Agnelle Bundervoët

Agnelle Bundervoët est une pianiste et compositrice française d’origine réunionnaise, née en 1922 à Ambert.

Biographie

Très jeune elle donne ses premiers récitals avec beaucoup de talent. Ses parents n’ont jamais cédé à la tentation d’en faire une enfant prodige mais l’ont poussé au contraire à poursuivre des études musicales très complètes. C’est ainsi qu’elle intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris à l’âge de onze ans et suit les cours de piano de Lazare Lévy, les cours d’harmonie de Jacques de la Presle, les cours de musique de chambre de Maurice Hewitt, les cours de fugue et contrepoint de Simone Plé-Caussade et les cours d’accompagnement de Monsieur Estyle. Elle sort du Conservatoire sept ans plus tard avec le premier prix de piano et beaucoup d’autres premiers prix, solfège, harmonie, accompagnement. Claude Delvincourt, directeur du Conservatoire, la considérait à l’époque comme l’un des plus beaux fleurons de l’école pianistique française.

Hors conservatoire elle suit également les cours d’orgue de Marcel Dupré.

Très rapidement après la guerre, Agnelle Bundervoët devient soliste des grandes formations symphoniques sous la direction des plus grands chefs comme Paul Paray, Eugène Bigot, Henri Pensis, Charles Bruck, Tony Aubin, Louis Martin ou Pierre-Michel Le Conte. Elle devient aussi l’une des plus éminentes solistes de la Radiodiffusion française et, pendant plusieurs années, elle est choisie par Roland-Manuel pour illustrer son émission en direct sur France Musique, Plaisir de la musique.

Sous la direction de Roland-Manuel, elle recrée le concerto Jeunhomme spécialement écrit par Mozart pour sa venue à Paris. Elle crée aussi le concertino d’Elsa Barraine à l’occasion du festival de musique international de Paris en 1954. A propos de ce concertino et pour le préparer, Agnelle Bundervoët crée des exercices, gammes et arpèges, dans une bitonalité (tonalité différente sur chaque main).

En 1955 Agnelle Bundervoët obtient le Grand Prix International du Disque (Académie Charles-Cros) avec un récital Jean-Sébastien Bach édité par Ducretet-Thomsom. L’ampleur extraordinaire de son interprétation de la Chaconne donne lieu à des débats passionnés entre musicologues et critiques. A la suite de ce succès, elle est engagée sous contrat exclusif par Decca et va graver pour cette marque des microsillons 33 tours avec des récitals Liszt, Brahms et Schumann.

En 1956, à l’issue d’un concours, Agnelle Bundervoët entre comme professeur de piano au Conservatoire de musique de Versailles où elle restera trente ans à enseigner son art. Parmi ses élèves, citons Nicolas Céloro, Laurence Disse, Christine Lagniel, Alain Boulfroy, Philippe Convent, Christine Généraux, Monique Martinelli-Glemein.

Plusieurs compositeurs lui ont dédié des concertos, Jacques de La Presle, Thomas Stubbs et Pierre Capdevielle, avec un concerto dodécaphonique Del dispetto qu’elle joue en création. Elle joue également en création une pièce pour piano, Mosaïques, de Raymond Gallois-Montbrun.

Compositions

Agnelle Bundervoët a composé trois pièces pour piano en forme de :

  • Valse d’opérette
  • Romance sans parole
  • Tarentelle sur le mode Lydien

éditées aux éditions Musicales Transatlantiques, et treize mélodies pour piano et chant jamais éditées.

Opinions et critiques

  • Roland-Manuel : jeu clair, incisif, énergique et subtil, à la pointe de la virtuosité transcendante. Agnelle Bundervoët délivre le charme.
  • Marc Pincherle : Ce qui me frappe le plus dans le jeu d’Agnelle Bundervoët c’est le respect du texte, une science constructive d’autant plus précieuse qu’elle ne prend jamais l’aspect d’une démonstration mais laisse au discours musical sa force, sa spontanéité, sa fluidité.
  • Jacques de la Presle : Agnelle Bundervoët ! don inné de la musique ! Personnalité profonde ! Virtuosité incomparable !
  • Bernard Gavoty (Clarendon) classe Agnelle Bundervoët « parmi nos jeunes pianistes admirables, honneur du clavier français » (Images musicales). Il déclare aussi : « Agnelle Bundervoët joue Bach et Ravel à ravir et le concerto de Schumann avec une rare perfection » (Le Figaro).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agnelle Bundervoët de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agnelle Bundervoët — (* 1922 in Ambert) ist eine französische Pianistin. Bundervoët bekam ab dem vierten Lebensjahr Klavierunterricht von ihrer Mutter. Ab 1929 besuchte sie das Conservatoire National de Marseilles. 1932 stellte ihre Mutter sie dem Pianisten und… …   Deutsch Wikipedia

  • List of classical pianists — This is an alphabetized list of notable pianists who play or played classical music. For a list of recorded classical pianists see List of classical pianists (recorded). If you add a name to the list below and know that the pianist recorded,… …   Wikipedia

  • List of classical pianists (recorded) — This is a list of pianists of whom recordings survive who play or played classical music. Since the number of people who have played the piano is probably in the millions, most of whom are not notable, the list is confined to those who have left… …   Wikipedia

  • Ambert — Ambert …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques de la Presle — Jacques Guillaume de Sauville de la Presle (* 5. Juli 1888 in Versailles; † 6. Mai 1969 in Paris) war ein französischer Komponist und Musikpädagoge. De la Presle war Schüler von Paul Fauchet am Konservatorium von Versailles, bevor er auf… …   Deutsch Wikipedia

  • Lazare-Lévy — (né le 18 janvier 1882 à Bruxelles et mort le 20 septembre 1964 à Paris) est un pianiste, pédagogue et compositeur français. Biographie Lazare Lévy travailla le piano au Conservatoire national supérieur de musique de Paris sous la direction de… …   Wikipédia en Français

  • Lazare Levy — Lazare Lévy Lazare Lévy (né le 18 janvier 1882 à Bruxelles et mort le 20 septembre 1964 à Paris) fut un pianiste, pédagogue et compositeur français. Biographie Lazare Lévy travailla le piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris …   Wikipédia en Français

  • Lazare Lévy — (né le 18 janvier 1882 à Bruxelles et mort le 20 septembre 1964 à Paris) fut un pianiste, pédagogue et compositeur français. Biographie Lazare Lévy travailla le piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris sous la direction de… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Capdevielle — Pour les articles homonymes, voir Capdevielle. Pierre Capdevielle est un compositeur et chef d orchestre français né le 1er février 1906 à Paris et mort à Bordeaux en Gironde le 9 juillet 1969. Sommaire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”