Becancour

Bécancour

Page d'aide sur l'homonymie Pour municipalité régionale de comté, voir Bécancour (municipalité régionale de comté).
Bécancour

Village de Sainte-Angèle-de-Laval
Village de Sainte-Angèle-de-Laval

#Héraldique
Détail
Administration
Pays Canada Canada
Province Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Comté ou équivalent Bécancour
Statut municipal Ville
Constitution 17 octobre 1965
Maire
Mandat en cours
Maurice Richard
2005 - 2009
Démographie
Population 11 134 hab. (2006)
Densité 25.2 hab./km2
Gentilé Bécancourois, oise
Géographie
Coordonnées
géographiques
46° 20′ 00″ Nord
       72° 26′ 00″ Ouest
/ 46.333338, -72.433338
Altitudes mini. 0 m — maxi. 88 m
Superficie 441,00 km2
Fuseau horaire UTC-5
Indicatif +1-819
Code géographique 24 38010
Canada location map.svg
Bécancour

Bécancour est une ville du Québec (Canada) située dans la municipalité régionale de comté de Bécancour et la région administrative du Centre-du-Québec. Bécancour fait aussi partie de la région métropolitaine de Trois-Rivières.

La ville est particulèrement reconnu pour son parc industriel et portuaire, axé sur la sidérurgie et l'industrie lourde, ainsi que d'avoir la seule centrale nucléaire du Québec.

Sommaire

Toponymie

Le nom de Bécancour vient du premier seigneur de Bécancour, Pierre Robineau, 2e baron de Portneuf, seigneur de Bécancour (1654-1724). Ce nom viendrait du surnom de son père, qui s'orthographiait aussi Becancourt ou Beccancourt au début. Il pourrait s'agir d'une déformation de Becquincourt, un village de Picardie[1].

En mars 1681, le roi Louis XIV érigea en baronnie le fief de Porneuf. Il accordait ainsi à René Robineau de Bécancour (1626-1699) « le plus grand honneur qui avait encore été donné à un habitant du Canada »[2].

Géographie

Bécancour est situé sur la rive sud du Saint-Laurent en face de Trois-Rivières. La ville de 441,00 km2 est située dans région du Centre-du-Québec et la MRC de Bécancour. La ville partage ses limites avec les villes de Nicolet et Trois-Rivières, les municiplités des Champlain, Batiscan, Saint-Pierre-les-Becquets, Sainte-Marie-de-Blandford, Saint-Sylvère, Saint-Wenceslas, Saint-Célestin et Grand-Saint-Esprit, les municipalités des paroisses de Sainte-Cécile-de-Lévrard, Sainte-Sophie-de-Lévrard et finalement la municipalité du village de Saint-Célestin. La ville enclave la territoire abénaquis de Wôlinak.

Bécancour est situé dans les Basses-terres du Saint-Laurent. Le sous-sol est composé de shales, de grès et de calcaire datant de l'Ordovicien supérieur[3]. Le relief de la ville est une plaine qui va en descendant vers le fleuve Saint-Laurent. Cette plaine est entrecoupé par les vallées des rivières Gentilly, et Bécancour. L'altitude va du niveau de la mer à 88 m au sud de Gentilly.

En plus du fleuve, Bécancour est traversé par 11 rivières, dont les plus importantes sont les rivière Bécancour, Gentilly, Godefroy et du Moulin. Le lac Saint-Paul est le seul lac d'importance de la ville.

Fait, particulier, Bécancour est composé de plusieurs villages: soit Saint-Grégoire, Sainte-Angèle-de-Laval, Précieux-Sang, Bécancour, Sainte-Gertrude et Gentilly.

Protection du territoire

Il a trois aires protégée à Bécancour, la première étant la réserve écologique Léon-Provancher, qui protège un élément représentatif des milieux humides du lac Saint-Pierre. La ville administre aussi deux parcs, soit le parc écologique Godefroy et le parc de la Rivière-Gentilly.

Histoire

Acadiens

Article connexe : Déportation des Acadiens.

De nombreux Acadiens déportés de Beaubassin en 1755 s'établirent dans la région de Bécancour à partir de 1758. Ils fondèrent le village de Sainte-Marguerite, aujourd'hui Saint-Grégoire[4]. Vue l'importance de la communauté, la paroisse fut érigée canoniquement en 1802 et l'église fut construite de 1803 à 1806.

Fusion et période contemporaine

La ville de Bécancour a été créée le 17 octobre 1965 par la fusion du village du même nom et des villages de Bécancourt, de Gentilly, de Larochelle, de Laval et de Villers et des paroisses de Bécancourt, de Sainte-Angèle-de-Laval, de Saint-Édouard-de-Gentilly, de Sainte-Gertrude, de Saint-Grégoire-le-Grand et de Très-Précieux-Sang-de-Notre-Seigneur[5]. La fusion de ses municipalités avait pour but la création du parc industriel et portuaire de Bécancour, un important complexe portuaire et sidérurgique[1]. En 1970 la centrale nucléaire de Gentilly-1 fut inaugurée mais ne marcha que 183 jours du à de nombreux problème technique. Elle fut mise en conservation en 1980 dans le but de son éventuelle démentellement Une seconde centrale, Gentilly-2, fut inauguré en 1983. Hydro-Québec ouvrit en 2002 une 3e centrale, Bécancour, qui fonctionne au gaz naturel et qui est utilisé en période de pointe ou d'urgence[6].

Héraldique

Blason de la ville de Bécancour

Les armes de Bécancour se blasonnent:

De sinople à une jumelle ondée d'argent soutenant une demi-roue d'engrenage du même mouvant du bord supérieur de l'écu.

Les ornements extérieurs, représentés ici sans la devise, se décrivent ainsi:

L'écu est sommé d'une demi-roue d'engrenage de sinople complémentant celle de l'écu, et est soutenu de la devise « Vivre et grandir »[7]

Démographie

Population de Bécancour[8]
Ville 1991 1996 2001 2006
Bécancour 10 911 11 489 11 051 11 134

La population de Bécancour était de 11 134 habitants en 2006 et de 11 051 habitants soit une augmentation de 0,8% en 5 ans[9]. 99% des habitants ont le français pour langue maternel. Le reste comprend des locuteurs de l'anglais, l'allemand, et le lao[10].

28,1% de la population de Bécancour est urbaine[11]. Celle-ci est répartie en 2 agglomérations, Gentilly et Saint-Grégoire. Gentilly à une population de 2 027 habitants répartie sur 4,54 km2 pour une densité de 446 hab./km2[12]. Quant à Saint-Grégoire, elle a une population de 1 098 habitants répartie sur 0,52 km2 pour une densité de 2 111 hab./km2[13].

Culture

Personnalités

L'Abbé Provancher était originaire de Bécancour.

Architecture

Bécancour compte plusieurs maisons acadiennes construites au XVIIIe siècle ainsi que plusieurs maisons québécoises datant du début du XIXe siècle. L'église Saint-Grégoire-le-Grand, inaugurée en 1806, et le moulin Michel, construit en 1774, sont des monuments historiques classés.

Tourisme

Située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, dans la région Centre-du-Québec, la Ville de Bécancour est une destination touristique aux milles et uns visages. Face à la ville de Trois-Rivières, à la tête du pont Laviolette, le visiteur pourra mettre ses sens à l'épreuve. La fromagerie l'Ancêtre, la Savonnerie Carpe Diem, le Vieux Moulin à vent de Saint-Grégoire et plusieurs autres attraits sont destinés à recevoir la clientèle de passage.

L'Auberge Godefroy, située à proximité de l'autoroute 55 et de la route 132 (boulevard Bécancour) permet de déguster une cuisine du terroir et de profiter de soins santé au Spa AmeriSpa. Cet établissement fait partie du regroupement Hôtellerie Champêtre depuis son ouverture. L'Auberge Godefroy répond aux critères rigoureux de sélection de la bannière tant pour l'hébergement que pour le volet gastronomie.

La ville de Bécancour est situé sur le circuit de la route des Navigateurs. Les voyageurs peuvent transiger entre Montréal et Québec par cette route. La ville de Bécancour fait partie du Québec du Sud.

Municipalités limitrophes

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Sources

Notes et références

  1. a  et b Gouvernement du Québec, « Fiche toponymique:Bécancour » sur Commission de toponymie. Consulté le 5 septembre 2009
  2. Guy Frégault, « Bécancour, René Robineau de (1626-1699) », Encyclopédie Grolier, Montréal, la Société Grolier, 1952, p. 126
  3. Carte géologique du Québec : Édition 2002, Ministère des Ressources naturelles, 2002 (ISBN 2-551-21646-X) 
  4. (fr) Lieux historiques du Canada - Église de Saint-Grégoire-le-Grand
  5. Gouvernement du Québec, « Modification au municipalités du Québec », dans Historique des modifications aux municipalités du Québec: Période 1961-1990, 1er septembre 2006, p. 139 (ISSN 1715-6408) [texte intégral (page consultée le 13 septembre 2009)] 
  6. Gouvernement du Québec, « Fiche toponymique: Centrale de Bécancour » sur Commission de toponymie. Consulté le 13 septembre 2009
  7. Carole Fournier Gauthier, « Symbole graphique de la Ville de Bécancour » sur Becancour.net, 2006. Consulté le 12 juin 2009
  8. Source: Statistique Canada
  9. Statistique Canada, « Profils des comunautées de 2006: Bécancour » sur Statistique Canada. Consulté le 13 septembre 2009
  10. Statistique Canada, « Langue parlée le plus souvent à la maison détaillée (186), autre langue parlée régulièrement à la maison (9), langue maternelle (8) et sexe (3) pour la population, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement et les subdivisions de recensement, Recensement de 2006 - Données-échantillon (20 %) » sur Statistique Canada. Mis en ligne le 12 juin 2008, consulté le 13 septembre 2009
  11. Statistique Canada, « Chiffres de population, Canada, provinces et territoires, divisions de recensement et subdivisions de recensement (municipalités), selon les régions urbaines et rurales, Recensement de 2006 - Données intégrales » sur Statistique Canada. Consulté le 13 septembre 2009
  12. Statistique Canada, « Chiffres de population et des logements, Canada, provinces et territoires, et régions urbaines, recensements de 2006 et 2001 - Données intégrales » sur Statistique Canada, p. 3. Consulté le 13 septembre 2009
  13. Statistique Canada, « Chiffres de population et des logements, Canada, provinces et territoires, et régions urbaines, recensements de 2006 et 2001 - Données intégrales » sur Statistique Canada, p. 8. Consulté le 13 septembre 2009
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail de l’Acadie Portail de l’Acadie
  • Portail de la Nouvelle-France Portail de la Nouvelle-France
Ce document provient de « B%C3%A9cancour ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Becancour de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Becancour — Bécancour bezeichnet folgende geographische Objekte in der kanadischen Provinz Québec: den Ort Bécancour (Québec) die Regionalgemeinde Bécancour (regionale Grafschaftsgemeinde) den Fluss Rivière Bécancour …   Deutsch Wikipedia

  • Bécancour — Saltar a navegación, búsqueda Bécancour es una población en el Quebec central, Canadá; es la sede del Condado de la Municipalidad Regional de Bécancour. Está situada en la confluencia del Río Bécancour y del Río San Lorenzo, frente a Trois… …   Wikipedia Español

  • Bécancour — bezeichnet folgende geographische Objekte in der kanadischen Provinz Québec: den Ort Bécancour (Québec) die Regionalgemeinde Bécancour (regionale Grafschaftsgemeinde) den Fluss Rivière Bécancour Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Bécancour — Pour municipalité régionale de comté, voir Bécancour (municipalité régionale de comté). Bécancour Village de Sainte Angèle de Laval …   Wikipédia en Français

  • Becancour — Original name in latin Bcancour Name in other language Bekankur, bkankwr, kbk, bykankwr, kybk, byknkwr, Беканкур State code CA Continent/City America/Montreal longitude 46.33336 latitude 72.43241 altitude 10 Population 11134 Date 2010 09 22 …   Cities with a population over 1000 database

  • Bécancour (Québec) — Bécancour Blick auf Bécancour …   Deutsch Wikipedia

  • Becancour (municipalite regionale de comte) — Bécancour (municipalité régionale de comté) Carte de localisation de la MRC de Bécancour Bécancour est une municipalité régionale de comté (MRC) canadienne du Québec, située dans la région administrative du Centre du Québec. Elle est composée de… …   Wikipédia en Français

  • Bécancour (Municipalité Régionale De Comté) — Carte de localisation de la MRC de Bécancour Bécancour est une municipalité régionale de comté (MRC) canadienne du Québec, située dans la région administrative du Centre du Québec. Elle est composée de 12 municipalités. Son chef lieu es …   Wikipédia en Français

  • Bécancour (disambiguation) — Bécancour may refer to:*Bécancour, the amalgamated Canadian city **Bécancour, a sector of the same city *Bécancour Regional County Municipality *The Bécancour River, a river within the Saint Lawrence River watershedOther uses*Bas Richelieu… …   Wikipedia

  • Bécancour Regional County Municipality, Quebec — Bécancour is a regional county municipality in central Quebec, Canada. The regional county municipality seat is Bécancour.CommunitiesCity *BécancourMunicipalities *Deschaillons sur Saint Laurent *Fortierville *Lemieux *Manseau *Sainte Françoise… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”