Bardane
Aide à la lecture d'une taxobox Arctium
 Arctium lappa
Arctium lappa
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Asterales
Famille Asteraceae
Genre
Arctium
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Asterales
Famille Asteraceae

Les bardanes sont des plantes bisannuelles souvent de grande taille, reconnaissables à leurs capitules dont les bractées se terminent par des sortes de crochets, ce qui permet à ces capitules de s'accrocher aux vêtements et au poil des animaux.

Elles appartiennent au genre Arctium et à la famille des Astéracées (ou Composées).

Graines de bardanes transportées dans les poils d'un poney (Zoochorie)
Crochets de bractées en formation (Photo 2011-06-25)), à l'origine de l'invention du Velcro
Crochets en formation, vus au microscope électronique, grossis 100 fois

Le nom scientifique du genre (Arctium) correspond au grec arktos (= ours). Quant au nom vernaculaire (bardane), il est issu du latin médiéval bardana, altération du latin tardif dardana mentionné par Apulée, qui lui-même correspondrait au germanique *daroth (= dard)[1]. Les graines ingérées peuvent causer des irritations du tube digestif d'animaux domestiques, mais la plupart des animaux sauvages évitent généralement de les manger.

Sommaire

Habitat, répartition

Ce sont des plantes de milieux ouverts à semi-ouverts, plutôt nitrophiles.

Originaire de l'Ancien Monde, plusieurs espèces ont été largement dispersées par l'homme puis par zoochorie dans le monde entier[2].

Caractéristiques du genre

Les Plantes du genre Arctium sont bisannuelles.

Elles sont érigées, à feuilles abondantes, alternes, plus ou moins velues ou laineuses sur la face inférieure et en forme de cœur pour les plus basses, entières ou légèrement dentées. Les feuilles peuvent atteindre 71 cm de long (ce qui les fait parfois confondre avec de la rhubarbe, ou des plantes du genre Xanthium.

Le pétiole est généralement creux.

Les espèces d' Arctium fleurissent généralement de juillet à octobre.
L'inflorescence se présente sous la forme de racèmes de capitules.
Les capitules sont globuleux, à sommet aplati, avec des fleurs tubulées le plus souvent pourpres.
L'involucre est formé de très nombreuses bractées, chacune terminée par une soie en crochet.

Les diverses espèces sont génétiquement très proches l'une de l'autre et s'hybrident facilement.

Taxonomie

Un grand nombre d'espèces ont autrefois été classées dans le gencre Arctium, mais la plupart ont été reclassée depuis dans le genre Cousinia. Les délimintations entre les genre Arctium et Cousinia sont définies par la biologie moléculaire et leur phylogénie.


Principales espèces en France

  • Arctium chabertii Briq. & Cavill.
  • Arctium lappa L. (Grande bardane)
  • Arctium minus (Hill) Bernh. (petite bardane)
  • Arctium nemorosum Lej.
  • Arctium pubens Bab.
  • Arctium tomentosum Mill.

Utilisation

Bardane jeune

Les racines et les jeunes pousses de la grande bardane se consomment cuites.

La bardane contient de l'inuline dans ses racines et dans ses fruits. La décoction de ses petits fruits luisants développe la flore intestinale et apaise les douleurs intestinales. Pour cela, il faut, après avoir fait bouillir de l'eau, y plonger ces petits fruits parfumés, les laisser bouillir quelques minutes et ensuite laisser reposer. Filtrer et boire cette décoction. Elle peut être sucrée au miel.

En herboristerie traditionnelle, la bardane (surtout l'huile extraite de sa racine) freine la chute des cheveux et prévient donc la calvitie. C'est pourquoi on la retrouve dans un grand nombre de formules de lotions capillaires[3].

Manger de sa racine est utile pour traiter les affections cutanées telles l'eczéma[réf. nécessaire], l'acné[réf. nécessaire], les furoncles[réf. nécessaire], les abcès[réf. nécessaire] ou encore le psoriasis[réf. nécessaire].

L'activité détoxifiante, dépurative et hépatoprotectrice de la grande bardane (Arctium lappa) est reconnue dans diverses pharmacopées traditionnelles[4],[5].

Le fruit de la bardane est à l'origine de l'invention du Velcro.

Ennemis

La chenille du papillon de jour (rhopalocère) suivant se nourrit de Bardane :

Notes et références

  1. Strauss Steven D., The Big Idea: How Business Innovators Get Great Ideas to Market , consulté é008-05-09; Edité en dec 2001, par Kaplan Business ; ISBN=0793148375 ; Voir pp.15-18
  2. Arctium, in Flora of North America Consulté 2008-01-04
  3. herboristerie
  4. Wichtl M., éditeur: Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals: A Handbook for Practice on a Scientific Basis, 3° Edition. Stuttgart: Medpharm GmbH Scientific Publishers, 2004
  5. Bradley PR editor, 1992. British Herbal Compendium: A Handbook of Scientific Information on Widely Used Plant Drugs, vol 1. Bournemouth: British Herbal Medicine Association

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bardane de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BARDANE — Médicinale très ancienne, bien connue des médecins et des agronomes latins dans les indications majeures qu’elle a conservées jusqu’à nous. Au Ier siècle, Columelle relate l’usage de la bardane contre les morsures de serpents, Dioscoride… …   Encyclopédie Universelle

  • bardane — Bardane, Allobrogibus, Punaise, Cimex. Une herbe appelée Bardane et Lappe majeur, Personata …   Thresor de la langue françoyse

  • bardane — BARDANE, ou Glouteron. s. f. Plante qui croît le long des chemins. Il y en a de deux sortes, la grande et la petite. Elle est vulnéraire, et a plusieurs autres vertus …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bardane — nf. (plante), herbe aux teigneux : (plyan d ) aglyèton nm. (Albanais.001, Drumettaz), (plyan de) glyèton (Albertville.021, Beaufort.065, Crest Voland.180, Gruffy.014, Leschaux.006, Thônes.004), R.2 => Quille ; gleunyé nm. (Montagny Bozel),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • bardane — (bar da n ) s. f. Terme de botanique. Plante à fleurs composées, dite aussi glouteron (arctium lappa, L.). HISTORIQUE    XVIe s. •   Decoction d esquine ou de bardane, PARÉ XVI, 38. •   Gleteron ou glouteron, dict aussi bardane, en Languedoc… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BARDANE — s. f. T. de Botan. Plante à fleurs composées, dont le calice est formé de folioles crochus, et qui croit le long des chemins. La racine de bardane est employée en médecine comme dépurative …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BARDANE — n. f. T. de Botanique Plante de la famille des Composées dont l’involucre est formé de folioles crochues et qui croît le plus souvent le long des chemins. La racine de bardane est employée en médecine comme dépurative …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bardane — bar·dane …   English syllables

  • bardane — (ˈ)bär|dän noun ( s) Etymology: French : burdock …   Useful english dictionary

  • Bardane, West Virginia — Bardane is an unincorporated town in Jefferson County, West Virginia, USA. It is located on West Virginia Route 9 between Kearneysville and Shenandoah Junction. Throughout its history, the community has been known as Brown s Crossing and Qunicy s …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”