Base aérienne de Luxeuil

Base aérienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur

Base aérienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur
Base aérienne 116 de Luxeuil.JPG
French-roundel.svg
Code AITA'
'
Code OACI
LFSX
Pays France
Date de création 1912 - 1951
Type de base Militaire
Gestionnaire Armée de l'air
Altitude 278 m 913 ft
Latitude 47° 47′16″ N
Longitude 6° 21′35″ E
Pistes
Direction Longueur Surface
mètres pieds
04 / 22 2 315 x 36 béton
11 / 29 2 433 x 45 béton
Catégories
Aéroports • Aéroports par pays
Bases aériennes par pays
Listes
Liste des aéroportsPar code AITA
Liste des bases aériennes

La base aérienne 116 "Lieutenant-colonel Papin" de Luxeuil-Saint-Sauveur de l'Armée de l'air française est située à 5 kilomètres au sud de la ville de Luxeuil-les-Bains dans le département de la Haute-Saône (47°47.16′N 6°21.35′E / 47.786, 6.35583). C'est le second employeur en termes d'effectifs en Haute-Saône, après les usines Peugeot de Vesoul. La base occupe une superficie totale de 477 hectares et possède deux pistes (dont une aux normes OTAN)

Sommaire

Unités actuelles

La base abrite aujourd'hui deux escadrons de chasse des Forces aériennes stratégiques volant sur Mirage 2000N et équipés de missiles nucléaires ASMP :

Le Centre d'instruction tactique 339 Aquitaine n'est plus présent sur la BA 116, depuis 2001. Seul un simulateur de vol subsiste sur la base.

La base aérienne est protégée par l'Escadron de Défense Sol-Air 4/950 Servance équipé notamment de missiles Crotale (missile).

Historique

La Première Guerre Mondiale

  • 1912 : l'emplacement actuel de la base est choisi pour la construction d'un terrain de 200 hectares
  • avril 1916 : installation des escadrilles MF29, MF123 et MF214 du Groupe de Bombardement 4 "Belfort"
  • 18 avril 1916 : formation de l'escadrille américaine 124 par Norman Prince et Frager Curtiss qui fera mouvement vers le terrain de Cachy dans la Somme où elle prendra le nom d'escadrille La Fayette et choisira son insigne "La Tête de Sioux" toujours porté par les Mirage 2000 du 2/4 La Fayette

L'entre deux guerres

  • 1918-1930 : le terrain de Luxeuil est utilisé comme terrain de secours
  • 1930-1937 : terrain de manœuvres
  • novembre 1937 - mai 1940 : installation du Groupement d'Aviation et d'Observation 507

La Deuxième Guerre mondiale

  • 27 août 1939 : installation du Groupe de Chasse 2/7 sur Morane-Saulnier MS.406
  • 1940 - 1944 : le terrain est utilisé par la Luftwaffe
  • septembre 1944 : de nombreux unités alliées s'installent sur le terrain dont le Groupe de Chasse 2/5 sur P-47D, le Groupe de Chasse 1/3 sur Spitfire et le Groupe de Reconnaissance 2/33 sur Mustang

La Guerre Froide

  • 29 avril 1945 : formation d'un aéro-club
  • 1950 : il est décidé la construction d'une base aux normes OTAN sur l'emplacement du terrain
  • 1951 : début des travaux
  • octobre 1952 : des Vampire peuvent se poser sur la piste en grilles métalliques (PSP).
  • 12 juin 1953 : la 11e Escadre de Chasse créée à Reims prend ses quartiers sur la nouvelle base aux normes OTAN de Luxeuil
  • 22 novembre 1953 : inauguration officielle de la base
  • 18 juillet 1958 : la base est baptisée "Lieutenant-colonel Papin"
  • 10 juin 1961 : la 4eme Escadre de Chasse et l'Escadron de Reconnaissance Tactique 1/33 prennent la place de la 11e EC qui fait mouvement vers la base de Bremgarten en Allemagne
  • mai 1966 : installation de l'Escadron de Bombardement 3/94 Arbois avec ses bombardiers nucléaires Mirage IVA
  • janvier 1967 : l'ERT 1/33 quitte Luxeuil pour la base de Strasbourg-Entzheim
  • mai 1967 : formation du Centre de Prédiction Radar (CPR)
  • 1969 : le CPR est redésigné Centre de Prédiction et d'Instruction Radar (CPIR)
  • 1973 : la 4e EC est dotée d'armes nucléaires tactiques AN.52
  • octobre 1983 : dissolution de l'EB 3/94
  • 30 mars 1988 : arrivée des premiers Mirage 2000N
  • 10 novembre 1988 : derniers vols de la 4e EC sur Mirage IIIE
  • 1er juillet 1988 : le CPIR devient le Centre d'Instruction Tactique (CITAC)

L'après Guerre froide

  • 1993 : dissolution de la 4e Escadre de Chasse, les EC 1/4 et 2/4 devenant autonomes
  • 1er juillet 2006 : dissolution du CITAC

Lors de la réorganisation des forces armées françaises entreprise en 2008, la BA 116, un temps menacée de fermeture[1], a été confirmée comme base aérienne stratégique[2]. Ses 1903 personnes employées (dont 101 civils) sur une emprise de 480 ha en faisaient le second employeur du département et ses 38 millions de soldes aux militaires en font un source importante de revenus pour le secteur.

Liens externes

Notes et références

  1. Base aérienne 116: Luxeuil-les-bains, Les Echos, 17 juin 2008
  2. Ouf ! La base aérienne 116 de Luxeuil ne fermera pas..., 24 juillet 2008, Macommune.info. Consulté le 24 juillet 2008
Ce document provient de « Base a%C3%A9rienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Base aérienne de Luxeuil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Base Aérienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur — Base aérienne 116 Luxeuil Saint Sauveur …   Wikipédia en Français

  • Base aerienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur — Base aérienne 116 Luxeuil Saint Sauveur Base aérienne 116 Luxeuil Saint Sauveur …   Wikipédia en Français

  • Base aérienne 116 luxeuil-saint sauveur — Base aérienne 116 Luxeuil Saint Sauveur …   Wikipédia en Français

  • Base aérienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur — Base aérienne 116 Luxeuil Saint Sauveur …   Wikipédia en Français

  • Base Aérienne 136 Bremgarten — La base aérienne 136 Bremgarten est une ancienne base aérienne utilisée par l Armée de l air française située en Allemagne, sur la rive droite du Rhin, juste en face du village de Fessenheim (47°54.00′N 7°37.14′E / …   Wikipédia en Français

  • Base aerienne 136 Bremgarten — Base aérienne 136 Bremgarten La base aérienne 136 Bremgarten est une ancienne base aérienne utilisée par l Armée de l air française située en Allemagne, sur la rive droite du Rhin, juste en face du village de Fessenheim (47°54.00′N 7°37.14′E / …   Wikipédia en Français

  • Base aérienne 136 bremgarten — La base aérienne 136 Bremgarten est une ancienne base aérienne utilisée par l Armée de l air française située en Allemagne, sur la rive droite du Rhin, juste en face du village de Fessenheim (47°54.00′N 7°37.14′E / …   Wikipédia en Français

  • Base aérienne 102 Dijon-Longvic — Code AITA Code OACI DIJ LFSD …   Wikipédia en Français

  • Base aérienne 136 Bremgarten — La base aérienne 136 Bremgarten est une ancienne base aérienne utilisée par l Armée de l air française située en Allemagne, sur la rive droite du Rhin, juste en face du village de Fessenheim (47°54.00′N 7°37.14′E / …   Wikipédia en Français

  • Base aérienne 116 — Luxeuil Saint Sauveur Base aérienne 116 Luxeuil Saint Sauveur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”