Bayon (Angkor)

13°26′28″N 103°51′31″E / 13.44111, 103.85861

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bayon.
Tours à quatre visages
Vue générale du sud-ouest

Le Bayon est le temple central de l'ancienne ville d'Angkor Thom, capitale des souverains khmers au début du XIIIe siècle. Il est situé à l'intersection des routes Nord-Sud et Est-Ouest.

C'est le dernier des « temples-montagnes » du site d'Angkor, bâti par Jayavarman VII, restaurateur de la puissance du royaume khmer d'Angkor après l'invasion des Chams. Sa décoration est d'une exceptionnelle richesse, à l'apogée de l'art bouddhique mahāyāna, elle est comme corsetée dans un périmètre extrêmement réduit d'environ 150 m de côté pour l'enceinte extérieure. Ce fantastique monument avec ses tours à visages fut dédié par le souverain au Bouddha dont il diffusa la doctrine.

Sous le règne de Jayavarman VIII, vers 1350, le temple fut converti à l'hindouisme et les remaniements opérés ont ajouté à l'impression de confusion de son plan.

Le nom de Bayon dérive du pâli Vejayant (sanskrit Vaijayant) désignant le palais céleste du dieu Indra dont, selon la légende fixée par écrit en moyen-khmer, le Bayon est le reflet terrestre.

Sommaire

Les bas-reliefs

Les bas-reliefs du temple évoquent le passé d'Angkor, avec de nombreux détails empruntés à la vie quotidienne. Selon Bernard-Philippe Groslier, « Pour la première fois les sculpteurs khmers purent laisser aller leur ciseau au gré de leur inspiration. »[1]

La statuaire

L'exiguïté du Bayon; à gauche la galerie intérieure, à droite la terrasse supérieure

Notes et références

  1. Bernard-Philippe Groslier Indochine, Arts du Monde, Albin-Michel, 1961, p. 180.

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bayon (Angkor) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Angkor — Wat Angkor – Satellitenbild und Karte …   Deutsch Wikipedia

  • Bayón — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Bayón (desambiguación). El templo de Bayón en Angkor, Camboya, es un complejo de culto en el centro de Angkor Thom. Construido al final del siglo XII, terminado durante el… …   Wikipedia Español

  • Angkor — Cet article possède un paronyme, voir : angor. Angkor * …   Wikipédia en Français

  • Bayon — Der Bayon (ursprünglich Madhyadri) ist neben dem Angkor Wat die bekannteste und eindrucksvollste Tempelanlage in Angkor (Provinz Siem Reap, Kambodscha) berühmt vor allem wegen seiner Türme mit meterhohen aus Stein gemeißelten Gesichtern.… …   Deutsch Wikipedia

  • Angkor Thom — Angkor Thom(Khmer: អង្គរធំ) was the last and most enduring capital city of the Khmer empire. It was established in the late twelfth century by king Jayavarman VII. It covers an area of 9 km², within which are located several monuments from… …   Wikipedia

  • Angkor Thom — Saltar a navegación, búsqueda Angkor1 …   Wikipedia Español

  • Angkor Thom — est la cité royale construite par Jayavarman VII (qui régna probablement de 1181 à 1220), roi bouddhiste de l Empire khmer, à la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle, après la conquête et la destruction d Angkor par les Chams …   Wikipédia en Français

  • Angkor Wat — (or Angkor Vat) ( km. អង្គរវត្ត), is a temple complex at Angkor, Cambodia, built for King Suryavarman II in the early 12th century as his state temple and capital city. As the best preserved temple at the site, it is the only one to have remained …   Wikipedia

  • ANGKOR — L’occupation de la région d’Angkor remonte au moins au Ier millénaire avant notre ère (connue par les fouilles de B. P. Groslier) mais les premiers monuments ne datent que du VIIe siècle de notre ère; ils se trouvent à l’ouest sur le Stung Puok.… …   Encyclopédie Universelle

  • Angkor Vat — Angkor Wat Angkor Vat Localisation Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”