Ana Novac

Ana Novac (1929-2010), née Zimra Harsányi dans la Transylvanie roumaine en 1929, et décédée à Paris le 31 mars 2010, est une écrivain et dramaturge au style acerbe et vif, survivante de la Shoah. Elle est l'auteure de Les Beaux Jours de ma jeunesse, le seul journal à avoir survécu aux camps de concentrations. Elle était surnommée la « Anne Frank roumaine », bien que l'œuvre d'Anne Frank décrivit les évènements en dehors des camps, tandis qu'Ana Novac écrivit de l'intérieur, et continua bien après, sans oublier la mémoire, mais en traitant de bien d'autres sujets, tout en restant toujours aussi subversive.

Sommaire

Biographie

À 11 ans, elle se retrouva « citoyenne » hongroise quand les nazis attribuèrent la Transylvanie à leur allié hongrois. À 14 ans, elle fut déportée à Auschwitz. Au cours des six mois qu'elle passe dans les camps, elle parvient à écrire un journal (paru en France en 1968 sous le titre Les Beaux Jours de ma jeunesse) avec des morceaux de papiers trouvés, d'affiches déchirées et, par la suite, de cahiers. Elle y décrit les conditions de voyages de la Transylvanie à Auschwitz, puis à Płaszów, son quotidien de déportée. En 1945, elle récupéra la nationalité roumaine. Ana Novac devint, après la guerre, auteur dramatique de théâtre en Roumanie, qu’elle quitte en 1965[1] après avoir été victime de persécutions et d'un procès pour avoir vivement critiqué le régime de Ceaucescu, alors en place, dans ses œuvres théâtrales. Ses pièces lui ont d'ailleurs valu une reconnaissance considérable en URSS et en Hongrie. Elle passa ensuite quelque temps en Hongrie, puis à Berlin ouest, où elle s’installa quelque temps et où elle fit la connaissance de Günter Grass. Elle partit ensuite en France, à Paris, au moment des évènements de Mai 1968 où elle y poursuivit son œuvre, par des pièces de théâtre (qu'il lui arrivait d'écrire en une nuit), des essais et des romans biographiques. Fréquentant le Café de Flore, elle y rencontra de nombreux intellectuels tels que Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Eugène Ionesco.

Son journal, Les beaux jours de ma jeunesse, a été édité en France en 1968. Il est beaucoup moins connu que celui d'Anne Frank, alors que les deux jeunes filles avaient le même âge au moment où elles écrivaient. Le message des Beaux jours de ma jeunesse est plus violent, et parfois même insoutenable. L'auteur y décrit le côtoiement continuel de la mort. Elle fait preuve d'une remarquable lucidité sur les misères de l’homme, sur l’absurdité de la guerre, sur l’intangibilité de la frontière entre bourreaux et victimes. La dureté du témoignage peut paraître choquante, cette écriture acérée étant une caractéristique fondamentale de l'auteure.

Œuvres littéraires

  • Match à la Une
  • Les Beaux Jours de ma jeunesse, édité en France pour la première fois en 1968, Réédition Balland 2006 et chez Folio
  • Les Beaux Jours de ma jeunesse, en Hongrie, Hollande, Italie, Allemagne, France, entre 1968-1970, Julliard, Paris
  • Les noces de Varenka
  • Comme un pays qui ne figure pas sur la carte, Balland, Paris, 1992
  • Un lit dans l'Hexagone
  • J’avais quatorze ans a Auschwitz, Presses de la Renaissance, Paris, 1982
  • Si j’étais un bébé-phoque, ou les mémoines d’un Zombie, éd Les Temps, Modernes, Paris
  • Un peu de Tendresse ou Le complexe de la soupe, éd. L’Avant Scene, Paris
  • Cap sur la Lune : Exercices Lyriques, Le Meridien Editeur
  • Les Accidents de l’âme, éd Balland, ParisPlays:
  • Le Grabat, 1988
  • Nocturne, 1984
  • La Porte, 1985
  • Un nu déconcertant, 1970
  • Le maître de Trésor, Balland, 2002

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. Couverture de "J'avais 14 ans à Auschwitz" par Presse de la Renaissance http://assoc.pagespro-orange.fr/memoiredeguerre/livres/14-auschwitz.htm#deb

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ana Novac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ana Novac — (* 1929 in Dej, Rumänien; † 31. März 2010 in Paris) war eine rumänische Schriftstellerin, die als Jugendliche die Shoa in verschiedenen deutschen Konzentrationslagern überlebte. Seit 1969 lebte sie in Paris. Mit 11 Jahren wurde Ana Novac durch… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/No — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Auschwitz — Pour les articles homonymes, voir Auschwitz (homonymie). Auschwitz Birkenau Camp nazi de concentration et d extermination (1940 1945) * …   Wikipédia en Français

  • Littérature de la Shoah — « De tant de morts donnez moi la mémoire, de tous ceux là qui sont devenus cendre, d’une génération donnez moi la mémoire, sa dernière fureur, sa dernière douleur ». Isaïe Spiegel, Donnez moi la mémoire[1] …   Wikipédia en Français

  • Eva Moldenhauer — (* 1934 in Frankfurt am Main) ist eine deutsche Übersetzerin französischer Literatur. Leben und Werk Eva Moldenhauer ist seit 1964 als Übersetzerin tätig. Sie übersetzte Literatur und wissenschaftliche Schriften französischsprachiger Autoren ins… …   Deutsch Wikipedia

  • Auchwitz — Auschwitz (camps) Pour les articles homonymes, voir Auschwitz (homonymie). Auschwitz Birkenau Camp nazi de concentration et d extermination (1940 1945) 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO …   Wikipédia en Français

  • Auschwitz-Birkenau — Auschwitz (camps) Pour les articles homonymes, voir Auschwitz (homonymie). Auschwitz Birkenau Camp nazi de concentration et d extermination (1940 1945) 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO …   Wikipédia en Français

  • Auschwitz (camps) — Pour les articles homonymes, voir Auschwitz (homonymie). Auschwitz Birkenau Camp nazi de concentration et d extermination (1940 1945) 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO …   Wikipédia en Français

  • Auswitch — Auschwitz (camps) Pour les articles homonymes, voir Auschwitz (homonymie). Auschwitz Birkenau Camp nazi de concentration et d extermination (1940 1945) 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO …   Wikipédia en Français

  • Auswitsch — Auschwitz (camps) Pour les articles homonymes, voir Auschwitz (homonymie). Auschwitz Birkenau Camp nazi de concentration et d extermination (1940 1945) 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”