Adalbert de Vogüé
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vogüé (homonymie).

Adalbert de Vogüé, osb, né le 2 décembre 1924 à Paris[1] et mort à la mi-octobre 2011 à Saint-Léger-Vauban (Yonne)[2], est un bénédictin français, historien du monachisme.

Sommaire

Biographie

Né dans la famille de Vogüé, d'ancienne noblesse française, Adalbert de Vogüé est le fils de Melchior de Vogüé (1893-1965) et de Geneviève Brincard (1898-1974) qui entreront dans les ordres chacun de leur côté. Il entre en 1944 à l'abbaye de la Pierre-Qui-Vire en Bourgogne. Il est docteur en théologie en 1959 (Paris) et spécialiste de patristique. Il devient professeur d'Études monastiques à la Pierre-Qui-Vire et à l'athénée pontifical Saint-Anselme de Rome. Ses premiers ouvrages d'importance, traduits dans plusieurs langues, datent des années 1960 et ses travaux sont suivis et commentés par nombre d'universitaires anglophones ou germanophones.

Il se consacre depuis 1974 à la rédaction d'une somme historique sur la vie monastique depuis l'origine du monachisme, en s'appuyant sur les travaux et les chroniques de l'Église primitive, des Pères de l'Église et des premiers fondateurs du Moyen Âge.

Adalbert de Vogüé a fait publier douze tomes sur les débuts de l'histoire du monachisme latin, ainsi que des commentaires sur la Règle de saint Benoît et sur les écrits des premiers fondateurs monachiques.

Le 13 octobre 2011, Adalbert de Vogüé est porté disparu. Il est retrouvé mort non loin de l'abbaye de la Pierre-qui-Vire le 21 octobre[2].

Bibliographie succincte

  • Adalbert de Vogüé, La Règle de saint Benoît, commentaire doctrinal et spirituel, Éditions du Cerf, Paris, 1977
  • idem, Histoire littéraire du mouvement monastique dans l'antiquité ; première partie : Le monachisme latin, Éditions du Cerf, collection « Patrimoine - Christianisme », Paris :
    • Tome 1 : De la mort d'Antoine à la fin du séjour de Jérôme à Rome (356-385), 1991
    • Tome 2 : De l'itinéraire d'Égérie à l'éloge funèbre de Népotien (384-396), 1993
    • Tome 3 : Jérôme, Augustin et Rufin au tournant du siècle (391-405), 1996
    • Tome 4 : Sulpice Sévère et Paulin de Nole (393-409). Jérome, homéliste et traducteur de "Pachomiana", 1997
    • Tome 5 : De l'épitaphe de sainte Paule à la consécration de Démétriade (404-414), 1998
    • Tome 6 : Les derniers écrits de Jérôme et Jean Cassien, 2002
    • Tome 7 : L'essor de la littérature lérinienne et les érits contemporains (410-500), 2003
    • Tome 8 : De la vie des Pères du Jura aux œuvres de Césaire d'Arles (500-542), 2003
    • Tome 9 : De Césaire d'Arles à Grégoire de Tours, 2005
    • Tome 10 : Grégoire de Tours et Fortunat - Grégoire le Grand et Colomban, 2006
    • Tome 11 : La Gaule franque et l'Espagne wisigothique (VIe siècle-VIIIe siècle), 2007
    • Tome 12 : À l'aube du Moyen Âge (650-830), 2008
  • idem, Aimer le jeûne, l'expérience monastique, id, 1988 ; traduction en anglais de John B. Houde To love fasting, St, Bede's publications, Petersham (USA), 1993
  • Adalbert de Vogüé, osb, Saint Benoît, homme de Dieu, Éditions ouvrières, Paris, 1993

Notes et références

  1. généalogie du gotha, page 22
  2. a et b Émilie Zaugg, « Le moine Adalbertde Vogüé retrouvé mort » sur L'Yonne. Mis en ligne le 22 octobre 2011, consulté le 24 octobre 2011

Liens internes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adalbert de Vogüé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Famille de Vogüé — Pour les articles homonymes, voir Vogüé (homonymie). La famille de Vogüé est une très ancienne famille de la noblesse française. Elle est originaire du Vivarais. Son patronyme vient de la terre de Vogüé près d Aubenas (Ardèche). Elle possède… …   Wikipédia en Français

  • Famille De Vogüé — La famille de Vogüé est une ancienne famille originaire du Vivarais. Son patronyme vient de la terre de Vogüé près d Aubenas (Ardèche). Elle possède également depuis un temps immémorial la terre de Rochecolombe, sous le nom de laquelle elle était …   Wikipédia en Français

  • Famille de Vogue — Famille de Vogüé La famille de Vogüé est une ancienne famille originaire du Vivarais. Son patronyme vient de la terre de Vogüé près d Aubenas (Ardèche). Elle possède également depuis un temps immémorial la terre de Rochecolombe, sous le nom de… …   Wikipédia en Français

  • Famille de vogüé — La famille de Vogüé est une ancienne famille originaire du Vivarais. Son patronyme vient de la terre de Vogüé près d Aubenas (Ardèche). Elle possède également depuis un temps immémorial la terre de Rochecolombe, sous le nom de laquelle elle était …   Wikipédia en Français

  • Melchior de Vogüé (1893-1965) — Pour les articles homonymes, voir Melchior de Vogüé. Melchior de Vogüé, né le 12 juillet 1893 à Paris VIIe et mort le 30 septembre 1965 à Vauban (Yonne), est un ancien banquier, administrateur de la banque du Crédit Lyonnais, qui quitta le monde… …   Wikipédia en Français

  • Melchior de Vogüé (1829-1916) — Pour les articles homonymes, voir Melchior de Vogüé. Charles Jean Melchior comte puis marquis de Vogüé était un archéologue et diplomate français, né à Paris le 18 octobre 1829 et mort à Paris le 10 novembre 1916. Il était l oncle de l… …   Wikipédia en Français

  • Melchior de Vogüé (1829 - 1916) — Pour les articles homonymes, voir Melchior de Vogüé. Charles Jean Melchior comte puis marquis de Vogüé était un archéologue et diplomate français, né à Paris le 18 octobre 1829 et mort à Paris le 10 novembre 1916. Il était l oncle de l… …   Wikipédia en Français

  • Regle de saint Benoit — Règle de saint Benoît La règle de saint Benoît fut écrite par Benoît de Nursie (œuvre commencée approximativement vers 529, on ne dispose pas de la date exacte) pour guider ses disciples dans la vie monastique communautaire (cénobitisme). En… …   Wikipédia en Français

  • Règle de Saint Benoît — La règle de saint Benoît fut écrite par Benoît de Nursie (œuvre commencée approximativement vers 529, on ne dispose pas de la date exacte) pour guider ses disciples dans la vie monastique communautaire (cénobitisme). En effet, Benoît avait fondé… …   Wikipédia en Français

  • Règle de saint Benoît — La règle de saint Benoît fut écrite par Benoît de Nursie pour guider ses disciples dans la vie monastique communautaire (cénobitisme). La rédaction commença vers 540 Benoît avait fondé vers 529 une communauté de moines sur le Mont Cassin en… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”