Alène

46° 51′ 50″ N 4° 01′ 58″ E / 46.8639, 4.03278

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Alène (homonymie)
Alène
L'Alène à Luzy.
L'Alène à Luzy.
Caractéristiques
Longueur 56 km
Bassin 338 km2
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 4 48 m3⋅s-1 (Cercy-la-Tour)
Régime pluvial
Cours
Se jette dans l' Aron
Géographie
Pays traversés Drapeau de France France

L' Alène est une rivière française qui coule dans le département de la Nièvre (58). C'est un affluent de l'Aron en rive gauche, donc un sous-affluent de la Loire par l'Aron.

L'Alène en amont de Luzy

Sommaire

Géographie

L'Alène prend naissance sur le territoire de la localité de Poil, dans le parc naturel régional du Morvan, sur le territoire du département de la Nièvre, à six kilomètres au sud du Mont Beuvray. Après sa naissance elle se dirige plein sud pendant une dizaine de kilomètres, puis entame, au niveau de la localité de Luzy, une large boucle qui va lui donner une nouvelle orientation vers le nord-ouest. Après avoir reçu de droite les eaux de la Roche, son principal affluent, elle adopte et maintient approximativement la direction de l'ouest-nord-ouest, ce qui l'amènera progressivement à la fin de son parcours. Elle se jette dans l' Aron (rive gauche) à Cercy-la-Tour, à une vingtaine de kilomètres en amont de Decize.

Communes traversées

L'Alène, lac de barrage au centre de Luzy

L'Alène traverse ou longe le territoire des communes suivantes, toutes situées dans le département de la Nièvre :

Affluents

  • La Roche, fort pittoresque petite et abondante rivière qui naît sur les pentes occidentales du Mont Beuvray. Son trajet s'effectue globalement du nord au sud, et elle se jette dans l'Alène en rive droite un peu en aval de la localité de Luzy. Sa longueur est de 19,4 kilomètres.

Hydrologie

Comme les autres cours d'eau du massif du Morvan, l'Alène est une rivière assez abondante. Son débit a été observé sur une période de 40 ans (1969-2008), à Cercy-la-Tour, localité située au niveau de son confluent avec l' Aron [1]. Le bassin versant de la rivière y est de 338 km² soit la totalité de celui-ci.

Le débit moyen interannuel ou module de la rivière à Cercy-la-Tour est de 4,48 m³ par seconde.

L'Alène présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées, avec une période de hautes eaux d'hiver portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 6,33 et 9,55 m³ par seconde, de décembre à mars inclus (avec un maximum assez net en février). Dès fin mars le débit diminue progressivement pour aboutir à la période des basses eaux qui se déroule de la mi-juin à la mi-octobre, avec une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 0,86 m³ au mois de septembre, ce qui n'est pas très sévère pour un cours d'eau de cette taille. Cependant les fluctuations de débit peuvent être plus importantes d'après les années et sur des périodes plus courtes.

Débit moyen mensuel de l'Alène (en m³/seconde) mesuré à la station hydrologique de Cercy-la-Tour
Données calculées sur 40 ans

À l'étiage le VCN3 peut chuter jusque 0,15 m³, en cas de période quinquennale sèche, soit 150 litres par seconde, ce qui est assez sévère, mais normal comparé à la moyenne des cours d'eau de la région.

Quant aux crues, elles peuvent être importantes compte tenu de la taille du bassin versant. Elles ne sont pas moindres que celles des autres rivières issues du Morvan (l'Arroux par exemple). Les QIX 2 et QIX 5 ou débits instantanés calculés de crue biennale et quinquennale valent respectivement 44 et 52 m³ par seconde. Le QIX 10 ou débit instantané calculé de crue décennale est de 58 m³ par seconde, le QIX 20 de 63 m³, tandis que le QIX 50 se monte à 70 m³ par seconde.

Le débit instantané maximal enregistré à Cercy-la-Tour durant cette période, a été de 56,7 m³ par seconde le 18 décembre 1982, tandis que le débit journalier maximal enregistré était de 55,1 m³ par seconde le même jour. Si l'on compare la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, l'on constate que cette crue était à peine d'ordre décennal, et donc destinée à se reproduire fréquemment.

Au total, l'Alène est une rivière assez abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 420 millimètres annuellement, ce qui est nettement supérieur à la moyenne française tous bassins confondus (320 millimètres), ainsi qu'à celle du bassin de la Loire (244 millimètres). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) atteint de ce fait le chiffre assez solide de 13,2 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Patrimoine - Curiosités - Tourisme

  • Luzy : la jolie petite ville fleurie est la patrie de l'évêque parisien saint Germain qui y naquit à la fin du Ve siècle (496). La chronique nous dit que chaque jour il traversait l'Alène pour se recueillir dans un monastère. La tour des barons de Luzy est un donjon circulaire datant du XIVe siècle et devenu musée. Reste des remparts du XIVe. Hôtel-de-ville des XVIe et XVIIe siècles, hébergeant de belles tapisserie d'Aubusson et diverses peintures du XVIIIe siècle. Château de Montarmin du XVe siècle, et plusieurs châteaux modernes : de Chizy, de Monteuillon, de Mazille, de la Chaise, de Saint-André. L'église du XIXe héberge une Vierge de Palluau du XVe siècle. Temple bouddhiste des Mille Bouddhas. Étang de Monteuillon ; Mont Dosne (512 mètres). Équitation, belles randonnées, collines boisées, piscines, campings, nombreux équipements sportifs. Et d'autres choses encore.
  • Cercy-la-Tour : Église Saint-Pierre, romane du XIe siècle (inscrite Monument Historique) avec tour romane trapue et porche gothique du XVIe ; renferme une statue de saint Hilaire du XVIIe ; fort beaux chapiteaux sculptés. La ville se trouve au confluent de trois rivières, l'Aron, l'Alène et la Canne et est traversée par le Canal du Nivernais, l'un des plus beaux d'Europe. Nombreux étangs. Haras de Cluny. Port sur le canal et plan d'eau sur l'Aron. Nombreuses activités : équitation, pêche en rivière, dans le canal ou les étangs, chasse. Piscine non couverte. Terrain de sports et gymnase.

Annexes

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alène de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alêne — alêne …   Dictionnaire des rimes

  • alène — [ alɛn ] n. f. VAR. vx alêne • 1209; germ. °alisna, anc. haut all. alunsa;cf. all. Ahle ♦ Poinçon effilé servant à percer les cuirs. ⊗ HOM. Allène, haleine. ● alêne nom féminin (germanique alisna) Poinçon qui sert à percer le cuir afin de… …   Encyclopédie Universelle

  • alêne — alène [ alɛn ] n. f. VAR. vx alêne • 1209; germ. °alisna, anc. haut all. alunsa;cf. all. Ahle ♦ Poinçon effilé servant à percer les cuirs. ⊗ HOM. Allène, haleine. ● alêne nom féminin (germanique alisna) Poinçon qui sert à percer le cuir afin de… …   Encyclopédie Universelle

  • alene — ALÉNE adv. Într un ritm încet, fără grabă. – A3 + lene. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  Alene ≠ grăbit, repede Trimis de siveco, 03.08.2004. Sursa: Antonime  ALÉNE adv. v. agale. Trimis de siveco, 08.10.2007. Sursa: Sinonime  …   Dicționar Român

  • Alene — Alêne  Pour l’article homonyme, voir Alène (homonymie).  Alênes de bottier cordonnier L’alêne est généralement un outil des cor …   Wikipédia en Français

  • Alène — Der Fluss in LuzyVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt …   Deutsch Wikipedia

  • alêne — ALÊNE. s. f. Espèce de poinçon de fer, emmanché dans un morceau de bois rond, et dont on se sert pour percer le cuir et pour le coudre. Alêne plate, ronde, carrée. Manche d alêne. Les Cordonniers, les Bourreliers, etc. se servent d alênes. La… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aléné — aléné, ée (a lé né, née) adj. Terme de botanique. Qui est en forme d alêne. Feuille alénée. On dit plus communément subulé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALÊNE — s. f. Espèce de poinçon de fer, qui est emmanché dans un morceau de bois rond, et dont on se sert pour percer le cuir et pour le coudre. Alêne plate, ronde, carrée. Manche d alêne. Les cordonniers, les bourreliers, etc., se servent d alênes. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ALÊNE — n. f. T. d’Arts Poinçon de fer, qui est emmanché dans un morceau de bois, dont on se sert pour percer le cuir et pour le coudre. Alêne plate, ronde, carrée. Manche d’alêne. Les cordonniers, les bourreliers, etc., se servent d’alênes. La pointe… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”