Bataille d'Obertyn (1531)

Bataille d'Obertyn

Bataille d'Obertyn (1531)
Modovian army Polski Kronika from 1564.jpg
Les Moldaves engageant le combat contre les Polonais
Informations générales
Date 22 septembre 1531
Lieu Obertyn (Pologne)
Issue Victoire polonaise
Belligérants
Région de Moldavie Pologne Pologne
Commandants
Pierre Rareş (Petru) Jan Tarnowski
Forces en présence
20 000 cavaliers
50 canons

4 800 cavaliers
1 200 fantassins
12 canons
Pertes
7 000 cavaliers
1 000 prisonniers
plus tous les canons
256 morts


Guerres entre Ottomans et Hongrois

La Bataille d'Obertyn (22 septembre 1531) opposa le prince de Moldavie Pierre Rareş (Petru) et le roi de Pologne Zygmunt Stary, dans la ville d'Obertyn, au nord du Dniestr, aujourd'hui en Ukraine. Les Polonais furent victorieux, et la Pocutie fut reconquise sur les Moldaves.

Sommaire

Contexte

Depuis 1359, les princes de Moldavie détenaient la Pocutie en fief personnel et, cette région appartenant au royaume de Pologne, ils étaient de ce fait vassaux du roi de Pologne (tout comme les rois d'Angleterre étaient vassaux du roi de France pour leurs fiefs d'Aquitaine et autres). En 1490, un conflit éclate à ce sujet entre le prince de Moldavie Étienne III le Grand (Ştefan cel Mare), père de Pierre Rareş (Petru), qui conteste la suzeraineté polonaise. Étienne le grand tente de faire reconnaître sa pleine souveraineté sur ce territoire avec le concours du roi de Hongrie. Après sa mort, le pays est repris par les Polonais, Bogdan III l'Aveugle reconnaissant le fait en 1510. En décembre 1529 Pierre Rareş réoccupe la Pocutie. La Moldavie est officiellement vassale de la Sublime Porte, le roi Zygmunt envoie une lettre au sultan Soliman le Magnifique pour lui demander d'arrêter le conflit. Le sultan répond que les Polonais ont le droit de se battre pour la Pocutie, mais ne sont pas autorisés à entrer sur le sol moldave, ce qui serait une déclaration de guerre contre les Ottomans. Cette restriction désavantage les Polonais, car les troupes moldaves, plus mobiles, peuvent se réfugier sur leur propre territoire sans que leurs adversaires puissent les y poursuivre.

La bataille

Préparations

Les Polonais engagent l'hetman Jan Tarnowski pour conduire l'armée, puisque le parlement polonais a voté la levée de fonds sur les serfs pour recruter des mercenaires. On donne à Tarnowski 4 800 cavaliers, 1 200 soldats à pied, et 12 canons. Il choisit la ville d'Obertyn, au nord du Dniestr, comme théâtre des opérations.

Entre le 3 et le 5 juin, Tarnowski envoie 1 000 cavaliers pour harceler les Moldaves de la région, puis ils rentrent rapidement dans Obertyn. Il place alors 100 soldats à pied pour défendre la ville de Gvozdzots, située à quelques kilomètres au sud d'Obertyn. Entre le 6 juin et le 18 juillet, Rareş répond en envoyant 6 000 cavaliers contre Gvozdzots et commence le siège de la ville. L'armée principale polonaise se déplace alors d'Obertyn à Gvozdzots et engage le combat avec les Moldaves, qu'ils mettent en fuite. Du 18 juillet au 21, les Moldaves reviennent avec 20 000 cavaliers, 50 canons et quelques soldats à pied contre l'armée polonais forte de 6 000 hommes. Tarnowski laisse quelques soldats dans Gvodzots et amorce une retraite vers un endroit défensif dans la forêt au nord d'Obertyn, qu'il a fortifié avec son armée dans des chariots Tabor. L'artillerie est placé aux trois coins du camp et une partie de l'infanterie est placée dans les chariots. Le reste de ses forces, avec la cavalerie est déployée au milieu du campement.

Le 22 juillet, les moldaves commencent l'offensive en envoyant la cavalerie légère attaquer les chariots dans la forêt, mais ils sont repoussés par l'infanterie polonaise. Les canons moldaves tirent sur les chariots, mais sans succès. Par contre, ils sont très endommagés par l'artillerie polonaise. Un tiers de la cavalerie polonaise lance des attaques victorieuses contre l'aile gauche moldave, et force Rareş à soutenir son flanc. Ce dernier laisse quelques soldats pour défendre son flanc droit et pour sécuriser la route vers Obertyn, au cas où il aurait besoin de faire retraite. Le reste de la cavalerie polonaise attaque l'aile droite moldave, mais subit les coups de l'artillerie. Une dernière attaque polonaise met l'armée moldave en déroute. Les Moldaves ont perdu près de 7 000 cavaliers, et ils ont 1 000 prisonniers, plus tous les canons, alors que les Polonais n'ont perdu que 256 hommes.

Conclusion

Le sultan renvoie Rareş par le mot suivant : "il a ennuyé le meilleur ami de la Porte, le roi de Pologne". Les moldaves feront une autre tentative, manquée, pour reconquérir la Pocutie en 1538.

Lien externe


  • Portail de la Pologne Portail de la Pologne
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Roumanie Portail de la Roumanie

Ce document provient de « Bataille d%27Obertyn ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille d'Obertyn (1531) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille d'Obertyn — (1531) Les Moldaves engageant le combat contre les Polonais Informations générales Date 22 août 1531 Lieu Obertyn ( …   Wikipédia en Français

  • 1531 — Années : 1528 1529 1530  1531  1532 1533 1534 Décennies : 1500 1510 1520  1530  1540 1550 1560 Siècles : XVe siècle  XVIe …   Wikipédia en Français

  • Jean Tarnowski — Pour les articles homonymes, voir Tarnowski. Jan Amor Tarnowski de Leliwa …   Wikipédia en Français

  • Jan Tarnowski — Jean Tarnowski Jan Amor Tarnowski de Leliwa …   Wikipédia en Français

  • Liste de batailles du XVIe siècle — Cette page donne une liste de batailles du XVIe siècle ainsi que de la fin du XVe siècle (à partir de 1493). Si vous écrivez un article de description d une bataille, vous pouvez suivre le modèle d Article de bataille déjà élaboré. L… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Batailles Du XVIe Siècle — Cette page donne une liste de batailles militaires du XVIe siècle. Au Moyen Âge, une bataille a aussi le sens d une division de l armée : tactiquement sur le champ de bataille, une armée était divisée en trois batailles qui… …   Wikipédia en Français

  • Liste des batailles du XVIe siecle — Liste des batailles du XVIe siècle Cette page donne une liste de batailles militaires du XVIe siècle. Au Moyen Âge, une bataille a aussi le sens d une division de l armée : tactiquement sur le champ de bataille, une armée était divisée… …   Wikipédia en Français

  • Liste des batailles du XVIe siècle — Cette page donne une liste de batailles militaires du XVIe siècle. Au Moyen Âge, une bataille a aussi le sens d une division de l armée : tactiquement sur le champ de bataille, une armée était divisée en trois batailles qui… …   Wikipédia en Français

  • Liste des batailles du xvie siècle — Cette page donne une liste de batailles militaires du XVIe siècle. Au Moyen Âge, une bataille a aussi le sens d une division de l armée : tactiquement sur le champ de bataille, une armée était divisée en trois batailles qui… …   Wikipédia en Français

  • Pocutie — 1389 – 1531 Histoire et évènements 882 partie de la Rus’ de Kiev 1113 partie de la Galicie Volhynie 1349 annexion par la Pologne 1389 fief du voïvode de Moldavie 1531 repri …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”