Balle Eephus

Une balle Eephus ou lancer Eephus (en anglais: Eephus pitch ou Ephus pitch), aussi appelé parfois « balle arc-en-ciel », est un type de lancer utilisé au baseball par un lanceur. Rarement utilisé, et maîtrisé par seulement quelques lanceurs, il s'agit d'un tir anormalement lent, généralement caractérisé par la très grande courbe qu'il décrit, et dont l'efficacité tient surtout dans l'effet de surprise qu'il provoque chez le frappeur adverse.

Sommaire

Description

La balle Eephus (appelée balle lente au Québec) est lancée par-dessus l'épaule, comme la plupart des lancers effectués au baseball. Cependant, la lenteur avec laquelle la balle va au marbre rappelle davantage le genre de tir effectué au softball. Un lancer dans les Ligues majeures de baseball atteint généralement entre 115 et 160 km/h (70 à 100 miles à l'heure) selon les types d'offrandes et les lanceurs. La balle Eephus, en revanche, ne dépasse guère les 96 km/h (60 miles à l'heure).

Une fois le tir décoché par le lanceur, la balle effectue une trajectoire en arc-en-ciel prononcé durant sa course. La courbe loufoque du lancer, sa maîtrise difficile, donc son utilisation peu fréquente font de la balle lente un défi difficile en même temps qu'un effet surprise pour le frappeur qui, en attente de la balle, ou s'élancera trop rapidement, ou aura mal évalué sa vitesse, ratant la balle dans les 2 cas; car, pour éviter d'être retiré sur une prise par l'arbitre, le frappeur aura généralement tendance à cogner la balle malgré tout.

Origine

L'invention de la balle Eephus est attribuée à Rip Sewell, qui l'aurait inventée en 1942 alors qu'il évoluait dans les Ligues majeures de baseball pour les Pirates de Pittsburgh. Selon un gérant de l'époque, Frankie Frisch, le lancer a été baptisé par le joueur de champ extérieur Maurice Von Robays. Lorsque interrogé sur la signification du mot « Eephus », Von Robays aurait répondu à Rip Sewell : « Eephus ne signifie rien, et ce lancer non plus » (« Eephus means nothin' and so does the pitch »)[1].

En français

Le terme « Eephus » est peu usité en français. Comme le mot anglais lui-même est un néologisme, il n'y a pas d'équivalent exact en français. Au Québec, le commentateur Jacques Doucet décrivait la balle Eephus utilisée par l'ancien lanceur Pascual Pérez comme une « balle arc-en-ciel », en référence à l'arc décrit par ce type de lancer.

Lanceurs ayant utilisé ce tir

Notes

  1. [Eephus means nothin' and so does the pitch Ask the experts], Christos Plakas, BaseballLibrary.com. Consulté le 7 septembre 2008.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Balle Eephus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bill Lee (lanceur gaucher) — Pour les articles homonymes, voir Bill Lee. Bill Lee …   Wikipédia en Français

  • Pascual Perez (baseball) — Pascual Pérez  Pour le photographe, voir Pascual Perez (photographe). Pour les articles homonymes, voir Perez …   Wikipédia en Français

  • Pascual Pérez —  Pour le photographe, voir Pascual Perez (photographe). Pour les articles homonymes, voir Perez …   Wikipédia en Français

  • Knuckleball — Tim Wakefield beim Werfen eines Knuckleball Der Knuckleball, auch Knuckler oder Floater,[1] gilt als der exotischste Pitch (Wurf) beim Baseball. Er wird ohne jede Rotation geworfen, was die Flugbahn ungewöhnlich instabil macht, da es keinen… …   Deutsch Wikipedia

  • Spitball — Als Spitball, Spitter oder Mud ball, abgeleitet von den englischen Worten to spit für „spucken“ und mud für „Schmutz“, wird im Baseball Sport ein Wurf bezeichnet, bei dem der Spielball vom Pitcher (Werfer) durch Anfeuchten mit Speichel oder… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”