Ailuronyx seychellensis

Ailuronyx seychellensis

Comment lire une taxobox
Ailuronyx seychellensis
 Ailuronyx seychellensis
Ailuronyx seychellensis
Classification classique
Règne Animalia
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Famille Gekkonidae
Sous-famille Gekkoninae
Genre Ailuronyx
Nom binominal
Ailuronyx seychellensis
(Duméril & Bibron, 1836)
Caractéristiques
Répartition Seychelles
Climat humide
Hygrométrie ~ 75  %
T° diurne Weather-Sunny.png ~ 28 °C
T° nocturne Nuvola apps kmoon.png ~ 23 °C
Taille (max) 25 cm
Période nocturne
Nourriture insectivore, frugivore
Mode de vie arboricole
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Ce gecko nocturne a un aspect trapu. Les membres sont courts et forts, et le corps est épais.
La couleur de base est le brun-jaune, parsemé de taches plus sombres sur le dos et la tête.
La peau a un aspect rugueux, et fait de nombreux plis.

Notez avant tout que cette espèce est supposée possèder trois formes distinctes (qu'on pourrait alors considérer comme des sous-espèces) : la naine (d'une taille d'environ 15cm), la normale (d'une taille d'environ 21cm) et la géante (d'une taille d'environ 26cm).

Sommaire

Répartition géographique

Ce gecko se rencontre aux Seychelles, où il vit dans les arbres.

Sous-espèces

Aucune sous-espèce connue à ce jour.

Paramètres climatiques

Élevage en captivité

Alimentation

Comportement

Maturité

Sexage

Reproduction

Pontes

Incubation

Les petits

Voir aussi

Photos :

Feuilles de soin :

Références :

  • Volobouev, Vitaly;Ineich, Ivan 1994 A chromosome banding study of Ailuronyx seychellensis (Reptilia, Gekkonidae) and its phylogentic affinities Journal of Herpetology 28 (2): 267-270
  • Rösler, Herbert 1995 Geckos der Welt - Alle Gattungen. Urania, Leipzig, 256 pp.
  • Hoesch, U. 1982 Herpetologische Beobachtungen auf den Seychellen. Herpetofauna 4 (17): 31-33
  • Henkel, F.W. & Zobel, R. 1987 Zur Kenntnis des Bronzegeckos Ailuronyx seychellensis (DUMÉRIL & BIBRON, 1836). Herpetofauna 9 (51): 12-14
  • Gerlach, J. & K. L. CANNING 1996 A new species of the Western Indian Ocean gecko Ailuronyx (Reptilia; Gekkonidae). Herpetol. J., London, 6 (2): 37-42.
  • Fitzinger, L. 1843 Systema Reptilium, fasciculus primus, Amblyglossae. Braumüller et Seidel, Wien: 106 pp.
  • Duméril, A.M. C. and G. Bibron. 1836 Erpetologie Générale ou Histoire Naturelle Complete des Reptiles. Vol.3. Libr. Encyclopédique Roret, Paris, 528 pp.
  • Boulenger, G.A. 1885 Catalogue of the Lizards in the British Museum (Nat. Hist.) I. Geckonidae, Eublepharidae, Uroplatidae, Pygopodidae, Agamidae. London: 450 pp.
  • Atlas de la terrariophile Vol.3 : les lézards. Animalia Éditions, 2003. ISBN 2-9517895-2-1


Photo(s) sur www.gekkota.org
http://www.gekkota.org/html/a__seychellensis.html

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Ailuronyx seychellensis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ailuronyx seychellensis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”