Alouette hausse-col
Aide à la lecture d'une taxobox Alouette hausse-col
 Eremophila alpestris
Eremophila alpestris
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Alaudidae
Genre Eremophila
Nom binominal
Eremophila alpestris
(Linnaeus, 1758)
Statut de conservation UICN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'UICN.

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

L'Alouette hausse-col (Eremophila alpestris) est une espèce d'oiseaux. Comme toutes les alouettes elle appartient à la famille des Alaudidae.

Sommaire

Morphologie

Cet oiseau de 18 à 20 cm de long est brun sur le dessus du corps. La face et la gorge sont d'un jaune un peu délavé et portent des marques noires : une petite bavette sur la gorge, des marques en forme de moustache qui partent du bec et passent sous l'œil et une ligne fine de plumes un peu saillantes située entre le jaune de la face et le brun de la calotte. Les yeux sont noirs, les pattes et le bec gris fer. La queue et les ailes comportent des plumes noires à très fine marge blanche. Les juvéniles ne possèdent pas de marques noires sur la face et ont le dos constellé de taches argentées. Le dessous du corps est gris-beige très clair.

Comportement

Locomotion

Au sol, cet oiseau préfère courir ou marcher plutôt que sautiller.

Alimentation

Il se nourrit de graines et d'insectes collectés sur le sol.

Relations sociales

La voix de cet oiseau est aigüe et ténue. Les cris sont des "tsii" ou des "tsi-tsi" discrets. Le chant reprend le même motif en une trille ascendante. Le mâle chante souvent au sommet d'un monticule de terre, ou au cours d'un vol cerclant au-dessus de son territoire.

En hiver, les individus se réunissent en groupe.

Répartition et habitat

L'Alouette hausse-col vit dans les zones de végétation basse, voire rase, telles que la toundra, les prairies alpines ou les zones désertiques. En hiver, elle fréquente surtout les littoraux sableux ou graveleux.

Son aire de répartition est vaste et couvre une bonne partie des continents de l'hémisphère Nord.

Cet oiseau est migrateur ; il va passer la saison hivernale dans le sud de son aire de répartition. Il est fidèle à son lieu de naissance, où il reviendra après chaque migration (philopatrie).

Protection

L'Alouette hausse-col bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire[1]. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.

Systématique

Etymologie

Son nom vient du hausse-col, pièce d’armure servant à protéger la base du cou.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Le statut juridique des oiseaux sauvages en France, Ligue pour la protection des oiseaux

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alouette hausse-col de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alouette Hausse-col — Alouette hausse col …   Wikipédia en Français

  • alouette hausse-col — geltongurklis raguotasis vieversys statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Eremophila alpestris angl. horned lark vok. Ohrenlerche, f rus. обыкновенный рогатый жаворонок, m; рогатый жаворонок, m; рюм, m pranc. alouette hausse col …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • Hausse-Col — Le hausse col est une pièce de l armure qui protège la base du cou. Ce mot a donné son nom à l´alouette hausse col. Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Hausse-col — de la Feldjägerkorps. Le hausse col est une pièce métallique décorée (généralement en laiton) que portaient les officiers au cou à la fin du XVIIIe siècle et jusqu au milieu du XIXe siècle environ. Lors des guerres napoléoniennes les… …   Wikipédia en Français

  • hausse-col — [ oskɔl ] n. m. • v. 1460; houscot, altér. du moy. néerl. halskote « vêtement de cou », d apr. hausser et col ♦ Anciennt Pièce de l armure, en acier ou en cuivre protégeant la base du cou. Des hausse cols. ● hausse col, hausse col ou hausse cols… …   Encyclopédie Universelle

  • hausse-col — (hô se kol) s. m. 1°   Autrefois grande pièce de fer qui couvrait la poitrine et les épaules des officiers d infanterie et qui les défendait contre toutes sortes d armes. •   M. de Brissac me fit remarquer un hausse col, sur lequel la figure du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Alouette haussecol — Alouette hausse col Alouette hausse col …   Wikipédia en Français

  • Alouette (Oiseau) — Pour les articles homonymes, voir Alouette. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « alouette  » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Alouette (oiseau) — Pour les articles homonymes, voir Alouette. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « alouette  » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • alouette — [ alwɛt ] n. f. • XIIe; dimin. de l a. fr. aloe, lat. alauda, d o. gaul. ♦ Petit oiseau à plumage gris ou brunâtre (passériformes).⇒ 1. calandre, mauviette. « La gaie alouette au ciel a fredonné » (Ronsard). ⇒ grisoller. Chasse aux alouettes.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”