Aliboufier
Aide à la lecture d'une taxobox Aliboufier
Styrax officinalis
Styrax officinalis
Classification classique
Règne Plantae
Embranchement Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Ebenales
Famille Styracaceae
Genre Styrax
Nom binominal
Styrax officinalis
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Ericales
Famille Styracaceae

L'aliboufier est le nom commun du Styrax officinalis, un arbuste de la famille des Styracacées.

Description

Il pousse sur un sol frais et humide, il est adapté aux sols calcaires. Il se développe au soleil, ou à la mi-ombre. Il est souvent buissonnant (5-7 m de haut), très ramifié. Les jeunes tiges sont pubescentes. Son écorce est lisse, d'un brun grisâtre, et s'écaille en vieillissant. Son feuillage est caduc. Les feuilles sont alternes, font 6-8 cm, sont ovales ou obovales, l'apex est pointu, la nervure centrale est fortement marquée, plus claire. Les feuilles sont d'un beau vert sur la face supérieure alors que la face inférieure est blanchâtre et cotonneuse.

La floraison de l'aliboufier a lieu au printemps/été (mai juin). La fleur est blanche, parfumée et mellifère. Les fleurs sont bisexuées, axilaires, en clochettes pendantes (2cm), réunies en bouquets terminaux. La corolle a 5-7 pétales possède de nombreux anthères jaunes, le calice est à 5 lobes.

Les fruits apparaissent en été (juillet-août), il s'agit d'une petite drupe ovoïde de la taille d'une noisette, charnue blanc-verdâtre. La drupe renferme le plus souvent une seule graine ronde, brune, lisse et très dure.

Plusieurs variétés botaniques existent :

  • Styrax officinalis var. californicus (Torr.) Rehder (1915) (synonyme : Styrax californicus Torr.)
  • Styrax officinalis var. fulvescens (Eastw.) Munz & I.M. Johnst. (1924) (synonyme : Styrax californicus var. fulvescens Eastw.)
  • Styrax officinalis var. jaliscanus (S. Watson) Perkins (1907) (synonyme : Styrax jaliscana S.Watson)
  • Styrax officinalis subsp. redivivus (Torr.) Thorne (1978) (synonymes : Darlingtonia rediviva Torr., Styrax officinalis var. redivivus (Torr.) R.A.Howard)

Utilisation

Pline, dans son Histoire Naturelle, indique que cet arbuste pousse en Syrie. Là-bas, dit-il, on s'en sert comme parfum et pour mettre les serpents en fuite. On l'emploie aussi dans la médecine sous la Rome antique contre la toux, les affections de gorge et de poitrine, ainsi que les écrouelles (inflammation de ganglions lymphatiques présents dans le cou); il favorise la menstruation et la digestion. Enfin, comme nombre de plantes chez Pline, il entrait dans la composition d'antidotes contre les poisons, en particulier la grande ciguë.

Lorsqu'on pratique des incisions sur le tronc, il s'écoule des gouttes blanches de styrax liquide qui s'épaissit progressivement au contact de l'air. Ce baume est riche en acide benzoïque. La résine de l'aliboufier est utilisée comme encens. C'est une catégorie de benjoin, commercialement appelé Storax.

Nous utilisons aujourd'hui un baume à base de styrax, qui a des propriétés cicatrisantes et antiseptiques.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aliboufier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aliboufier — [ alibufje ] n. m. • 1783; mot provenç.; o. i. ♦ Styrax officinal. ● aliboufier nom masculin Nom usuel du styrax. aliboufier [alibufje] n. m. ÉTYM. 1783; du provençal aliboufié. ❖ ♦ Régional. Plante qui produit le be …   Encyclopédie Universelle

  • aliboufier — (a li bou fié) s. m. Terme de botanique. Nom vulgaire du styrax officinal, arbre qui fournit le baume appelé styrax …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Styrax officinalis — Aliboufier Aliboufier …   Wikipédia en Français

  • Historique du Rosaire — Saint Pierre et Saint Paul avec le Christ, catacombes de Rome Saint Pierre et Marcellin . Des roses, boutons de roses et couronnes de roses forment le fond ... . Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Les Schtroumpfs et l'Arbre d'or — 54e histoire de la série Les Schtroumpfs Scénario Alain Jost Thierry Culliford Dessin Pascal Garray Couleurs Nine Culliford Éditeur …   Wikipédia en Français

  • baume — [ bom ] n. m. • 1190 souvent basme; lat. balsamum, gr. balsamon 1 ♦ Bot. Plante odoriférante, souvent de la famille des menthes. « Des roches tapissées de sauge et de baumes sauvages » (Chateaubriand) . 2 ♦ Résine odoriférante, sécrétée par… …   Encyclopédie Universelle

  • styrax — [ stiraks ] n. m. • 1611 sens 2; d ab. storax; lat. styrax, gr. sturax « arbre », « baume » 1 ♦ (1636) Bot. Nom scientifique de l aliboufier (styracacées) dont certaines espèces fournissent des baumes. Styrax benjoin, styrax tonkinois, dont on… …   Encyclopédie Universelle

  • styrax — storax ou styrax (sto raks ou sti raks ) s. m. Baume de consistance variable, et d une odeur très agréable, dans laquelle on reconnaît celle de l acide benzoïque. Le storax provient du styrax officinale. HISTORIQUE    XVIe s. •   Pour l alexitere …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Benjoin — Sur les autres projets Wikimedia : « Benjoin », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le benjoin (autrefois également storax) est le baume, ou la résine, de diverses plantes du genre Styrax. On trouve le styrax originaire d… …   Wikipédia en Français

  • Liste De Plantes — par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”