Abu Yaqub Yusuf
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abu Yusuf.

Abû Ya'qûb Yûsuf (abū yaʿqūb yūsuf ben ʿabd al-mūʾmin, arabe : أبو يعقوب يوسف بن عبد المؤمن), est mort vers 1184. Il est le deuxième calife Almohade. Il régna à Marrakech. Renforcé[réf. nécessaire] par son ascendance maternelle Masmouda il succède légitimement à son père `Abd al-Mu'min à la tête des almohades. Il fut d'abord reconnu comme souverain à Séville (1163) puis à Marrakech. Souverain cultivé, appuyé sur une rupture avec l'orthodoxie religieuse, Abu Yuqub Yusuf est parfois surnommé le « calife intellectuel » (Pierre Guichard).

Sommaire

Histoire

D'abord fondée sur une idéologie religieuse la dynastie Almohade devint alors une dynastie héréditaire au profit de la famille de `Abd al-Mu'min. Les vizirs sont le plus souvent des cheikhs Hafsides, ménageant une sorte de partage du pouvoir entre les deux groupes berbères.

A partir d'Abû Ya'qûb, il est impossible de séparer l'Espagne du Maghreb ou plutôt le Maghreb de l'Espagne, qui devient le lieu de dilection du calife. Le fils d'Abd al-Mumin a rejeté tout puritanisme. Il se plaît plus à Séville, la capitale des plaisirs, qu'à Cordoue, la métropole intellectuelle. Pourtant, il ne dédaigne pas la culture. Il étonne Ibn Rouchd, lors de leur première entrevue, par son étudition philosophique et se complaît au commerce d'Ibn Tofail au point, rapporte un des disciples du maître, de « rester au palais, auprès de lui, pendant des jours et des nuits sans paraître »[1].

Abû Ya'qûb Yûsuf reprend la guerre contre les chrétiens d'Andalousie, menée par Ibn Mardanîch. Ce denier est tué par trahison au cours du siège de Murcie (1172), ses fils se mettent au service du vainqueur. Le calife étendit son domaine sur l'ouest de l'Andalousie. Mais à peine avait-il fini de stabiliser l'Andalousie qu'à Gafsa, une révolte se déclare contre les abus du pouvoir Almohade (1180).

Il fait construire la mosquée de Séville dont le minaret reconverti plus tard en clocher de cathédrale se nomme la Giralda (girouette). Il fit frapper un nouveau dinar à son effigie. Il fit aussi commencer les travaux de l'immense mosquée al-Hasan de Rabat. Cette mosquée est restée inachevée, sans doute parce que le projet était trop ambitieux. C'est sous son règne que vécut Averroès auteur Du traité décisif sur la compatibilité de la science et de la foi (1178).

Abû Ya'qûb Yûsuf fut mortellement blessé au combat contre la ville de Santarém au Portugal (1184).

Il eut trois principaux vizirs:

  • Abû `Abd Allah (1166-1172) (abū ʿabd allah ben ibrāhīm, أبو عبد الله بن إبراهيم)
  • Abû `Amarân (1173-1176) (abū ʿimrān ben `abd al-mūʾmin, أبو عمران بن عبد المؤمن)
  • Abû Hafs (1176-1179) (abū ḥafṣ ben ʿabd al-mūʾmin, أبو حفص بن عبد المؤمن))
Précédé par Abu Yaqub Yusuf Suivi par
`Abd al-Mu'min
Icone-Islam.svg Almohades Transparent.gif
Abû Yusuf Yaqub al-Mansûr

Notes et références

  1. Charles-André Julien, Histoire de l'Afrique du Nord. Des origines à 1830, éd. Payot, Paris, 1966, p. 121

Sources

  • Charles-André Julien, Histoire de l'Afrique du Nord, des origines à 1830, édition originale 1931, réédition Payot, Paris, 1994

Liens externes

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abu Yaqub Yusuf de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abu Yaqub Yusuf — an Nasir (arabisch ‏أبو يعقوب يوسف الناصر‎, DMG Abū Yaʿqūb Yūsuf an Nāṣir; † 1307 in al Mansura) war Herrscher der Meriniden in Marokko (1286–1307) Abu Yaqub Yusuf wurde 1286 Nachfolger seines Vaters Abu Yusuf Yaqub (1259–1286). Zunächst… …   Deutsch Wikipedia

  • Abu Yaqub Yusuf — Abū Yacqūb Yūsuf b. cAbd al mu min al Mansurأبو يعقوب يوسف بن عبد المؤمن[1] ) Abu Yaqub Yusuf (dependiendo de las transliteraciones, Abu Ya qub Yusuf) también conocido como Yusuf I, fue un califa almohade nacido en 1135 y muerto en 1184. Comenzó… …   Wikipedia Español

  • Abu Yaqub Yusuf — (أبو يعقوب يوسف بن عبد المؤمن )(1163 1184) fue un califa Almohade que estableció la capital del Al Andalus en Sevilla. Durante su estancia entre 1171 y 1176, la capital de todo el imperio recayó también en la ciudad. A él se debe la construcción… …   Enciclopedia Universal

  • Abu Yaqub Yusuf — Abu Ya qub Yusuf or Yusuf I ( ar. أبو يعقوب يوسف) (died on July 29, 1184) was the second Almohad Amir . He reigned from 1163 until 1184. He had the Giralda in Seville built …   Wikipedia

  • Abu Yaqub Yusuf I. — Abu Yaqub Yusuf I. ibn Abd al Mu min (arabisch ‏أبو يعقوب يوسف بن عبد المؤمن‎, DMG Abū Yaʿqūb Yūsuf b. ʿAbd al Muʾmin; † 1184 bei Évora) war zweiter Kalif der Almohaden (1163–1184). Abu Yaqub Yusuf I. wurde in Tinmallal/ Tinmal als Sohn von… …   Deutsch Wikipedia

  • Abu Yaqub Yusuf al-Mansur — (dependiendo de las transliteraciones, Abū Yūsuf Ya qūb al Mansūr), también conocido como Yusuf II (أبو يعقوب يوسف بن عبد المؤمن), fue un califa almohade (1184 1199) hijo de Abu Yaqub Yusuf, Yusuf I. Subió al trono del imperio almohade cuando su… …   Wikipedia Español

  • Abu Yaqub Yusuf an-Nasr — Pour les articles homonymes, voir Abu Yusuf. Abû Ya qûb Yûsuf an Nasr (arabe : أَبُو يُوسُف يَعقُوب الناصر, abū yūsuf ya qūb an nāṣr) (ناصر nāṣr, qui a le soutien de Dieu) est né à une date inconnue. Fils d Abû Yûsuf Ya qûb, il lui succéda… …   Wikipédia en Français

  • Abu Yaqub II al-Mustansir — Yusuf II (también conocido como Abu Yaqub al Mustansir Yusuf, 1197 1224) (en árabe يوسف بن الناصر) fue un Califa de Marruecos desde 1213 hasta su muerte. Hijo del anterior califa, Muhammad An Nasir, Yusuf asumió el trono tras la muerte de su… …   Wikipedia Español

  • Abu Yusuf Yaqub — ibn Abdalhaqq (arabisch ‏أبو يوسف يعقوب بن عبد الحق‎, DMG Abū Yūsuf Yaʿqūb b. ʿAbd al Ḥaqq; † 1286) war von 1259 bis 1286 der dritte Sultan der Meriniden in Marokko. Während der Eroberung Marokkos durch die Meriniden unter Abu Yahya Abu Bakr …   Deutsch Wikipedia

  • Yusuf II. — Yusuf (arabisch: ‏يوسف‎ auch Yousef, Yousuf, Youssef, Yusef, Yossef oder Yosef) ist ein arabischer männlicher Vorname Name analog zu Josef. Yusuf ist einer der Propheten im Koran und entspricht Josef dem Träumer. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”