Alexandre Karadordevic

Alexandre Karađorđević

Histoire des Serbes
Flag of Serbia.svg
Antiquité
Zorsines
Drvan
Serbie blanche
Moyen-Âge
Prince de Serbie Blanche
Vlastimir
Mihailo Vojislavljević
Stefan Nemanja
Stefan IV Uroš Ier
Stefan Milutin
Stefan Uroš IV Dušan
Lazar Hrebeljanović
Stefan Lazarević
Occupation Turcs et Empire d'Autriche
Migrations serbes
Histoire des Serbes sous l'occupation ottomane
La Serbie au XIXe siècle
Karađorđe
Miloš Ier Obrenović
Alexandre Karađorđević
Pierre Ier de Serbie
La Serbie et la Yougoslavie monarchique
Attentat de Sarajevo
Alexandre Ier de Yougoslavie
Yougoslavie
La Serbie et la Yougoslavie titistes
Josip Broz Tito
Yougoslavie
La Serbie dans la Yougoslavie post-titiste
-
La Serbie dans la Yougoslavie de Milošević
République serbe de Krajina
Guerres de Yougoslavie
La Serbie et le Monténégro
Serbie-et-Monténégro
La Serbie et les Serbes aujourd'hui
Serbie
Belgrade
République serbe de Bosnie
Alexandre Karageorgévitch

Alexandre Karađorđević, en serbe cyrillique Александар Карађорђевић francisé en Karageorgévitch (né à Topola le 11 octobre 1806 – mort à Temeswar, aujourd'huiTimişoara, le 4 mai 1885), fut Prince de Serbie entre 1842 et 1858.

Alexandre Karageorgevitch était le fils de Đorđe Petrović, plus connu sous le nom de Karađorđe ou Karageorges, qui fut le chef de la première révolte serbe contre les Turcs.

En 1813, il suit son père en exil en Autriche puis à Khotin en Bessarabie. Après la mort de Karageorges, il sert un temps dans l’armée russe.

En 1842, après l’abdication du prince Michel III Obrenović, Alexandre est choisi comme Prince régnant de Serbie par la Skupština, le Parlement serbe.

C’est pendant son règne que fut introduit en Serbie le Code civil, inspiré du modèle français ; et son premier ministre, Ilija Garašanin, rédigea le premier programme politique du pays prévoyant la libération de la Serbie par rapport aux Ottomans et à l’Empire d'Autriche mais aussi l’unification de tous les Slaves du Sud en une seule nation (la Yougoslavie).

Sous le règne d’Alexandre Karageorgevitch l’essentiel du pouvoir est en fait détenu par une oligarchie, quelques sénateurs et quelques grands ministres comme Ilija Garašanin ou Toma Vučić Perišić.

En 1857, il déjoue un complot visant à le renverser et il renvoie quelques oligarques.

Mais, le 22 décembre 1858, il est contraint d’abdiquer en faveur du prince Miloš Ier Obrenović, qui avait déjà régné de 1817 à 1839. Il part en exil à Pest en Valachie.

En 1868, il est condamné à une peine de prison de vingt ans pour son implication dans le meurtre du prince Michel III Obrenović, qui avait succédé à son père Miloš Ier. Un tribunal hongrois le jugea également coupable sans le condamner.

En 1885, l’ex-prince meurt en exil à Temeswar, aujourd' hui Timişoara, ville alors hongroise et qui se trouve actuellement en Roumanie.

Le fils d’Alexandre Karageorgevitch, le prince Pierre, devient roi de Serbie en 1903 sous le nom de Pierre Ier. Il fut le premier souverain du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes. En 1918, il fut le premier roi de Yougoslavie.

Succède à :
Michel III Obrenović
liste des princes et rois de Serbie suivi par :
Miloš Ier Obrenović
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe
Ce document provient de « Alexandre Kara%C4%91or%C4%91evi%C4%87 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre Karadordevic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Karadordevic — Karađorđević Histoire des Serbes Antiquité Zorsines Drvan …   Wikipédia en Français

  • Aleksandar Karadordevic — Aleksandar Karađorđević Aleksandar Karađorđević Александар Карађорђевић Au premier rang, second en partant de la gauche : Aleksandar Karađorđević Dynastie Karađorđević Naissance 15 mai 1945 …   Wikipédia en Français

  • Pavle Karadordevic — Paul de Yougoslavie Le prince Paul de Yougoslavie Le Prince Paul de Yougoslavie, (en serbe cyrillique Павле Карађорђевић ou en serbe translittéré Pavle Karađorđević) (né à Saint Pétersbourg le 27 avril 1893 – mort à Paris le 11 septembre 1976),… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”