Aage Bohr

Aage Niels Bohr

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bohr.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Niels Bohr, son père
Cet article fait partie de la série
Mécanique quantique
 \hat H | \psi\rangle = i\hbar\frac{{\rm d}}{{\rm d}t}|\psi\rangle
Postulats de la mécanique quantique

Histoire de la mécanique quantique

Aage Niels Bohr, né le 19 juin 1922 à Copenhague (Danemark) et mort le 8 septembre 2009[1], est un physicien danois. Il a reçu le prix Nobel de physique en 1975.

Biographie

Il est le quatrième fils de Margrethe (née Nørlund) et Niels Bohr, célèbre physicien danois, pionnier de la mécanique quantique, qui reçut le prix Nobel de physique l’année de la naissance de son fils, en 1922. Ayant grandi au milieu de physiciens, amis de son père, comme Wolfgang Pauli ou Werner Heisenberg, Aage Niels est lui-même devenu un brillant physicien nucléaire.

Il a commencé à étudier la physique à l’université de Copenhague en 1940, quelques mois après l’occupation du Danemark par les Nazis. Dès cette époque, il commence à assister son père pour la correspondance ou la rédaction d’articles de caractère épistémologique, puis progressivement en relation avec son travail en physique.

En octobre 1943, son père est contraint de fuir le Danemark pour éviter d’être arrêté par les Nazis et toute la famille parvient à trouver refuge en Suède, où elle fut très chaudement accueillie. Après un passage en Grande-Bretagne, où Niels Bohr est informé du « Projet Manhattan » sur la bombe atomique, il est invité avec son fils Aage à se joindre à l’équipe de recherche de Robert Oppenheimer à Los Alamos. Le père et le fils arrivent aux États-Unis le 6 décembre 1943.

À partir de 1948 Aage Niels Bohr entame un travail de longue haleine avec ses collègues américain Ben Mottelson et Leo James Rainwater pour faire le point des connaissances concernant la structure nucléaire.

En 1954, il soutient sa thèse de doctorat à l’université de Copenhague. Il y expose la théorie relative au mouvement du noyau, théorie influencée par les travaux des physiciens américains Ben Mottelson et Leo James Rainwater. Cette théorie permet d’expliquer de nombreuses propriétés du noyau, montrant notamment que les particules tournent autour du noyau en le déformant selon un ellipsoïde.

Il rejoint ensuite l’Institut de physique théorique fondé par son père en 1921 à Copenhague, où il concentre ses recherches sur la structure interne du noyau de l’atome, et où il commence à travailler avec son père, qui en est le directeur. En 1963, un an après la mort de son père, Aage Bohr est nommé directeur de l’Institut, rebaptisé par la suite « Institut Niels-Bohr de Physique théorique ». Il démissionne de ce poste en 1970, afin de se consacrer entièrement à la recherche.

Bohr a poursuivi les travaux entrepris en 1948 avec ses collègues Benjamin Mottelson et Leo James Rainwater et le trio est parvenu à prouver les théories de ce dernier sur la structure du noyau nucléaire. Leur travail a été publié dans une monographie en deux volumes : le premier, « Single-Particle Motion », en 1969, et le second, « Nuclear Deformations », en 1975.

Les efforts des trois chercheurs sur ce projet et leur contribution importante à la connaissance de la théorie nucléaire ont été récompensés par l’attribution conjointe du prix Nobel de physique en 1975. Le jury du Prix précise qu’il a voulu récompenser leur description de la mécanique quantique des nucléons. Aage Niels Bohr est également lauréat de l’Atoms for Peace Award en 1969.

Notes

Liens externes


Précédé de :
Antony Hewish, Martin Ryle
Prix Nobel de physique
1975
Suivi de :
Burton Richter, Samuel C. C. Ting


  • Portail de la physique Portail de la physique
  • Portail du Danemark Portail du Danemark
Ce document provient de « Aage Niels Bohr ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aage Bohr de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aage Bohr — Aage Niels Bohr (* 19. Juni 1922 in Kopenhagen) ist ein dänischer Physiker und Nobelpreisträger der Universität Kopenhagen. Leben Aage Bohr ist der Sohn von Niels Bohr, den er noch als Student im Oktober 1943 ins Exil nach Amerika und England als …   Deutsch Wikipedia

  • Aage Bohr — Saltar a navegación, búsqueda Aage Niels Bohr Obtenido de Aage Bohr …   Wikipedia Español

  • Aage Bohr — Bohr , Aage Niels …   Scientists

  • Aage Bohr — n. Aage Niels Bohr (born 1922), Danish physicist, Nobel prize winner in physics in 1975 (son of Niels Henrik David Bohr) …   English contemporary dictionary

  • Physiknobelpreis 1975: Aage Bohr — Ben Mottelson — Leo James Rainwater —   Die Dänen Bohr und Mottelson und ihr amerikanischer Forscherkollege Rainwater erhielten den Nobelpreis für die Entdeckung der Verbindung zwischen kollektiver und Teilchenbewegung in Atomkernen und der darauf basierenden Entwicklung der… …   Universal-Lexikon

  • Aage N. Bohr — Aage Niels Bohr (* 19. Juni 1922 in Kopenhagen) ist ein dänischer Physiker und Nobelpreisträger der Universität Kopenhagen. Leben Aage Bohr ist der Sohn von Niels Bohr, den er noch als Student im Oktober 1943 ins Exil nach Amerika und England als …   Deutsch Wikipedia

  • Aage Niels Bohr — Juli 1963 in Kopenhagen Aage Niels Bohr (* 19. Juni 1922 in Kopenhagen; † 8. September 2009 ebenda) war ein dänischer Physiker und Nobelpreisträger der Universität Kopenhagen …   Deutsch Wikipedia

  • Aage Niels Bohr — Pour les articles homonymes, voir Bohr.  Ne doit pas être confondu avec Niels Bohr, son père …   Wikipédia en Français

  • Aage Niels Bohr — Aage Niels Böhr Aage Niels Bohr, Kopenhagen 1963 …   Wikipedia Español

  • Bohr — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Trois scientifiques danois portèrent ce nom : Niels Bohr, physicien Aage Bohr, physicien, fils de Niels Bohr Harald Bohr, mathématicien, frère aîné… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”