Pays de Gex


Pays de Gex

46°19′N 06°03′E / 46.317, 6.05

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gex (homonymie).
Pays de Gex
Image illustrative de l'article Pays de Gex
Le lac de Divonne

Subdivision administrative Drapeau de la France France
Drapeau de la Suisse Suisse
Subdivision administrative Ain, Vaud et Genève
Villes principales Divonne-les-Bains
Ferney-Voltaire
Gex
Saint-Genis-Pouilly
Versoix
Régions naturelles voisines Bugey
Lac Léman
Régions et espaces
connexes
Arrondissement de Gex

Le pays de Gex est une région historique, ancienne possession du duché de Savoie, située à cheval entre la France et la Suisse[1].

Ses habitants sont appelés les Gessiens.

Sommaire

Géographie

Le pays de Gex est situé entre le massif du Jura et le lac Léman, à l'extrême sud-ouest de la Suisse et au nord-est du département français de l'Ain.

Histoire

Voir la catégorie : Histoire du Pays de Gex.

Époque gallo-romaine

Carte de la Gaule mettant en évidence le territoire des helvètes.

À l'époque gauloise, la contrée correspondant au pays de Gex se situe à l'extrémité ouest de l'Helvétie, qui était séparée de la Séquanie par les monts du Jura[2]. Lorsque les Helvètes, chassés par les Germains en 58 av. J.-C cherchent à émigrer vers l'Ouest, Jules César trouve là un prétexte pour engager la guerre des Gaules. Les légions romaines investissent la contrée et les Helvètes sont finalement battus sur les bords de la Saône[3]. La Gaule restera sous domination romaine jusqu'en l'an 406. Le futur pays de Gex fait partie de la province de la Grande Séquanaise.

Moyen Âge

Haut Moyen Âge

Lorsque les invasions barbares mettent fin à l'Empire romain, les Burgondes investissent la région. Celle-ci suivra alors les grandes évolutions de l'histoire de France, qui la feront passer successivement sous la domination :

  • du premier royaume de Bourgogne (406 - 534) ;
  • de la dynastie mérovingienne du royaume des Francs (534 - 751) ;
  • de la dynastie carolingienne du royaume des Francs (751 - 800) ;
  • de l'empire carolingien (800 - 855) ;
  • de la Lotharingie (855 - 879) ;
  • du royaume d'Arles (879 - 928) ;
  • du second royaume de Bourgogne (928 - 1032) ;
  • du Saint-Empire romain germanique (1032 - 1250).

Bas Moyen Âge

L'époque féodale se caractérise par l'émiettement des empires et l'émancipation des seigneurs locaux qui faisaient toutefois allégeance à un suzerain. La seigneurie de Gex est érigée en baronnie et devient l'apanage des cadets de la maison des comtes de Genève[4]. Ceux-ci ne doivent pas être confondus avec les évêques qui régnaient alors sur Genève. En 1353, la baronnie de Gex est conquise par Amé IV de Savoie. Le pays restera à la maison de Savoie jusqu'en 1536.

Époque classique

Article connexe : Traité de Lyon.

En 1536, François Ier entre en guerre contre le duc de Savoie. Les Bernois en profitent pour s'emparer du pays de Gex. La seigneurie devient alors un bailliage bernois et est réformée. Elle est rendue à la Savoie par les traités de Nyon en 1563 et de Lausanne en 1564.

En 1589, Nicolas Harlay de Sancy s'en empare avec l'aide des cantons suisses[1]. Le pays de Gex passe alors sous domination des évêques de Genève. Le duc Charles-Emmanuel Ier de Savoie mène une contre-offensive en 1599. Mais il commet l'erreur de réclamer la couronne de France, ce qui provoque l'intervention du roi de France Henri IV, qui envahit la Bresse et le Bugey[5]. Le pays de Gex est définitivement rattaché à la France avec ces deux provinces (généralité de Bourgogne) par le traité de Lyon de 1601.

En 1754, Voltaire, devenu indésirable à Paris, s'installe à Ferney. Il y fait construire le château de Ferney-Voltaire et transforme complètement le village en faisant édifier à ses frais plus de cent maisons[4] et en y installant des commerçants et des artisans. La commune sera baptisée ensuite en son honneur Ferney-Voltaire.

Époque moderne

Situation du département du Léman en 1811
Carte représentant le parcours habituel de Michel Hollard vers l'ambassade anglaise à Berne, via le Pays de Gex

Au cours de la Révolution française, le pays de Gex fut intégré au département français de l'Ain puis, le 17 février 1800, à celui du Léman. En 1815, à la chute de l'Empire, il est amputé au profit de Genève des communes de Collex-Bossy, du Grand-Saconnex, de Meyrin, de Pregny-Chambésy, de Vernier, ainsi que de Versoix qui constituait le seul débouché du pays de Gex sur le Léman.

L'autre conséquence du traité de Paris de 1815 (et donc du rattachement de Genève à la Suisse) fut la création de la zone franche du pays de Gex. La frontière douanière entre la France et la Suisse a été repoussée à la limite du pays de Gex, ce qui lui permettait de commercer librement avec la Suisse.

En 1823, le pays de Gex est intégré au diocèse de Belley. En 1850 est construite une nouvelle église de style néo-classique à Ferney-Voltaire. Celle de Gex est construite dans le style néo-gothique en 1860.

La deuxième moitié du XIXe siècle voit l'essor du thermalisme dans la région et notamment à Divonne-les-Bains. En 1849, le docteur Paul Vidart y fonde un établissement hydrothérapique, et le développement du thermalisme favorise la création d'une petite cité thermale avec la construction du casino et des grands hôtels.

Lorsque se produit l'invasion allemande de juin 1940, le Fort l'Écluse, verrou fermant le Sud du pays de Gex et défendu par un contingent d'appelés, résiste aux assauts allemands[6]. La jonction des troupes allemandes et italiennes ne peut pas se faire.

Le pays de Gex, quant à lui, sera placé en zone occupée, et qui plus est, en zone interdite, les Allemands voulant empêcher le passage des fugitifs en Suisse. La région reste un passage stratégique entre la zone libre et la Suisse pour la transmission d'informations ; ce fut notamment le cas avec Michel Hollard et ses nombreux passages sur le pont Charlemagne.

Époque contemporaine

Le pays de Gex a connu d'importants bouleversements à partir des années 1960. La création de nombreuses organisations internationales à Genève, en en particulier du CERN sur la frontière franco-suisse, à Meyrin (canton de Genève), Saint-Genis-Pouilly et Prévessin-Moëns, a entraîné la venue de nombreux fonctionnaires internationaux qui ont trouvé à se loger dans le pays de Gex. De plus, le dynamisme économique de Genève et de la Suisse voisine à provoqué l'arrivée d'un flux important de travailleurs frontaliers venus de la France entière qui se sont installés dans le pays de Gex ou en Haute-Savoie.

À cette même époque sont créées sur les cimes du Jura gessien les stations de ski alpin de Crozet, La Faucille, Mijoux et Lélex, rejointes dans les années 1970 par la station de ski nordique de La Vattay. Toutes ces stations se regrouperont plus tard sous la dénomination Monts Jura.

Culture et patrimoine

Patrimoine naturel

Monuments

Voir la catégorie : Monument du Pays de Gex.

Gastronomie

Le bleu de Gex, typique du Pays de Gex, est un fromage français des plateaux du Haut-Jura, à cheval sur les départements de l'Ain et du Jura.

Notes et références

  1. a et b Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, Dictionnaire des pays et provinces de France, p. 165, Éditions Sud Ouest, 2000, (ISBN 2.87901.367.4).
  2. M.Béatrix, Histoire du Pays de Gex, 1851 [lire en ligne (page consultée le 8 août 2011)] .
  3. Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, 52-51 av. J.-C.
  4. a et b Victor Adolphe Malte-Brun, L'Ain - Géographie, histoire,statistique, administration, 1882 .
  5. Jules Baux, Histoire de la réunion à la France des provinces de Bresse, Bugey et Gex, 1852.
  6. Édouard Falletti, L'encerclement de la Suisse : la tentative d'Hitler en juin 1940, 2007.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pays de Gex de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pays de gex — Arrondissement de Gex Situation de l arrondissement de Gex dans le département Ain Administration Pays France …   Wikipédia en Français

  • Pays de Gex —   [pɛ i də ʒɛks], Gebiet am Südostfuß des Jura im Département Ain, Frankreich, Hauptort ist Gex; Käseherstellung (»Bleu de Gex«), Gerbereien. Gex, im Mittelalter nacheinander unter der Herrschaft der Grafen von Genf und der Herzöge von Savoyen,… …   Universal-Lexikon

  • Pays de Gex — Das Pays de Gex ist eine Landschaft im Département Ain in Osten Frankreichs, zwischen der ersten Jura Kette und den Schweizer Kantonen Genf und Waadt. Es ist nach dem Hauptort Gex benannt. Geschichte Das Gebiet gehörte im Mittelalter zur… …   Deutsch Wikipedia

  • Communaute de communes du Pays de Gex — Communauté de communes du Pays de Gex Communauté de communes du Pays de Gex Administration Pays France Région Rhône Alpes Département …   Wikipédia en Français

  • Communauté De Communes Du Pays De Gex — Administration Pays France Région Rhône Alpes Département …   Wikipédia en Français

  • Communauté de communes du Pays de Gex — Administration Pays France Région Rhône Alpes Département …   Wikipédia en Français

  • Communauté de communes du pays de gex — Administration Pays France Région Rhône Alpes Département …   Wikipédia en Français

  • Communauté de communes du pays de Gex — Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Ain Date de cré …   Wikipédia en Français

  • Tramway du pays de Gex — Cette page a été supprimée. Le journal des suppressions et des déplacements est affiché ci dessous pour référence. 28 septembre 2009 à 17:26 Vyk (discuter | contributions) a supprimé « Tramway du pays de Gex » ‎ (Page blanchie par son auteur :… …   Wikipédia en Français

  • Gex (Ain) — Gex …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.