Alfred de Foville

Alfred de Foville, né le 26 décembre 1842 à Paris où il est mort le 14 mai 1913, est un économiste et statisticien français.

Après des études à École polytechnique et à l'École des chartes, il est successivement auditeur au Conseil d'État, chef du Bureau de statistique et de législation comparée du ministère des Finances de 1873 à 1893, puis directeur des Monnaies et Médailles de 1893 à 1900.

Il est professeur à École libre des sciences politiques où il succède en 1880 à Paul Leroy-Beaulieu à la chaire des finances publiques. Il est co-fondateur de l'Institut international de statistique en 1885. En 1896, il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques, dont il est président en 1907 et secrétaire perpétuel en 1909.

Ouvrages

  • La Transformation des moyens de transport et ses conséquences économiques et sociales, 1880
  • L'Administration de l'agriculture au contrôle général des finances (1785-1787), avec Henri Pigeonneau, 1882 Texte en ligne
  • Le Morcellement. Études économiques et statistiques sur la propriété foncière, 1885 Texte en ligne
  • La Richesse en France et à l'étranger, 1893 Texte en ligne
  • Les Maisons-Types. Enquête sur les conditions de l'habitation en France, avec Jacques Flach, 2 vol., 1894-1899 Texte en ligne 1 2
  • La Monnaie. Économie sociale, 1907

Bibliographie

  • Raphaël-Georges Lévy, Notice historique sur la vie et les œuvres de M. Alfred de Foville, Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, Firmin-Didot, Paris, 1913
  • Paul Vidal de La Blache, Eugène d'Eichthal et al., À la mémoire de Alfred de Foville, 1842-1913, Plon-Nourrit, Paris, 1914

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred de Foville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”