Abbé Coutant

Bernard Coutant

Cet article fait partie de
la série Peinture
Hiuppo PL.svg

Liste des peintres
Portail de la Peinture

Bernard Coutant, dit l'abbé Coutant, né le 13 août 1920 à Saint-Jean-de-Liversay (Charente-Maritime) et décédé le 19 juillet 2008 à à Saintes (Charente-Maritime) était un prêtre peintre français.

Il fut aussi Guide-Historien de la Ville de La Rochelle entre 1973 et 1990.

Il est également connu pour les lettres que Gaston Chaissac lui adressa, publiées sous le titre "Le Laisser-Aller des Eliminés".

Sommaire

Biographie

Le peintre Bernard Coutant dans sa chambre à Saintes

1920, naissance à Saint-Jean-de-Liversay (Charente). Il est ensuite élevé en grande partie par sa Grand-Mère à Sainte-Hermine (Vendée).

En 1940, Bernard Coutant effectue le Grand Séminaire, puis est exempt d'armée pour tuberculose.

De 1941 à 1948, il passe cette période entre sanatoriums, peinture et rencontres d'artistes.

En 1948 débute sa correspondance avec Gaston Chaissac (à la suite de la parution d'un article qu'il écrit sur lui dans la revue "Le Phare").

En 1949, Bernard Coutant est ordonné prêtre à La Rochelle.

Entre 1950 et 1968, il effectue son sacerdoce dans différentes paroisses de l'Ouest (Villeneuve-la-Comtesse, Fontaine-Chalendray, Lagord). L'abbé Coutant se rattache également à la Congrégation du Prado de Lyon et fait partie d'une Commission d'Art Sacré.

En 1969, l'abbé Coutant devient aumônier des Clarisses (La Rochelle).

Entre 1973 et 1989, il se consacre à une intense activité d'historien de la ville de La Rochelle, dont il devient même Guide officiel et au sujet de laquelle il fait paraitre des Cahiers d'Histoire.

En 1990, Bernard Coutant est envoyé en retraite à Saintes, où il exerce une activité libre et foisonnante d'artiste-peintre.

En 2001, Coutant fait une donation de 797 de ses peintures au Site de la Création Franche (Bègles).

Le 19 juillet 2008, il s'éteint à l'hôpital de Saintes à l'âge de 88 ans.

L'œuvre peint

Entre son entrée chez les Petites sœurs des pauvres de Saintes en 1990 (il a alors 70 ans) et sa mort en 2008, la production du peintre Coutant fut foisonnante, diverse, débordante d'énergie. De cette œuvre protéiforme et complexe ressortent 3 grandes "catégories" :

Les Courants

C'est un ensemble de peintures abstraites dont les formes proviennent souvent des courbes de pression atmosphérique du journal, que Coutant découpe quotidiennement :

Dès que quelque chose me frappe dans une carte (de pressions atmosphériques), je la coupe puis je la garde. Je ne cherche pas à en savoir la signification. je vois les lignes qui m'intéressent et je fais un croquis à partir de ça. Généralement à partir des lignes fines... Et au final, je garde ce que je veux. Et si je ne "l'ai pas" comme ça, dans le sens originel, je peux l'avoir comme ceci, à la verticale, je peux l'avoir comme ça, inversée. Pour l'exécution, je garde la carte sous les yeux de manière à retrouver les directions qui m'ont intéressé dans l'original, sans les suivre forcément. La carte du journal donne un point de départ seulement., Bernard Coutant.

Les Fleurs

Bernard Coutant décline ici des motifs floraux ou végétaux sous des formes très diverses : grosses fleurs, en bouquets, stylisées, isolées, remplissant toute la surface ou encore s'intégrant dans de véritables courants végétaux dans un jeu incessant du dessin et de la couleur.

Les Primitifs

Coutant admirant beaucoup toutes les formes d'expressions artistiques traditionnelles et populaires, et en particulier africaines, une partie de sa production s'en inspire plus ou moins directement. On trouve ici beaucoup de masques, ou en tout cas des motifs symétriques constitués d'un foisonnement de points, de lignes, de cernes, parfois de motifs végétaux.

Voir aussi

Bibliographie

Monographies

  • Serge Wellens, Entretiens avec l'abbé Coutant, Editions Etre et Connaitre, La Rochelle, 2000 
  • Eric Benetto - Jano Coudrin, L'Abbé Coutant, L'Oeuf sauvage, Marseille, 2008 

Fascicules

  • La Donation du Père Coutant - Regards sur la Collection, Site de la Création Franche, Bègles, 2001 
  • L'Abbé Coutant, Les Amis de l'oeuf sauvage, Marseille, 2004 
  • Eric Benetto, Bernard Coutant ou la Foi Primitive, 2000 

Catalogue d'exposition

  • Laurent Danchin & Martine Lusardy, Aux Frontières de l'Art Brut 2, Halle Saint Pierre, Paris, 2001.
    Catalogue d'exposition
     

Article

  • Eric Benetto, Coutant - L'abbé primitif, Artension N°7, Lyon, 2002 

Ouvrages écrits par Coutant

  • Les Cahiers d'Histoire de la Ville de la Rochelle.
  • Sainte-Hermine - Notes d'histoire religieuse locale, Editions Le Livre d'Histoire, Paris, 1947.
    Réedition en 2004
     

Autre

  • Gaston Chaissac, Le Laisser-Aller des Eliminés – Lettres à l’abbé Coutant, Plein-Chant, Bassac, 1979 

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail de la région Poitou-Charentes Portail de la région Poitou-Charentes
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Bernard Coutant ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbé Coutant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbé —  Pour l’article homophone, voir AB. Cet article possède des paronymes, voir : Abbe et Labé. L’abbé (du grec ancien ἀϐϐᾶ / …   Wikipédia en Français

  • Abbe Paysant — Victor Paysant Victor Paysant Victor Paysant, né à Fel (Orne) en 1841, fut curé de Ménil Gondouin (Orne) de 1873 à sa mort en 1921, et artisan de l église vivante et parlante visible en ce lieu et restaurée récemment …   Wikipédia en Français

  • Abbé Paysant — Victor Paysant Victor Paysant Victor Paysant, né à Fel (Orne) en 1841, fut curé de Ménil Gondouin (Orne) de 1873 à sa mort en 1921, et artisan de l église vivante et parlante visible en ce lieu et restaurée récemment …   Wikipédia en Français

  • Abbé Fouré — Rochers sculptés de Rothéneuf Les rochers sculptés de Rothéneuf sont un environnement d’art populaire sculptés entre 1893 et 1909 par l’abbé Adolphe Julien Fouéré, dit abbé Fouré, né en 1839 à Saint Thual (Ille et Vilaine) et décédé en 1910 à… …   Wikipédia en Français

  • Bernard Coutant — Bernard Coutant, dit l abbé Coutant, né le 13 août 1920 à Saint Jean de Liversay (Charente Maritime) et décédé le 19 juillet 2008 à Saintes (Charente Maritime) était un prêtre peintre français. Il fut aussi Guide Historien de… …   Wikipédia en Français

  • Bègles — 44° 48′ 31″ N 0° 32′ 52″ W / 44.8086, 0.5478 …   Wikipédia en Français

  • Victor Paysant — Victor Paysant, né à Fel (Orne) en 1841, fut curé de Ménil Gondouin (Orne) de 1873 à sa mort en 1921, et artisan de l église vivante et parlante visible en ce lieu et restaurée récemment …   Wikipédia en Français

  • Begles — Bègles Bègles …   Wikipédia en Français

  • Gaston Chaissac — Gaston Chaissac, né le 13 août 1910 à Avallon (Yonne), décédé le 7 novembre 1964 à La Roche sur Yon (Vendée) était un peintre français. Il est également connu pour ses nombreuses correspondances, mais aussi textes et poèmes… …   Wikipédia en Français

  • Serge Wellens — (11 août 1927 à Aulnay sous Bois 30 janvier 2010 à La Rochelle) est un poète français. Sommaire 1 Biographie 2 Lauréat de plusieurs prix 3 Citations …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”