Agonalia

Dans la religion romaine, Agonalia o Agonia était une fête célébrée quatre fois dans l'année, les 9 janvier, 17 mars jour des liberalia, 21 mars et 11 décembre.

Ce jour là, le roi puis, à partir de la République, le rex sacrorum immolait un bélier.

Le 9 janvier, dont l'institution est attribuée à Numa Pompilius, était dédié à Janus, le dieu aux deux visages et Agonio que les romains invoquaient avant d'entreprendre une négociation de quelque importance.

L'origine du nom est incertaine[1].

  • D'après Varron, la fête tirait son nom du mot sacramentel Agone, «Fais-je ?» que prononçait le roi, et après lequel la victime était aussitôt immolée[2].
  • Le nom pourrait venir de l'agonie du bélier sacrifié.
  • Le mont Quirinal se nommait à l'origine Agonus et la Porta Collina (porte dans la muraille), Agonensis. Bien qu'historiquement, la cérémonie se déroulait au bout de la Voie Sacrée, certains auteurs antiques affirmaient qu'originellement elle se déroulait sur le mont Quirinal.
  • Le Circus Agonensis, qui aurait occupé l'emplacement de l'actuelle Piazza Navona, fut construit par l'empereur Sévère Alexandre.

Liens externes

Notes et références

  1. Ovide, Fastes i.319-332.
  2. Ayonales per quos rex in regia arietem immolai dicté ab « Agone? o eo quod interrogatur a principe civitalis el prin AGO148 AGO ceps gregis immolatuv

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agonalia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agonalia — Also called Agonia Observed by Ancient Romans Type Historical Date January 9 May 21 December 11 Observances Sacrifices offered to the gods In …   Wikipedia

  • Agonalia — (Agonia, röm. Ant.), Sühnfest, dem Janus, der auch Agonius hieß, od. einem andern so genannten Gotte von Numa Pompilius angeordnet, an welchem der König einen Widder schlachtete, gefeiert am 9. Jan., 21. Mai u. 13. Dec …   Pierer's Universal-Lexikon

  • AGONALIA — festa erant apud Romanos, in honorem Iani mense Ianuatiô quotannis celebrari solita, ut est apud Ovid. Fast. l. 1. Aut certe in honorem Agonii Dei, ut Festus tradit, qui rebus agendis praeesse putabatur. Eô die Rex sacrorum arietem immolavit, ut… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Agonalia — En la tradición religiosa de la Antigua Roma, la Agonalia o Agonia era una fiesta celebrada varias veces al año en honor de varias divinidades, como Jano y Agonio, a quienes los romanos solían invocar al emprender cualquier negocio de importancia …   Wikipedia Español

  • AGON — Agonalia …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • AGONNP — Agonalia nefas piaculum …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • Roman festivals — Roman holidays generally were celebrated to worship and celebrate a certain god or mythological occurrence, and consisted of religious observances, various festival traditions and usually a large feast. The most important festivals were the… …   Wikipedia

  • agonale — AGONÁLE s.f. pl. Întreceri atletice la vechii greci. ♦ (La romani) Serbări în cinstea zeului Ianus. – Din lat. agonalia. Trimis de ana zecheru, 06.09.2002. Sursa: DEX 98  agonále s. f. pl. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar… …   Dicționar Român

  • Di indigetes — Ancient Roman religion Marcus Aurelius (head covered) sacrificing at the Temple of Jupiter …   Wikipedia

  • Fetes religieuses romaines — Fêtes religieuses romaines Dans la Rome antique on dénombrait seulement 55 jours ouvrables, les autres jours étant des fêtes religieuses et autant d’occasions de se réjouir en célébrant les dieux. Ces fêtes religieuses romaines, manifestations… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”