Albeck

Bataille de Haslach-Jungingen

Bataille de Haslach-Jungingen
Informations générales
Date 11 octobre 1805
Lieu Haslach
(Allemagne actuelle)
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français Drapeau: Empire d'Autriche Empire d’Autriche
Commandants
Pierre Dupont de l'Étang Karl Mack
Ferdinand d'Autriche
Forces en présence
6 000 hommes 25 000 hommes
Pertes
1 000 morts ou blessés 400 morts
1 100 blessés
4 000 prisonniers
Troisième coalition
Batailles
Batailles navales

Cap Finisterre - Trafalgar - Cap Ortegal - Gaète - Campo Tenese - Maida


Campagne d'Autriche (1805) : opérations en Bavière - Autriche - Moravie
Donauwerth - Wertingen - Gunzburg - Haslach-Jungingen - Memmingen - Elchingen - Michelsberg Heights - Nerenstetten - Neresheim - Ulm - Reid - Lambach - Bodenbiehls - Amstetten - Steyer - Saint-Pölten - (Maria-) Zell - Dürenstein - Hollabrunn - Schöngrabern - Wischau - Austerlitz


Opérations en Italie du Nord
Vérone - Caldiero - Castelfranco - Tagliamento


Opérations en Italie du Sud
Piombino


Autres théâtres d'opérations
Cap de Bonne-Espérance (Kaap de Goede Hoop)

La Bataille de Haslach-Jungingen, eut lieu le 11 octobre 1805 à Ulm-Jungingen au Nord d'Ulm près du Danube, elle fait partie des guerres de la Troisième coalition, qui marqua l'apogée des guerres napoléoniennes.

Déroulement

Le général de division Pierre Dupont de l'Étang passa le Rhin à Lauterbourg le 26 septembre 1805. Dupont avait la garde de la rive nord du Danube, et pensait que la garnison autrichienne stationnée là n'était que des renforts, et non pas une armée entière.

Cependant, s'approchant d'Ulm le 11 octobre, Dupont trouva le maréchal autrichien Karl Mack von Lieberich à la tête de 25 000 hommes, dont près de la moitié appartenait à la cavalerie. Dupont pensa que se retirer aurait incité les Autrichiens à le poursuivre et à détruire sa division, c'est pour cela qu'il choisit d'attaquer l'ennemi malgré son infériorité numérique. L'archiduc, renonçant à une attaque de front, essaya les deux ailes de la petite armée. Sur la droite de Dupont, le petit village de Jungigen fut pris et repris cinq fois.

Au fur et à mesure que la bataille se déroulait, le maréchal Mack vint à penser que les troupes françaises qu'il affrontait faisaient partie, non pas d'un groupe isolé, mais d'un corps d'éclaireurs, c'est pour cette raison qu'il n'engagea pas toutes ses réserves dans la bataille.

Cette erreur d'appréciation permit à Dupont de tenir tête aux Autrichiens jusqu'à la tombée de la nuit, puis il tira profit de l'obscurité pour se retirer sur Albeck avec 4 000 prisonniers Autrichiens. Il fut ensuite rejoint par le VIe Corps sous les ordres du Maréchal Ney, qui connaissait à présent la position des forces autrichiennes.

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Bataille de Haslach-Jungingen ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albeck de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albeck — ist der Name folgender Orte: Albeck (Langenau), Ortsteil der Stadt Langenau im Alb Donau Kreis, Baden Württemberg Albeck (Sulz), Ortsteil der Gemeinde Sulz am Neckar im Landkreis Rottweil, Baden Württemberg Albeck (Kärnten), eine Gemeinde im… …   Deutsch Wikipedia

  • ALBECK — ALBECK, family of talmudic scholars. SHALOM (1858–1920), talmudic and rabbinic scholar, born and educated in Warsaw. Though he earned his living in business, Albeck gained distinction as an astute scholar. His Mishpeḥot Soferim (pt. 1, 1903), a… …   Encyclopedia of Judaism

  • Albeck — Albeck, 1) früher befestigtes Städtchen im Oberamte Ulm des württembergischen Donaukreises, jetzt Dorf mit Schloß; 450 Ew. Hier im Österreich. franz. Kriege am 11. Oct. 1803 Gefecht zwischen dem siegreichen Erzherzog Ferdinand u. der Division… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Albeck (Kärnten) — Albeck …   Deutsch Wikipedia

  • Albeck (Langenau) — Albeck Stadt Langenau Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Albeck (Autriche) — Albeck Blason inconnu …   Wikipédia en Français

  • Albeck, Carinthia — Infobox Town AT name=Albeck name local= image coa = 100px Wappen at albeck.png state = Carinthia regbzk = district = Feldkirchen population =1076 population as of = 2005 population ref = pop dens = 11 area = 99.32 elevation = 837 lat deg=46 lat… …   Wikipedia

  • Albeck, Hanokh — (1890 1972)    German talmudist. He lectured on Talmud in Germany and later became professor of Talmud at the Hebrew University. His work covers almost all areas of talmudic research …   Dictionary of Jewish Biography

  • Schloss Albeck (Langenau) — Albeck um 1650 Schloss Albeck liegt innerhalb der historischen Ortsmitte Albecks, einem Stadtteil von Langenau im baden württembergischen Alb Donau Kreis. Es steht in beherrschende Lage an der südlichen Kante des Flöztales nördlich von Ulm …   Deutsch Wikipedia

  • St. Leonhard (Gemeinde Albeck) — Wappen Karte …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”