Amarbayasgalant Khiid
Amarbayasgalant Khiid
Image illustrative de l'article Amarbayasgalant Khiid
Le monastère
Présentation
Nom local Амарбаясгалант хийд
Culte Bouddhisme tibétain
Type Monastère
Début de la construction 1727
Fin des travaux 1736
Site web www.amarbayasgalant.org
Géographie
Pays Mongolie
Province Selenge
District Baruunbüren
Coordonnées 49° 28′ 48″ N 105° 05′ 06″ E / 49.48, 105.08549° 28′ 48″ Nord
       105° 05′ 06″ Est
/ 49.48, 105.085
  

Géolocalisation sur la carte : Mongolie

(Voir situation sur carte : Mongolie)
Amarbayasgalant Khiid

Le monastère d'Amarbayasgalant ou « monastère de félicité tranquille », est un des trois plus grands centres bouddhistes de l'école Gelugpa du bouddhisme tibétain en Mongolie. Il est localisé près du la rivière Selenga dans la vallée d'Iven, au pied du mont Buren-Khaan.

Construit entre 1727 et 1736, c'est un des rares monastères avoir échappé partiellement à la destruction de 1937, après quoi seuls les bâtiments de la section centrale sont demeurés. Les contenus entiers : le tankas, les statues et les manuscrits ont été pillés par les communistes ou cachés jusqu'à des temps plus cléments. Le travail de restauration a commencé en 1988 et certaines des nouvelles divinités ont été commandées à New Delhi en Inde.

Le monastère a été construit au début pour déposer les restes de Zanabazar, le premier Bogdo Gegen. Contrairement au monastère d'Erdene Zuu, qui est composé d'un ensemble de halls de temple de styles différents, Amarbayasgalant montre une grande unité stylistique. Le style général est chinois, avec des influences Mongole et tibétaine. Le plan général est symétrique et les bâtiments principaux se suivent l'un l'autre le long d'un axe nord-sud, et les bâtiments secondaires sont sur des axes latéraux parallèles.

Temple du monastère

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amarbayasgalant Khiid de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amarbayasgalant Khiid — The Amarbayasgalant Monastery or monastery of tranquil felicity , once one of the three largest Buddhist centres in Mongolia is located near the Selenge River in the Iven Valley, at the foot of Mount Büren Khaan.Built between 1727 and 1736, it is …   Wikipedia

  • Liste De Temples Bouddhistes — Temples et monastères bouddhistes autour du monde. Sommaire 1 Australie 2 Autriche 3 Belgique 4 Bhoutan …   Wikipédia en Français

  • Liste de temples bouddhistes — Cette liste est incomplète ou mal ordonnée. Votre aide est la bienvenue ! Temples et monastères bouddhistes dans le monde. Sommaire 1 Allemagne 2 Argentine …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Mongolie — Culture mongole Sommaire 1 Symboles nationaux 2 Artisanat 3 Cuisine mongole 4 Festivals 5 Jeux …   Wikipédia en Français

  • Culture mongole — Sommaire 1 Symboles nationaux 2 Artisanat 3 Cuisine mongole 4 Festivals 5 Jeux …   Wikipédia en Français

  • List of Mongolia-related articles — Articles (arranged alphabetically) related to Mongolia include: Individual administrative districts are listed in Sums of Mongolia. 0 91932 armed uprising (Mongolia) 1990 Mongolian democratic revolutionAAchit Nuur Adasaurus Aero Mongolia Ahmad… …   Wikipedia

  • List of Buddhist temples — Buddhist temples, monasteries, stupas, and pagodas sorted by location. Australia Australian Capital Territory* Sri Lanka Dhamma Vihara of Canberra (SLDVAC), a Buddhist Association established in 2007New South Wales* Nan Tien Temple *Aloka… …   Wikipedia

  • Architecture of Mongolia — Generations: yurt, temple and skyscraper Model of the Maitreya Temple. T …   Wikipedia

  • Manjusri Monastery — Gate of Manjusri Monastery Manjusri Monastery is a Buddhist monastery in Mongolia. Manjusri Khiid (Манзушри Хийд) was a monastery established in 1733 CE, south of the Bogd Khan Uul Mountain range, 4km north of the Töv Aimag capital of Zuunmod. M …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”