Emma Jung
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rauschenbach et Jung.

Emma Jung, née Emma Rauschenbach le 30 mars 1882 à Schaffhouse et morte le 27 novembre 1955 à Zurich, est une psychologue analytique suisse. Elle fut l'épouse de Carl G. Jung, le fondateur de la psychologie analytique. On lui doit, entre autres le livre Animus et Anima et une analyse de la signification symbolique des motifs de la légende du Graal en tant qu'archétypes.

Sommaire

Résumé biographique

Emma Rauschenbach appartenait à une famille d'ancienne souche suisse alémanique de riches industriels. Sa fortune allait procurer à Carl Jung la liberté financière nécessaire à la poursuite de ses travaux dans ses domaines d'intérêts. Ils se connurent alors qu'elle était âgée de seize ans (ou quinze selon les sources) et lui de vingt-et-un, se marièrent le jour de la Saint-Valentin, le 14 février 1903[B 1], sept ans après leur rencontre et eurent ensemble cinq enfants : Agathe, Gret, Franz, Marianne et Helene.

Plusieurs rêves inhabituels faits par Carl Jung à cette époque furent interprétés en 1906 par Freud comme emblématiques de l'échec du mariage d'intérêt financier (das Scheitern einer Geldheirat).

Emma Jung manifesta un vif intérêt pour les travaux de son mari mais fut elle-même une thérapeute ayant sa sensibilité propre, influencée par la légende du Graal. Bien qu'étant déjà psychothérapeute avant leur union et entretenant une correspondance séparée avec Sigmund Freud, son indépendance vis-à-vis de son mari dans ce domaine est fortement contestée.

Vers l'époque de la naissance de leur cinquième et dernier enfant, en 1914, Carl Jung entame une liaison avec une de ses jeunes patientes, Toni Wolff, qui se prolongera durant plusieurs décennies. Dans sa biographie de Carl Jung, Deirdre Bair dépeint Emma endurant noblement la présence dans la maisonnée de Toni Wolf, considérée par Jung comme « sa seconde femme ». Toni tenta vainement de persuader Jung de divorcer. Une autre de ses collègues, Sabina Spielrein, prétendit avoir été elle aussi l'amante de Carl Jung, et avoir raconté leur relation dans son journal. La réalité de la liaison entre Jung et Sabina Spielrein fut contestée par certains, bien que Jung lui même en eût fait part à Freud[1]. Deirdre Bair, sur la base des journaux intimes tenus par d'autres admiratrices de Jung (celles que l'on appelait les « Zürichberg Pelzmäntel » c'est-à-dire « les dames aux manteaux de fourrure »), juge probable qu'il y eut bel et bien des liaisons non seulement entre Jung et Sabina Spielrein mais aussi avec d'autres femmes[2].

À la mort d'Emma, Carl Jung grava sur une pierre : « Elle était la fondation de ma maison. » On dit aussi qu'il s'écria en la pleurant : « C'était une reine! C'était une reine! » (Sie war eine Königin! Sie war eine Königin!). L'épitaphe laissée par Jung sur la tombe d'Emma est la suivante : "Ô vase, signe de dévotion et d'obéissance." [3]


Bibliographie

  • Animus and Anima
  • The Grail Legend with Marie-Louise von Franz

Références

  1. « Spielrein racontait sa fable indécente à quiconque se trouvait à portée de voix de [Jung ], » et elle devint « un sujet courant de commérage parmi les étudiants en médecine qui étaient ravis de l'interpréter comme signe d'une liaison même s'il n'y en avait pas de preuve. »
  2. (en) Deirdre Bair, Jung, Boston, Little, Brown, 2003 ([[Spécial:Ouvrages de référence/0316076651} pages = 98, 108, 109, 181|ISBN 0316076651} pages = 98, 108, 109, 181]]) 
  3. (en) Ronald Hayman, A Life of Jung, New York, W.W. Norton, 2001, 1re éd. (ISBN 978-0-393-01967-4) (LCCN 00054802), p. 431 
  • (en) Emma Jung, Animus and Anima, Continuum International Publishing Group, 1985 (ISBN 0-88214-301-8).
    Reprint edition
     
  1. p. 686.

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emma Jung de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emma Jung — Saltar a navegación, búsqueda Emma Jung Emma Jung en 1927 (45 años) …   Wikipedia Español

  • Emma Jung — (née Emma Rauschenbach, 1882 1955) was wife to the famous psychologist Carl Jung for fifty two years. She came from an old Swiss German family of wealthy industrialists; later, that wealth gave Carl financial freedom to pursue his own work and… …   Wikipedia

  • Emma Jung — (* 30. März 1882 in Schaffhausen als Emma Rauschenbach; † 27. November 1955 in Zürich) war eine Schweizer Psychoanalytikerin. Sie war seit dem 14. Februar 1903 mit Carl Gustav Jung verheiratet, mit dem sie fünf Kinder hatte. Ihr Ehemann… …   Deutsch Wikipedia

  • Jung (Familienname) — Jung ist ein Familienname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Jung (surname) — Various people have the name Jung: * Ali Yavar Jung, Indian diplomat * Anuja Jung, Indian shooter * Andrea Jung, Chairman of the Board and Chief Executive Officer of Avon Products, Inc. * Arastu Yar Jung * Bahadur Yar Jung * Carl Jung (1875–1961) …   Wikipedia

  • Emma Roberts — Saltar a navegación, búsqueda Emma Roberts Nombre real Emma Rose Roberts Nacimiento 10 de febrero de 1991 (18 años) Rhinebeck …   Wikipedia Español

  • Emma Eckstein — (née en 1865 à Vienne et morte en 1924) est une célèbre patiente de Sigmund Freud, qui après son analyse est elle même devenue psychanalyste. Elle est issue d une grande famille viennoise de tradition socialiste, et participa activement au… …   Wikipédia en Français

  • Emma Roberts — Infobox Actor ‎ caption = Emma Roberts in 2007 birthdate = birth date and age|mf=yes|1991|2|10 birthplace = Rhinebeck, New York, U.S. birthname = Emma Rose Roberts website = http://www.emmaroberts.net/ occupation = actor, pop singer instruments… …   Wikipedia

  • Emma Roberts — Pour les articles homonymes, voir Roberts. Emma Roberts …   Wikipédia en Français

  • Emma, das geheimnisvolle Hausmädchen — Deckelillustration 1904 Heftumschlag Emma, das geheimnisvolle Hausmädchen ist ein parodistischer Kolportageroman von Julius Stinde, der 1904 …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”