Craquage

Le craquage (cracking en anglais) est, en chimie, et plus particulièrement en chimie du pétrole, l'opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes, des alcènes,des aldéhydes et des cétones. Les conditions de température et de pression, ainsi que la nature du catalyseur sont des éléments déterminants du craquage.

Sommaire

Historique

En 1855, les premières méthodes de craquage du pétrole sont proposées par le professeur de chimie Benjamin Silliman, Jr. de la Sheffield Scientific School (SSS) à l'université Yale.

La première méthode de craquage thermique, le procédé de craquage de Choukhov, a été inventée par l'ingénieur russe Vladimir Choukhov, dans l'Empire russe le 27 novembre 1891.

Eugène Houdry, un ingénieur français, invente le craquage catalytique et développe le premier procédé rentable après avoir émigré aux États-Unis. La première usine est construite en 1936. Son procédé fait doubler la quantité d'essence qui pouvait être produite à partir d'un baril de pétrole brut.

Craquage catalytique

Article détaillé : craquage catalytique.

Le craquage catalytique en lit fluide retire du carbone à la charge craquée et donne principalement des essences et des oléfines (propylène, butylène) qui intéressent la chimie. L'hydrocraquage ajoute de l'hydrogène à la charge craquée tout en la désulfurant et donne principalement du gazoil pour les diesel et du kérosène pour les avions.

Contrairement à l'hydrocraqueur, le mode d'utilisation d'un catalyseur en lit circulant dans le craquage catalytique permet à ce catalyseur d'être régénéré et permet au craquage catalytique en lit fluide de faire de la conversion profonde en valorisant des résidus atmosphériques, nom donné au fond de tour non vaporisé des distillations atmosphériques.

Hydrocraquage

L'hydrocraquage consiste à hydrogéner les molécules insaturées à l'aide d'hydrogène et en présence d'un catalyseur.

Le craquage catalytique en lit fluide utilise un catalyseur en lit circulant alors que l'hydrocraqueur travaille en lit fixe.

L'hydrocraqueur doit être arrêté pour renouveler le catalyseur contrairement au Craquage catalytique en lit fluide.


Ttd-paris-hydrocraqueur-reduit.svg

Vapocraquage

Article détaillé : vapocraquage.

Cokéfaction

Article détaillé : Cokéfaction.

Un des procédés les plus simples pour la récupération de produits économiquement intéressants des résidus du raffinage et notamment de la distillation.

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Craquage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • craquage — [ krakaʒ ] n. m. • 1921; de craquer, pour traduire l angl. cracking ♦ Techn. Procédé de traitement des hydrocarbures pétroliers visant à accroître la proportion des produits légers par scission des molécules de produits lourds. Recomm. offic.… …   Encyclopédie Universelle

  • Craquage de gaz — Craquage Le craquage (cracking en anglais) est, en chimie, et plus particulièrement celle du pétrole, l opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes et des alcènes. Les conditions… …   Wikipédia en Français

  • Craquage à la vapeur — Craquage Le craquage (cracking en anglais) est, en chimie, et plus particulièrement celle du pétrole, l opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes et des alcènes. Les conditions… …   Wikipédia en Français

  • Craquage De L'eau — Le craquage de l eau est un procédé permettant l obtention d hydrogène et d oxygène en dissociant les atomes composant la molécule d eau H2O. Il s agit d une réaction thermochimique se produisant à haute température (entre 850 °C et… …   Wikipédia en Français

  • Craquage du pétrole — Raffinage du pétrole Pour les articles homonymes, voir Raffinage. Le raffinage du pétrole désigne l ensemble des traitements et transformations visant à tirer du pétrole le maximum de produits à haute valeur commerciale. Selon l objectif visé, en …   Wikipédia en Français

  • Craquage catalytique — Le craquage catalytique est un craquage dans lequel les grosses molécules d alcanes se brisent lorsqu elles sont portées à 500 °C environ. Il fut breveté par Eugène Houdry en 1928. En résulte un alcane et un alcène de masse molaire plus… …   Wikipédia en Français

  • Craquage de l'eau — Le craquage de l eau est un procédé permettant l obtention d hydrogène et d oxygène, par électrolyse ou en dissociant par la chaleur les atomes composant la molécule d eau H2O. C est une réaction thermochimique se commençant à haute température… …   Wikipédia en Français

  • Craquage thermique — Le procédé de craquage thermique mis au point en 1913 consiste à chauffer du fioul léger et du pétrole lourd sous pression dans de grands ballons, jusqu à ce qu ils se fragmentent en molécules plus petites possédant de meilleures propriétés… …   Wikipédia en Français

  • Crackage — Craquage Le craquage (cracking en anglais) est, en chimie, et plus particulièrement celle du pétrole, l opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes et des alcènes. Les conditions… …   Wikipédia en Français

  • Crackage de gaz — Craquage Le craquage (cracking en anglais) est, en chimie, et plus particulièrement celle du pétrole, l opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes et des alcènes. Les conditions… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”