Angkor Thom

Angkor Thom est la cité royale construite par Jayavarman VII (qui régna probablement de 1181 à 1220), roi bouddhiste de l'Empire khmer, à la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle, après la conquête et la destruction d'Angkor par les Chams. Son nom actuel, Angkor Thom, signifie « la grande cité » ; son nom sanskrit était Mahānagara. Elle est le témoin de la grandeur de l'empire.

Cette cité se situe à environ deux kilomètres de la rive droite du Siem Reap, une rivière tributaire du Tonlé Sap.

La porte Sud, vue de l'intérieur de l'enceinte

Sommaire

La ville

La cité royale a la forme d'un carré, d'environ trois kilomètres de longueur et de largeur, entouré d'un rempart haut de huit mètres bordé par des douves. Au milieu de chacun des quatre murs de l'enceinte se trouve une porte monumentale, ornée d'immenses visages d'un des quatre Grand Rois du panthéon hindouiste et de la représentation d'Indra chevauchant son éléphant tricéphale.

Ces quatre portes sont reliées par deux voies perpendiculaires qui se rejoignent au centre de l'enceinte où se situe le Bayon. Une cinquième porte, la porte de la Victoire, se situe un peu au nord de la porte du mur Est (la porte de la Mort) et permettait d'accéder à la Terrasse des éléphants du Palais Royal, par une route pavée probablement destinée à accueillir les défilés victorieux. Cette porte est dans l'alignement du centre du bārāy oriental, marqué par leMebon.

À chaque porte correspond une chaussée qui franchit les douves. Celle de la porte Sud est gardée de chaque côté par 54 géants [réf. nécessaire], des yakṣa[réf. nécessaire] qui tiennent le serpent fabuleux, le nâga montant la garde devant les quatre grands rois.

Selon une autre interprétation, cette chaussée est bordé d'un côté par des génies bienfaisants (les deva) et de l'autre par les démons (asura) qui tirent ensemble sur Vâsuki le roi des Nagas lors du Barattage de la mer de lait.

Les constructions de Jayavarman VII sont représentatives par leur décoration du syncrétisme réussi par les Khmers entre le bouddhisme Mahāyāna et les cultes hindouistes de Śiva et de Viṣṇu.

Les monuments

Angkor Thom-Plan.png

À l'intérieur de cette enceinte, se trouvent les ruines de palais, de temples et d'autres bâtiments, envahies par la forêt. Les principales sont :

  • les vestiges du Palais Royal, construit sous le règne de Suryavarman I, 150 ans avant l'érection de l'enceinte dont on peut encore voir les principaux édifices à usage royal[1];
    • le Phimeanakas, structure religieuse pyramidale qui se trouve dans la même enceinte que le Palais Royal, Palais Céleste où, selon la légende, le roi passait la première partie de chaque nuit avec la Reine-Soleil[réf. souhaitée] ;
    • la Terrasse des éléphants qui domine la place royale et sur laquelle donnait l'entrée du Palais Royal, et la terrasse du Roi lépreux, située au Nord de celle-ci ;
    • deux petits temples bouddhiques: le Preah Palilay, à une seule tour, décoré de scènes de la vie de Bouddha, et le Tep Pranam dont ne subsiste plus guère qu'une très grande statue du Bouddha assis ;
    • le Baphuon immense temple montagne avec son gigantesque Bouddha couché;
    • Le bassin Sras Srei réservé aux ablutions royales.
  • le temple du Bayon, temple d'État de Jayavarman VII au centre géographique d'Angkor Thom;
  • deux édifices dont la destination reste mystérieuse : les Khléang Nord et Sud;
  • bordant à l'est la route du Bayon à la porte Nord, douze petites tours dites Suor Prat à usage festif[2].

Angkor Thom avait un système de gestion de l'eau très perfectionné:

  • dans l'angle sud-ouest, le Bang Thom recueille les eaux usées collectées par un fossé courant au pied de la muraille.
  • à l'ouest du Palais Royal, un petit baray était alimenté par un canal en provenance du baray occidental
  • dans l'enceinte du palais, la grande mare royale Sras Srei, d'environ 45 m sur 125 m, dont la margelle est ornée entre autres d'animaux aquatiques finement sculptés.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

(en) « Angkor Thom », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Angkor Thom de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Angkor Thom — Angkor Thom(Khmer: អង្គរធំ) was the last and most enduring capital city of the Khmer empire. It was established in the late twelfth century by king Jayavarman VII. It covers an area of 9 km², within which are located several monuments from… …   Wikipedia

  • Angkor Thom — Saltar a navegación, búsqueda Angkor1 …   Wikipedia Español

  • Angkor Thom — fue la ciudad real intramuros fortificada construida por Jayavarman VII (1181 1220?), rey del imperio Jémer, al final del siglo XII, luego que Angkor fuera conquistada y destruida por los Chams. La ciudad real fue construida como un rectángulo,… …   Enciclopedia Universal

  • Angkor Thom — (en khmer, la grande ville ) la nouvelle capitale de Jayavarman VII (1181 1218), fut bâtie au N. du Phnom Bakheng, sur un carré de 3 km de côté, centré sur le Bayon, entouré d une muraille percée de cinq portes. Monumental ensemble avec ses… …   Encyclopédie Universelle

  • Angkor Thom — Das Südtor von Angkor Thom Angkor Thom („Große Hauptstadt“) wurde ab Ende des 12., Anfang des 13. Jahrhunderts auf Geheiß von König Jayavarman VII. als neue Hauptstadt des Angkorreichs errichtet. Die erhaltenen Bauwerke und Ruinen finden sich… …   Deutsch Wikipedia

  • Angkor Thom — /tohm/ the site of the ruined capital city of the Khmer empire, at Angkor. * * * …   Universalium

  • Angkor Thom — /tohm/ the site of the ruined capital city of the Khmer empire, at Angkor …   Useful english dictionary

  • Angkor Thom Guesthouse — (Сиемреап,Камбоджа) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: Wat Bo St, Sal …   Каталог отелей

  • Angkor Thom District — Infobox District Cambodia name=Angkor Thom khmer= province=Siem Reap population= population as of=1998 communes= villages= geocode=1702 Angkor Thom District (Khmer: ស្រុកអង្គរធំ) is an administrative district located in Siem Reap Province, in… …   Wikipedia

  • Angkor — Wat Angkor – Satellitenbild und Karte …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”