Acide Dichloroacétique

Acide dichloroacétique

Acide dichloroacétique
Structure de l'acide dichloroacétique.
Structure de l'acide dichloroacétique.
Général
Nom IUPAC Acide dichloroéthanoïque
No CAS 79-43-6
No EINECS 201-207-0
Apparence liquide incolore, d'odeur âcre.[1]
Propriétés chimiques
Formule brute C2H2Cl2O2  [Isomères]
Masse molaire 128,942 gmol-1
C 18,63 %, H 1,56 %, Cl 54,99 %, O 24,82 %,
pKa 1,25
Propriétés physiques
T° fusion 13,5 °C[1]
T° ébullition 194 °C[1]
Solubilité dans l'eau : miscible
Masse volumique (eau = 1) : 1.56[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 19 Pa[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Corrosif
C
Dangereux pour l`environnement
N
Phrases R : 35, 50,
Phrases S : (1/2), 26, 45, 61,
Transport
-
   1764   
SIMDUT[3]
D1B : Matière toxique ayant des effets immédiats gravesE : Matière corrosive
D1B, D2A, E,
SGH[4]
SGH05 : CorrosifSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H314, H400,
Classification du CIRC
Groupe 2B : Peut-être cancérogène pour l'homme[2]
Écotoxicologie
LogP 0.92[1]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Acide dichloroacetic.

L’acide dichloroacétique (ou acide dichloroéthanoïque) a la structure de l’acide acétique auquel on aurait substitué deux des trois atomes d’hydrogène du groupe méthylique par des atomes de chlore (CHCl2COOH). Il est préparé par la réduction d'acide trichloracétique.

Sommaire

Chimie

La chimie de l'acide dichloroacétique est étroitement liée à celle des acides organiques halogénés. C'est un membre de la famille des acides chloroacétiques. L'ion dichloroacétate est produit dès la dissolution dans l'eau. Il s'agit d'un acide fort avec un pKa de 1,3, et qui est très corrosif et extrêmement destructeur des tissus des muqueuses et des voies respiratoires supérieures.

Usage thérapeutique

Acidose lactique

L’ion dichloroacétate stimule l'activité de l'enzyme pyruvate déshydrogénase en inhibant l'enzyme kinase de déshydrogénase de pyruvate. Ainsi, il diminue la production de lactate en décalant le métabolisme du pyruvate de glycolyse vers l'oxydation dans les mitochondries. Cette propriété a été employée pour traiter l’acidose lactique chez les humains.

Cancer

Dans des expériences récentes à l’université d'Alberta, le dichloroacétate a été également utilisé pour régler et reconstituer des fonctions métaboliques normales dans des mitochondries endormies par le cancer. Ceci est particulièrement intéressant dans les cellules cancéreuses, qui ne se détruisent pas par elles-mêmes (apoptose) dues aux fonctions métaboliques endommagées. Des doses minimes de dichloroacétate ont réduit des cancers du sein, des tumeurs cérébrales, et des cancers du poumon sur des cellules humaines et chez le rat. Bien que ceci indique que l'acide dichloroacétiquee pourrait être à terme employé en thérapie humaine contre le cancer, aucun test clinique n'a été réalisé sur des patients.

Effets secondaires

L’utilisation thérapeutique du dichloroacétate peut causer des douleurs, des engourdissements et perturber la marche.

Le dichloroacétate peut également avoir des effets anxiolytiques ou sédatifs.

Références

  1. a , b , c , d , e  et f ACIDE DICHLOROACETIQUE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la Cancérogénicité pour l'Homme, Groupe 2B : Peut-être cancérogènes pour l'homme » sur http://monographs.iarc.fr, 16 janvier 2009, CIRC. Consulté le 22 août 2009
  3. « Acide dichloroacétique » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme canadien responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  4. Numéro index 607-066-00-5 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)

Liens externes

  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Acide dichloroac%C3%A9tique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acide Dichloroacétique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acide dichloroacetique — Acide dichloroacétique Acide dichloroacétique Structure de l acide dichloroacétique. Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • Acide dichloroacétique — Structure de l acide dichloroacétique. Général Nom IUPAC Acide d …   Wikipédia en Français

  • Acide dichloroéthanoique — Acide dichloroacétique Acide dichloroacétique Structure de l acide dichloroacétique. Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • 79-43-6 — Acide dichloroacétique Acide dichloroacétique Structure de l acide dichloroacétique. Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • C2H2Cl2O2 — Acide dichloroacétique Acide dichloroacétique Structure de l acide dichloroacétique. Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • Dichloroacétate — Acide dichloroacétique Acide dichloroacétique Structure de l acide dichloroacétique. Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • Liste d'acides — par ordre alphabétique (plus de 900). Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Note : la plupart des composés listés ici ne suivent pas les règles de nomenclature syst …   Wikipédia en Français

  • Liste des numéros ONU — Cette liste répertorie les numéros ONU utilisés dans le transport de matières dangereuses. Sommaire 1 De 0 à 100 2 De 100 à 200 3 De 200 à 300 4 De 300 à 400 …   Wikipédia en Français

  • Eau De Javel — Pour les articles homonymes, voir Javel. Hypochlorite de sodium …   Wikipédia en Français

  • Eau de javel — Pour les articles homonymes, voir Javel. Hypochlorite de sodium …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”