1344-58-7

Trioxyde d'uranium

Trioxyde d'uranium
Trioxyde d'uranium
Général
No CAS 1344-58-7
Propriétés chimiques
Formule brute O3UUO3
Masse molaire 286,0271 gmol-1
O 16,78 %, U 83,22 %,
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le trioxyde d'uranium, également appelé oxyde d'uranyle ou oxyde d'uranium (VI), est le composé chimique de formule UO3. C'est un solide dont la variété cristalline la plus courante, dite γ-UO3, se présente sous la forme d'une poudre jaune orangé.

Production et utilisation

On produit le trioxyde d'uranium à travers trois méthodes, dont deux sont utilisées industriellement dans le retraitement des déchets de centrales nucléaires et dans les procédés d'enrichissement en uranium :

  • Le nitrate d'uranyle hexahydraté UO2(NO3)2•6H2O peut être chauffé pour donner du trioxyde d'uranium : c'est une réaction utilisée lors du retraitement des déchets nucléaires, qui sont dissous dans de l'acide nitrique HNO3 pour séparer le nitrate d'uranyle du plutonium et des produits de fission. Le nitrate d'uranyle purifié est converti en trioxyde d'uranium solide par chauffage à 400 °C puis réduit par l'hydrogène en présence de gaz inertes pour donner du dioxyde d'uranium UO2 utilisable pour produire des barres de combustible MOX.
Méthodes de production du trioxyde d'uranium
Article connexe : Oxyde d'uranium.

Dangerosité du trioxyde d'uranium

Le trioxyde d'uranium présente la même dangerosité que l'uranyle : outre sa nocivité par radioactivité, il est également chimiquement toxique pour l'organisme et s'accumule dans les tissus où il altère les chromosomes jusqu'à provoquer des cancers et des affections congénitales lorsqu'il atteint les gamètes.

Article principal : Uranyle.

Notes et références

  1. Sheft I, Fried S, Davidson N, « Preparation of Uranium Trioxide », dans Journal of the American Chemical Society, vol. 72, 1950, p. 2172–2173 [lien DOI] 
  2. Wheeler VJ, Dell RM, Wait E, « Uranium trioxide and the UO3 hydrates », dans J. Inorganic Nuclear Chemistry, vol. 26, 1964, p. 1829–1845 [lien DOI] 
  3. Dell RM, Wheeler VJ, « Chemical Reactivity of Uranium Trioxide Part 1. — Conversion to U3O8, UO2 and UF4 », dans Transactions of the Faraday Society, vol. 58, 1962, p. 1590–1607 [lien DOI] 
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Trioxyde d%27uranium ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1344-58-7 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”