Balaclava

Balaclava

44°30′N 33°36′E / 44.5, 33.6

Vue de Balaklava.

Balaclava ou Balaklava (en ukrainien : Балаклава, en russe : Балаклава, en tatar de Crimée : Balıqlava) est une ancienne ville de Crimée, en Ukraine. Elle a aujourd'hui le statut de quartier de la ville de Sébastopol, à laquelle elle a été incorporée en 1957 par le gouvernement soviétique.

Histoire

Ruines de la forteresse gênoise.

Balaklava changea plusieurs fois de mains au cours de l'Histoire. Un premier établissement fut créé à son emplacement actuel sous le nom de Symbolon (Συμβολον) par les anciens Grecs, pour qui c'était une importante ville commerciale. Au Moyen Âge, elle était contrôlée par l'Empire byzantin, puis par les Génois, qui s'en emparèrent en 1365. La ville était nommée Yamboli par les Byzantins tandis que les Génois l'appelaient Cembalo. Les Génois construisirent un grand empire commercial qui s'étendait à la fois sur la Méditerranée et la mer Noire. Ils achetaient des esclaves en Europe de l'Est et les transportaient par voie maritime en Égypte en passant par la Crimée ; c'était un marché lucratif vivement contesté par les Vénitiens. On pense que c'est par un navire revenant à Gênes, depuis Balaklava (ou Kaffa, selon certaines chroniques) que la peste noire arriva en Europe au milieu du XIVe siècle. Les ruines d'une forteresse génoise, bâtie au sommet d'une falaise qui domine l'entrée de la crique de Balaklava sont devenues une attraction touristique populaire et le site d'un festival médiéval. La forteresse est aussi un sujet utilisé par Mickiewicz, dans l'avant-dernier poème de son cycle Sonnets de Crimée (1825).

En 1475, l'Empire ottoman en pleine expansion prit possession de Balaklava, la renommant Balıklava ("nid de poisson" en turc), nom qui a évolué au fil du temps jusqu'à sa forme actuelle. Au cours de la guerre russo-turque de 1768-1774, les troupes russes conquirent la Crimée en 1771. Treize ans plus tard, la Crimée fut définitivement annexée par l'Empire russe. Les Tatars de Crimée et la population turque furent ensuite remplacés par les Grecs de l'Archipel. En 1787, la ville reçut la visite de Catherine la Grande.

La ville est devenue célèbre en raison de la bataille de Balaklava qui s'y déroula le 25 octobre 1854, pendant la guerre de Crimée, et fut marquée par la charge suicidaire de la brigade légère. Cette charge de la cavalerie britannique, due à un malentendu, remonta une vallée fermement tenue sur trois côtés par les Russes ; environ 250 hommes furent tués ou blessés ainsi que plus de 400 chevaux. Elle eut pour effet de réduire des deux tiers l'une des plus belles unités de cavalerie légère du monde sans aucun objectif militaire. Le poète britannique Alfred Tennyson immortalisa cette bataille dans un poème. La balaclava, un vêtement tricoté serré qui couvrait toute la tête et le cou avec des trous pour les yeux et la bouche, tire son nom de cette bataille, dans laquelle les soldats furent les premiers à le porter.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Balaklava fut le point le plus méridional atteint par l'armée allemande en territoire soviétique. Comme l'ensemble de la Crimée, Balaklava, fut transférée en 1954 de la Russie à l'Ukraine. Elle fait partie de l'Ukraine indépendante depuis 1991. Plus de cinquante monuments sont dédiés à la mémoire des militaires des guerres passées, y compris la Seconde Guerre mondiale, la guerre de Crimée et la guerre civile russe.

Lien externe

  • Portail de l’Ukraine Portail de l’Ukraine
Ce document provient de « Balaclava ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Balaclava de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • balaclava — n. close fitting and woolen and covers all of the head but the face. Syn: balaclava helmet. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • balaclava — woolen head covering, especially worn by soldiers, evidently named for village near Sebastopol, Russia, site of a battle Oct. 25, 1854, in the Crimean War. But the term (originally Balaclava helmet) does not appear before 1881 and seems to have… …   Etymology dictionary

  • balaclava — s. f. Gorro de malha justo, que cobre a cabeça até ao pescoço ou até aos ombros, por vezes apenas com abertura para os olhos, para olhos e nariz ou para olhos, nariz e boca, geralmente usado para proteção por montanhistas, esquiadores, pilotos,… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • balaclava — ► NOUN ▪ a close fitting woollen hat covering the head and encircling the neck. ORIGIN named after the village of Balaclava in the Crimea: the hat was worn originally by soldiers in the Crimean War …   English terms dictionary

  • balaclava — [bäl΄ə klä′və] n. [after BALAKLAVA: prob. because worn by soldiers in the Crimean War] a knitted covering for the head and neck, with an opening for the nose and eyes, worn for protection against wind and extreme cold: also balaclava helmet …   English World dictionary

  • Balaclava — Places: *Balaklava, a town in the Crimea, Ukraine, site of the Battle of Balaclava of the Crimean War *Balaklava, South Australia *Balaklava, a small town in the Cockpit County in central Jamaica *Balaclava, County Durham, County Durham, England… …   Wikipedia

  • Balaclava — 1 Original name in latin Balaclava Name in other language State code AU Continent/City Australia/Melbourne longitude 37.86916 latitude 144.99773 altitude 17 Population 5035 Date 2011 08 26 2 Original name in latin Balaclava Name in other language …   Cities with a population over 1000 database

  • balaclava — noun Etymology: Balaclava, Crimea, site of a British encampment during the Crimean War Date: 1941 a knit cap for the head and neck called also balaclava helmet …   New Collegiate Dictionary

  • balaclava — UK [ˌbæləˈklɑːvə] / US [ˌbæləˈklɑvə] noun [countable] Word forms balaclava : singular balaclava plural balaclavas a warm hat that covers your head, neck, and usually all of your face except your eyes …   English dictionary

  • balaclava — n. (in full Balaclava helmet) a tight woollen garment covering the whole head and neck except for parts of the face, worn orig. by soldiers on active service in the Crimean War. Etymology: Balaclava in the Crimea, the site of a battle in 1854 …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”