons de Chamonix, de Saint-Gervais (aujourd'hui Saint-Gervais-les-Bains), de Megève, de Flumet et de Sallanches.

En 1800, le département est divisé en trois arrondissements, celui de Genève en étant la préfecture et ceux de Bonneville et Thonon les sous-préfectures.

En 1813, Genève reprend son indépendance pour rejoindre la Suisse l'année suivante, le nouveau département du Mont-Blanc ne comprit que la partie occidentale du duché de Savoie (avec Chambéry et Annecy). Après les Cent-Jours le duché de Savoie fut recouvré par le royaume de Sardaigne (moins les parties distraites au profit de Genève). Le Pays de Gex revint à l'Ain sauf 6 communes annexées par Genève.

Genève sous l'influence du département du Léman

À Genève, l'annexion est bénéfique au point du vue de l'économie du marché, mais elle l'est moins pour les activités d'exportation, d'horlogerie, de l'Indiennerie (production d'étoffes en coton peintes ou imprimées) et de la banque[1]. Ces crises sont provoquées par le blocus continental napoléonien dont le but est but de ruiner le Royaume-Uni.

Tout ne marche pas bien dans la Genève annexée ; l’oppression se fait de plus en plus forte et les Genevois redoutent que l’indépendance perdue de la République ne soit bientôt plus qu’un souvenir dont les générations futures n’auront d’écho que par ce que leurs parents leur raconteront à ce sujet. De plus, l’annexion mit fin au régime corporatif et une période de crise et de chômage s’en suivi [2]. Suite à cette annexion, les Genevois bénéficient du statut de « français né ». Ceux qui désiraient se retirer de la Confédération avaient une année pour quitter le territoire avec leur mobilier et trois ans pour débarrasser tous leurs biens.

Liste des préfets du Léman

Liste des préfets napoléoniens (Drapeau de l'Empire français Consulat et Premier Empire)
Période Identité Fonction précédente Observation
1798 1799 Nicolas Félix Desportes[3] 1er Maire de la commune de Montmartre (1790)
Ministre plénipotentiaire près le Duc des Deux-Ponts, puis à Genève, à Cassel
Commissaire du gouvernement du Directoire
Préfet du Haut-Rhin (1802-1813)
Représentant à la Chambre des Cent-Jours
1799 1800 François-Jérôme Philippe[3] Chef de division au ministère de la Guerre Commissaire du gouvernement du Directoire
Membre du Conseil des Anciens (Léman)
Commissaire du gouvernement consulaire au tribunal de Thonon
2 mars 1800 1802 Ange Marie d'Eymar Député aux États généraux de 1789
Député à l’Assemblée constituante (1789-1791)
10 décembre 1802 1810 Claude-Ignace Brugières, Baron de Barante[4] 1er Préfet de l'Aude
30 novembre 1810 1814 Guillaume Capelle Préfet de la Méditerranée (1810) Préfet de l'Ain (première Restauration)

Sources

Annexes

Bibliographie

  • Alfred Fierro, André Palluel-Guillard et Jean Tulard, Histoire et dictionnaire du Consulat et de l'Empire, éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 1995 (ISBN 2-221-05858-5) [détail de l’édition]
  • sous la direction de Jean Tulard, Dictionnaire Napoléon, Arthème Fayard, 1987, 2e édition en 2 tomes 1999
  • Jean-Louis Grillet, Dictionnaire historique, littéraire et statistique des départements du Mont-Blanc et du Léman, Chambéry: Librairie J.F. Puthod, 1807
  • Joseph Dessaix, La Savoie historique, pittoresque, statistique et biographique illustrée de 112 vues, portraits, costumes, plans de villes et cartes géographiques hors-texte, entrepris vers 1854, réédité par Slatkine, Paris, 1995

Notes et références

  1. Pierre Bertrand "Survol de l'histoire de Genève, Ed. Labor et Fides, imprimerie Typopress S.A, p.95
  2. Pierre Bertrand "Survol de l'histoire de Genève", Ed.Labor et Fides imprimerie Typopress S.A p.95
  3. a  et b André André Palluel-Guillard, L'aigle et la croix : Genève et la Savoie, 1798-1815, Éditions Cabedita, 1999, 662 p. (ISBN 9782882952608) 
  4. Père de Prosper Brugière de Barante

Articles connexes

  • Portail de Genève et son canton Portail de Genève et son canton
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
  • Portail de la Savoie Portail de la Savoie
Ce document provient de « L%C3%A9man (d%C3%A9partement) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Leman (departement) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Léman (Département) — Léman ist ein vormaliges französisches Département mit der Hauptstadt Genf. Es wurde im Jahr 1798 errichtet aus folgenden Gebietsteilen: das Gebiet der von Frankreich annektierten Republik Genf, der Landschaft Pays de Gex aus dem Departement Ain …   Deutsch Wikipedia

  • Léman (département) — Pour les articles homonymes, voir Léman (homonymie). Département du Léman 1798 – 1814 …   Wikipédia en Français

  • Département du Léman — Léman (département) Pour les articles homonymes, voir Léman (homonymie). Léman …   Wikipédia en Français

  • Leman — Léman oder Leman ist: der französische Name des Genfersees ein ehemaliges französisches Departément, siehe Léman (Département) ein ehemaliger Schweizer Kanton, siehe Kanton Léman Léman oder Leman ist der Name folgender Personen: Albert… …   Deutsch Wikipedia

  • Léman — oder Leman ist: der französische Name des Genfersees ein ehemaliges französisches Departément, siehe Léman (Département) ein ehemaliger Schweizer Kanton, siehe Kanton Léman Léman oder Leman ist der Name folgender Personen: Albert Semjonowitsch… …   Deutsch Wikipedia

  • Léman — was the name of a département of the First French Empire. Its name is the French name of Lake Geneva ( Lac Léman ). It was formed in 1798, when the republic of Geneva was occupied by the French. Léman also included districts that were previously… …   Wikipedia

  • Département (Frankreich) — Karte der französischen Départements in Europa Frankreich ist in 100 Départements [depaʀtəˈmɑ̃] (deutsche Schreibweise: Departement) unterteilt, die in 26 Regionen gruppiert sind. 96 der 100 Départements liegen in Europa, die restlichen 4 sind… …   Deutsch Wikipedia

  • Leman (homonymie) — Léman (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Hydronymie Le lac Léman, en Suisse et en France. Commission internationale pour la protection des eaux du Léman, commission franco… …   Wikipédia en Français

  • Leman — may refer to:;People:*Albert Leman (1915–1998), Russian composer *Bob Leman (1922–2006), American science fiction and horror author *Cory Leman (born 1988), American football linebacker *Gérard Leman (1851–1920), Belgian general *J Leman (born… …   Wikipedia

  • Département des Forêts — Forêts 1795   1814 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.