Barbenan
Barbenan
Photo bienvenue - Merci
Caractéristiques
Longueur 27,4 km
Bassin 121 km2
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 1,88 m3⋅s-1 (Le Breuil)
Régime pluvial
Cours
Confluence la Besbre
Géographie
Pays traversés Drapeau de France France

Le Barbenan est une rivière française, qui coule dans le département de l'Allier, et qui se jette dans la Besbre dans la commune du Breuil. Malgré sa petite taille (27 kilomètres) et l'étroitesse de son bassin versant (121 km²), le Barbenan, rivière fort abondante, est le principal affluent de la Besbre. C'est donc un sous-affluent de la Loire.

Sommaire

Géographie

Le Barbenan naît dans les Monts de la Madeleine, situés sur le rebord nord-est du massif central français. Il prend naissance sur le territoire de la commune de Saint-Nicolas-des-Biefs, dans une région verte et boisée, aux précipitations abondantes. Il adopte d'emblée la direction du nord et coule ainsi parallèlement à la Besbre. Arrivé sur le territoire de Saint-Pierre-Laval, il effectue un virage à plus de 90 ° qui le mène en direction de l'ouest. Il conflue peu après avec la Besbre sur le territoire de la localité du Breuil.

Communes traversées

Le Barbenan traverse ou longe les communes suivantes d'amont en aval :

Hydrologie

Le Barbenan est une rivière petite, mais fort abondante et irrégulière, comme la plupart des cours d'eau coulant sur les versants du massif central français. Son débit a été observé sur une période de 42 ans (1967-2008), au Breuil, localité située au niveau de son confluent avec la Besbre[1]. Le bassin versant de la rivière y est de 121 km² soit la totalité de celui-ci.

Le débit moyen interannuel ou module de la rivière au Breuil est de 1,88 m³ par seconde.

Le Barbenan présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées, avec une période de hautes eaux prolongée de l'automne au printemps et portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 2,07 et 3,09 m³ par seconde, de novembre à mai inclus (avec un maximum en février). Dès fin mai le débit diminue rapidement pour aboutir à la période des basses eaux qui se déroule de juillet à début octobre, amenant une baisse du débit moyen mensuel jusqu'à 0,56 m³ au mois d'août, ce qui reste assez consistant par rapport au module de base. Mais les fluctuations de débit peuvent être plus importantes d'après les années et sur des périodes plus courtes.

Débit moyen mensuel (en m³/s) mesuré à la station hydrologique du Breuil - données calculées sur 42 ans

À l'étiage le VCN3 peut chuter jusque 0,025 m³, en cas de période quinquennale sèche, soit 25 litres par seconde, ce qui est sévère, mais fréquent parmi les petits cours d'eau du bassin de la Loire (voir les débits du mois d'août de l'Oudon).

Quant aux crues, elles peuvent être importantes, du moins pour une petite rivière dotée d'un aussi petit bassin. Les QIX 2 et QIX 5 ou débits calculés de crue biennale et quinquennale valent respectivement 17 et 24 m³ par seconde. Le QIX 10 ou débit calculé de crue décennale est de 29 m³ par seconde, le QIX 20 de 33 m³, tandis que le QIX 50 vaut 39 m³ par seconde. On remarque que ces valeurs correspondent plus ou moins au tiers de celles de la Besbre, bien que le bassin du Barbenan soit six fois moins étendu.

Le débit instantané maximal enregistré au Breuil durant cette période, a été de 33,9 m³ par seconde le 5 mai 2001, tandis que les débits journaliers maximaux enregistrés étaient de 27,4 m³ par seconde le 21 janvier 2004, et de 28,3 m³ par seconde le 28 septembre 2007. Si l'on compare la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, l'on constate que cette crue était seulement d'ordre vicennal, et donc pas du tout exceptionnelle.

Au total, le Barbenan est une rivière abondante en règle générale, mais fort irrégulière. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 489 millimètres annuellement (contre 402 pour la Besbre), ce qui est nettement supérieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (320 millimètres), mais surtout bien plus élevé que la moyenne du bassin de la Loire (244 millimètres). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) se monte de ce fait à un solide 15,4 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Patrimoine - Curiosités - Tourisme

  • Saint-Nicolas-des-Biefs : Château des Hormières. Commune la plus élevée du département de l'Allier. Pisciculture. Ski de fond. Bois de l'Assise. Randonnées. Gîtes ruraux. Cascade de la Pisserotte sur le Barbenan.

Annexes

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Banque Hydro - Station K1524010 - Le Barbenan au Breuil (Synthèse) (ne pas cocher la case "Station en service")

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barbenan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Besbre — 46°33′10″N 3°43′54″E / 46.55278, 3.73167 …   Wikipédia en Français

  • Acolin — 46°49′41″N 3°21′50″E / 46.82806, 3.36389 …   Wikipédia en Français

  • Le Breuil (Allier) — Pour les articles homonymes, voir Le Breuil. 46° 11′ 02″ N 3° 39′ 33″ E …   Wikipédia en Français

  • Loire (fleuve) — Pour les articles homonymes, voir Loire (homonymie).  Pour les articles homophones, voir Loir et Loyre …   Wikipédia en Français

  • Acheneau — 47° 13′ 08″ N 1° 49′ 05″ W / 47.2189, 1.81806 …   Wikipédia en Français

  • Aigre (rivière) — Pour les articles homonymes, voir Aigre. L Aigre Photo souhaitée Merci Caractéristiques Longueur 31 km Bassin 276 …   Wikipédia en Français

  • Aigue Nègre — l Aigue Nègre Le confluent l été. Caractéristiques Longueur 4 km Bassin  ? Bassin collecteur …   Wikipédia en Français

  • Airain (rivière) — Airain Caractéristiques Longueur 47,8 km Bassin 300 km2 Bassin collecteur …   Wikipédia en Français

  • Aix (rivière) — 45° 54′ 35″ N 3° 45′ 11″ E / 45.9097, 3.75306 …   Wikipédia en Français

  • Aixette — L Aixette au Pont de Malassert à Aixe sur Vienne. Caractéristiques Longueur 27,1 km Bassin …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”