Albert Skira

Albert Skira, né le 10 août 1904 à Genève et mort le 14 septembre 1973 à Dully, est un éditeur d'art suisse.

Sommaire

Biographie

Albert Skira, originaire du village d'Onsernone au Tessin, portait sur son acte de naissance le nom de Albert Schira mais lors de l'ouverture de sa première maison d'édition, à Lausanne en 1928, son nom est orthographié « Skira »[1]. Il descend d'une famille de juifs espagnols qui avait fui les persécutions au XVIIe siècle pour s'installer en Suisse[2]. Pour sa nouvelle maison d'édition, Albert Skira s'approche de Picasso, et de cette rencontre, débouche sur une collaboration avec l'illustration des Métamorphoses d' Ovide en 1931, soit trente eaux-fortes. Il récidive en 1932 avec Matisse pour les Poésies de Stéphane Mallarmé puis avec Dali pour Les Chants de Maldoror de Lautréamont en 1934 et les Bucoliques de Virgile par André Beaudin en 1936[3].

Il lance alors sa propre revue d'art Minotaure "La revue à tête de bête" dont treize numéros se sont échelonné de 1933 à 1939. Pour cette entreprise, Albert Skira s'associe au critique d'art Tériade. De 1944 à 1946, il publie l'hebdomadaire Labyrinthe puis la Psychologie de l'art de André Malraux de 1947 à 1949, trois volumes : Le Musée imaginaire (1947), Création artistique (1948) et Monnaie de l'absolu (1949). Il édite de nombreuses collections consacrées à l'histoire de la peinture : Trésors de la peinture française (1935-1951), Les Grands Siècles de la peinture française, Le Goût de notre temps, Les Sentiers de la création, L'Entrée du clown avec Jean Starobinski[4]. Les années 1960 s'ouvrirent au monde avec Les trésors de l'Asie (1960), Les trésors du Monde (1962), Arts Idées Histoire (1964).

Albert Skira fit un énorme travail de vulgarisation, faisant connaître au grand public, au gré de ses collections, les œuvres des maîtres, le style des Écoles et les trésors des hauts lieux de l'art. C'est surtout par l'invention du livre tout illustré en couleurs qu'Albert Skira conquit sa renommée mondiale[5].

Les artistes les plus célèbres de l'époque l'ont honoré de leur amitié: André Breton, André Malraux, Paul Éluard, Jacques Prévert, Louis Aragon, Eugène Ionesco, Picasso, Matisse, Dali, Alberto Giacometti[5].

Il était marié à Rosabianca Venturi et il est le père du peintre Pierre Skira[6].

Références

  1. Nouveau Quotidien 26 août 1994
  2. Journal de Genève 17 octobre 1987
  3. Tribune de Genève 15 septembre 1973
  4. Encyclopédie Universalis, supplément 1974
  5. a et b Journal de Genève 15 septembre 1973
  6. Le Monde, 10 décembre 2009

Lien interne

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Skira de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert Skira — (* 10. August 1904 in Genf; † 14. September 1973 in Dully) war ein schweizerisch französischer Verleger. Skira publizierte zahlreiche aufwendig gestaltete Kunstbände und Künstlerbücher. Er gründete und verlegte von 1933 bis 1939 die kunstgrafisch …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Skira — (1904 1973) was a French publisher.In 1933, he contacted André Breton about a new journal, which he planned to be the most luxurious art and literary review the Surrealists had seen, featuring a slick format with many color illustrations. Skira s …   Wikipedia

  • Skira — Repères historiques Création 1928 Fondateur(s) Albert Skira …   Wikipédia en Français

  • Albert Beguin — Albert Béguin Pour les articles homonymes, voir Béguin. Albert Béguin, né le 17 juillet 1901 à La Chaux de Fonds, Suisse, mort le 3 mai 1957 à Rome, est un écrivain, critique et éditeur suisse. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Albert Béguin — (* 17. Juli 1901 in La Chaux de Fonds; † 3. Mai 1957 in Rom) war ein Schweizer Essayist, Literaturwissenschaftler und Herausgeber. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Skira — ist: Skira (Fest), ein Fest im antiken Athen Skira ist der Nachname folgender Personen: Albert Skira (1904 1973), schweizer französischer Verleger Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mi …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Béguin — Pour les articles homonymes, voir Béguin. Albert Béguin, né le 17 juillet 1901 à La Chaux de Fonds, Suisse, mort le 3 mai 1957 à Rome, est un écrivain, critique et éditeur suisse. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Albert Béguin — (17 de julio de 1901 en La Chaux de Fonds, Suiza 3 de mayo de 1957 en Roma) es un filólogo y crítico literario suizo de lengua francesa. Es uno de los grandes estudiosos de la literatura del siglo XX. Contenido 1 Biografía 2 Obras …   Wikipedia Español

  • Albert Paley — is a modernist American metal sculptor, who was born in Philadelphia, Pennsylvania in 1944. He earned both a BFA and an MFA from the Tyler School of Art in Philadelphia. Paley initially worked in New York City as an art jeweler, but moved to… …   Wikipedia

  • Académie Matisse — Henri Matisse im Mai 1933, Fotografie von Carl van Vechten Henri Matisse (* 31. Dezember 1869 in L …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”