Alexandre de Médicis (1510-1537)
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le premier duc de Toscane. Pour le pape élu en 1605, voir Léon XI.
Portrait par le Pontormo

Alessandro de' Medici (Alexandre de Médicis en français), dit Alexandre le Maure (il Moro en italien), (né à Florence le 22 juillet 1510 - mort à Florence le 6 janvier 1537) est duc de Penne puis duc de Florence à partir de 1532, seigneur de Florence de 1530 à 1537. Bien qu'enfant illégitime, il est le dernier descendant la branche principale des Médicis à gouverner Florence et le premier duc héréditaire de la ville.

Biographie

Alexandre est le fils illégitime de Laurent II de Médicis, petit-fils de Laurent le Magnifique, mais pour beaucoup, il pourrait être le fils naturel du cardinal Jules de Médicis qui deviendra, plus tard, le pape Clément VII. On ne sait pas s'il était mulâtre, peut-être né de la relation entre Jules et une servante mulâtre de la famille des Médicis identifiée dans les documents comme Simonetta de Collevecchio (Collevecchio en Sabine); d'autres sources indiquent que sa mère est une paysanne de la campagne romaine. Quoi qu'il en soit, en raison de la couleur de sa peau, il reçoit le surnom de « Le Maure ».

Avec la capitulation de la République florentine et suite à l'accord conclu entre l'empereur Charles Quint et le pape Clément VII, soutenu par les armes espagnoles, il devient le nouveau maître de Florence.

Après avoir pris le pouvoir, Alexandre commence à rénover les institutions républicaines alors que le traité de reddition de la ville lui imposait de les respecter. Son lointain cousin et successeur, Cosme Ier, les transformera définitivement. Ayant toujours vécu à la cour impériale de Charles Quint, Alexandre en apporte les usages à Florence comme celle de s'entourer de lansquenets armés de hallebardes, qui effrayent et déconcertent les Florentins.

Il commence à donner un caractère «princier» à sa gouvernance et élimine les symboles des institutions communales, chers aux Florentins. Parmi ces initiatives, il charge Benvenuto Cellini (qui en parle dans son autobiographie) de préparer une monnaie de taille différente du florin à son effigie. Alexandre exige, encore une fois, contre tous les traités, la réquisition des armes détenues par les citoyens, ce qui ne l'empêchera pas de mourir peu de temps après assassiné par son parent, Lorenzino de Médicis avec qui il avait une relation peu claire et que certains conseillers (que Cellini relate) jugeaient morbide.

Avec le duché, les institutions florentines connaissent un semblant de démocratie notamment au travers d'un symbolique conseil des deux cent et d'un Sénat (1532) composé de quarante-huit membres nommés à vie.

Alexandre épouse la fille naturelle puis légitimée de Charles Quint, Marguerite d'Habsbourg le 18 janvier 1536, mais de ce mariage, il n'y aura aucun enfant.

À l'issue de son assassinat par son cousin Lorenzino de Médicis (le « Lorenzaccio » de Musset), son corps est placé sur celui de son père dans le sarcophage des tombeaux des Médicis de la Basilique San Lorenzo de Florence. Cosme Ier lui succède.

Descendance

  • Giulio de Medicis (en)
  • Giulia de Medicis (en)
  • Porzia de Medici (en)

Les deux premiers enfants sont issues d'une liaison avec Taddea Malaspina (en).

Liens internes

Précédé par Alexandre de Médicis (1510-1537) Suivi par
~~
Duc de Toscane
Coat of Arms of Medici.svg
1531-1537
Cosme Ier de Toscane

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre de Médicis (1510-1537) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexandre De Médicis (1510-1537) —  Cet article concerne le premier duc de Toscane. Pour le pape élu en 1605, voir Léon XI …   Wikipédia en Français

  • Alexandre de Medicis (1510-1537) — Alexandre de Médicis (1510 1537)  Cet article concerne le premier duc de Toscane. Pour le pape élu en 1605, voir Léon XI …   Wikipédia en Français

  • Alexandre de médicis (1510-1537) —  Cet article concerne le premier duc de Toscane. Pour le pape élu en 1605, voir Léon XI …   Wikipédia en Français

  • Alexandre de Médicis — Léon XI Il y a un autre Alexandre de Médicis, Alexandre de Médicis (1510 1537) dit Alexandre le Maure (1510–1537) Léon XI Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Lorenzino de Médicis — Lorenzino de Médicis, dit Lorenzaccio (né le 23 mars 1514 à Florence mort le 26 février 1548 à Venise) était un homme politique, écrivain et dramaturge appartenant à la famille florentine des Médicis, qui fut mêlé aux intrigues et complots qui… …   Wikipédia en Français

  • Maison de Médicis — Les armes de la famille de Médicis représentant six boules. Leur signification est incertaine soit, comme le fondateur de la famille était apothicaire, elles représenteraient des ventouses médicales, soit, en raison des activités bancaires des… …   Wikipédia en Français

  • Maison De Médicis — Les armes de la famille de Médicis représentant six boules (de signification incertaine : soit car le fondateur de la famille était apothicaire elles représenteraient des pilules, soit en raison des activités bancaires elles représenteraient …   Wikipédia en Français

  • Maison de Medicis — Maison de Médicis Les armes de la famille de Médicis représentant six boules (de signification incertaine : soit car le fondateur de la famille était apothicaire elles représenteraient des pilules, soit en raison des activités bancaires… …   Wikipédia en Français

  • Maison de médicis — Les armes de la famille de Médicis représentant six boules (de signification incertaine : soit car le fondateur de la famille était apothicaire elles représenteraient des pilules, soit en raison des activités bancaires elles représenteraient …   Wikipédia en Français

  • Alexandre le Maure — Alexandre de Médicis (1510 1537)  Cet article concerne le premier duc de Toscane. Pour le pape élu en 1605, voir Léon XI …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”