Adolphe-Simonis Empis

Adolphe Simonis Empis

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un auteur dramatique français. Pour les autres significations, voir Empis (homonymie).

Adolphe-Dominique-Florent-Joseph Simonis, dit Empis, né à Paris le 29 mars 1795 et mort à Paris le 11 décembre 1868, est un auteur dramatique français.

Sommaire

Sa vie et son œuvre

Après des études au lycée Impérial, il devient maître clerc dans une étude de notaire[1]. C'est à ce titre qu'il se rend un jour chez le compositeur Spontini, qui réside alors à Paris. Le musicien en manque d'inspiration consulte le maître clerc et se déclare enchanté de ses conseils. Ainsi encouragé à se lancer dans une voie nouvelle, Empis écrit en collaboration deux livrets, dont le deuxième, Vendôme en Espagne, est mis en musique en 1823 par Herold et Auber. L'année suivante, il commence à écrire pour le théâtre et entame en même temps une carrière administrative, devenant tour à tour secrétaire des bibliothèques du roi, vérificateur du service des gouvernements des maisons de la couronne et enfin chef de la première division au ministère de la maison du roi. Ses drames et des comédies lui valent d'être élu membre de l'Académie française en 1847, puis de succéder à Arsène Houssaye comme administrateur général du Théâtre-Français en 1856.

Si quelques-unes de ses pièces ont remporté un succès de vogue, notamment La Mère et la fille, jouée au Théâtre de l'Odéon en 1830 avec Frédérick Lemaître dans le rôle principal, elles furent pour la plupart accueillies avec froideur par la critique et boudées par le public. Après avoir vu Un Jeune Ménage au Théâtre-Français en 1838, un critique théâtral écrivait dans L'Artiste : « Rien ne distingue ce drame nouveau des autres pièces données au théâtre par M. Empis. On y retrouve le même genre d'intrigue et les mêmes idées. En un mot, c'est un ouvrage qui, sans être absolument mauvais, ne brille ni par l'invention, ni par le caractère des personnages, ni par le style, un ouvrage médiocre et sans portée, qui n'a d'autre but que de reproduire dans toute leur réalité vulgaire quelques scènes de la vie commune. »[2] Les pièces d'Empis n'ont connu par la suite aucun regain de popularité.

Théâtre

  • Sapho, tragédie lyrique en 3 actes, Paris, Académie royale de musique, 12 août 1818
  • Vendôme en Espagne, drame lyrique en 1 acte, Paris, Académie royale de musique, décembre 1823
  • Bothwell, drame historique en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 21 juin 1824
  • L'Agiotage, ou le Métier à la mode, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 25 juillet 1826
  • Lambert Simnel, ou le Mannequin politique, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 24 mars 1827
  • La Mère et la fille, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre de l'Odéon, 11 octobre 1830
  • La Dame et la demoiselle, comédie en 4 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 14 octobre 1830
  • Un Changement de ministère, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre de l'Odéon, 12 mars 1831
  • Une Liaison, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 21 avril 1834
  • Lord Novart, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 27 février 1836
  • Julie, ou Une séparation, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 2 mai 1837
  • Un Jeune Ménage, drame en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 6 septembre 1838
  • Théâtre (2 volumes, 1840)
  • L'Héritière, ou Un coup de partie, comédie en 5 actes et en prose, Paris, Théâtre-Français, 4 septembre 1844
  • L'Ingénue à la cour, comédie en 5 actes, Paris, Théâtre de l'Odéon, 20 mars 1846
  • Les Six Femmes de Henri VIII, scènes historiques (2 volumes, 1854) Texte en ligne 1 2

Notes, sources et références

  1. Éléments biographiques d'après Tyrtée Tastet, Histoire des quarante fauteuils de l'Académie française depuis la fondation jusqu'à nos jours, 1635-1855, volume III, 1855, p. 554-550, et Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 1858, p. 624-625.
  2. L'Artiste, revue de la littérature et des beaux-arts, 2e série, t. I, 1839, p. 303-304.

Lien externe


Précédé par
Victor-Joseph Étienne de Jouy
Fauteuil 36 de l’Académie française
1847-1868
Suivi par
Auguste Barbier
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
Ce document provient de « Adolphe Simonis Empis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adolphe-Simonis Empis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adolphe Simonis Empis — Cet article concerne un auteur dramatique français. Pour les autres significations, voir Empis (homonymie). Adolphe Dominique Florent Joseph Simonis, dit Empis[1], né à Paris le 29 mars 1795 et mort à Paris le 11 décembre 1868, est un auteur… …   Wikipédia en Français

  • Adolphe-Simonis Empis — Adolphe Dominique Florent Joseph Simonis, known as Empis, b. 29 March 1795, Paris, d. 11 December 1868, Paris, was a French dramatist. Life and works After studying at the lycée Impérial, Empis became master clerk in a notary s office. It was in… …   Wikipedia

  • Simonis — is a surname or given name, and may refer to:*Simonis de Kéza, chronicler *Simonis Starovolsci, Polish scholar *Adolphe Dominique Florent Joseph Simonis, French dramatist, named further Empis *Adrianus Johannes Simonis, Dutch Roman Catholic… …   Wikipedia

  • Simonis — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Simonis peut être : Simonis, un nom de famille porté notamment par : Adolphe Dominique Florent Joseph Simonis, dit Empis, auteur dramatique… …   Wikipédia en Français

  • Empis (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Empis peut désigner : Empis, genre de mouches prédatrices à longues pattes de la famille des Empididae ; Adolphe Dominique Florent Joseph… …   Wikipédia en Français

  • Alfred de Musset — Pour les articles homonymes, voir Musset. Alfred de Musset …   Wikipédia en Français

  • François Ponsard — (v. 1866) François Ponsard est un poète et auteur dramatique français, né à Vienne (Isère) le 1er juin 1814 et mort à Paris, 16ème le 7 juillet 1867 …   Wikipédia en Français

  • Henri Lacordaire — Pour les articles homonymes, voir Lacordaire. Henri Dominique Lacordaire au couvent de Sainte Sabine à Rome, par Théodore Cha …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Biot — Pour les articles homonymes, voir Biot. Jean Baptiste Biot Jean Baptiste Biot Naissance 21 avril  …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Ampère — Pour les articles homonymes, voir Ampère. Jean Jacques Ampère Jean Jacques Ampère (12 août 1800 à Lyon 27 mars …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”