BREN
BREN
Image illustrative de l'article BREN
Fusil Mitrailleur BREN construit par la Firme canadienne John Inglis and Company (10 mai 1941)
Présentation
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Type Fusil mitrailleur
Fabricant Drapeau : Royaume-Uni Royal Small Arms Factory
Drapeau : Royaume-Uni Enfield
Drapeau : Canada John Inglis and Company
Drapeau : Canada Long Branch Factory
Drapeau : Inde Ishapore
Drapeau : Australie Lithgow Small Arms Factory.
Date de création 1935
Durée de service 1935–1991
Caractéristiques techniques
Munitions .303 British (ou 7,7 x 56 mm R)
7.92 x 57 mm Mauser (République de Chine durant la 2ème GM)
7.62 x 51 mm NATO (Post 2ème GM)
Cadence de tir 500 coups/min.
Masse (non chargé) 10.35 kg (Mk1 et Mk2)
8.68 kg (Mk3 et Mk4)
Masse (chargé) 11.25 kg (Mk1 et Mk2)
9.75 kg (Mk3 et Mk4)
Longueur 1 156 mm
Longueur du canon 635 mm
Capacité Chargeur cintré : 30 coups
Chargeur SLR : 20 coups
Chargeur Tambour : 100 coups
Variantes Mark 1, Mark 2, Mark 3, Mark 4 et L4
Soldat de l'armée canadienne portant un BREN sur son épaule durant la Seconde Guerre mondiale

Le fusil mitrailleur BREN est entré en service en 1937 dans l'armée britannique. C'est en fait une évolution du FM tchécoslovaque ZB-30 et son nom est la contraction de ses sites d'invention (Manufacture de Brno et Arsenal royal d'Enfield).

En mai 1935, le Royaume-Uni avait obtenu la licence de fabrication du modèle ZBG-34, une version modernisée du modèle 26. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'Australie (Manufacture d'armes légères de Lithgow), l'Inde (arsenal d'Ishapore) et le Canada (John Inglis & Co) suppléèrent l'arsenal d'Enfield (ayant construit 280 000 BREN) et le groupe britannique Monotype pour armer les Alliés, la Chine et les mouvements de résistance en guerre contre l'Allemagne (dont les FFI et FFL) et le Japon.

Cette arme a été produite en quatre versions (Mark 1 à Mark 4) se différenciant par divers détails simplifiant la fabrication et par la longueur du canon. Les MK 1 et 2 furent distribuées aux fantassins, quant aux MK 3 et 4, apparus à la toute fin du conflit, ils étaient destinés aux parachutistes. Le FM BREN servit occasionnellement d'arme anti-aérienne (avec un trépied spécial) et d'armement principal du Bren-Carrier.

Le chargeur cintré (cintrage dû à la conicité de l'étui de sa munition), accueillant 30 coups (rempli seulement de 28 cartouches sur le terrain) étant introduit par le dessus du boîtier-culasse, les organes de visée hausse et le guidon sont décalés sur le côté gauche. Contrairement à de nombreux FM, le canon du BREN est démontable pour être changé quand il s'échauffe. La crosse, la poignée-pistolet et la poignée de changement de canon du Bren sont en bois.

L'arme, très appréciée des combattants, notamment grâce à sa fiabilité, est produite de 1938 à 1958. Après 1958, de nombreux BREN en .303 British (son calibre d'origine) sont convertis en 7,62 OTAN (L4) et continuent à équiper l'armée britannique et de nombreux pays du Commonwealth pour créer une uniformité de munitions avec les fusils L1A1 et les mitrailleuses L7. Les FM BREN connurent la Guerre d'Indochine et participèrent ensuite à de nombreux conflits dont la Guerre de Corée, la Guerre des Malouines ou la Guerre du Golfe.

Sommaire

Variantes

La longue carrière opérationnelle du FM BREN (de 1940 à 1990 environ) explique l'existence de 14 versions.

Mark 1

Mark 1 (modèle Canadien)

Cette version originale produite à partir d'août 1938 est très proche de l'arme tchèque. Il comporte une béquille de crosse repliable.

En 1940, les ingénieurs britanniques y apportent une première modification pour en faciliter la production. Ils créent alors le Mk 1 (M).

Mark 2

Apparu en 1941, c'est une nouvelle simplification du Mk 1. Il est produit par le groupe Monotype avec des pièces provenant de plusieurs sous-traitants. C'est le modèle le plus répandu des BREN. Les Canadiens en ont fabriqué une variante en 7,92 mm Mauser pour les Chinois nationalistes de Tchang Kaï-chek.

Fiche technique des BREN Mk 1 et Mk 2

  • Munitions : .303 British (7,7x56mm R)/ 8mm Mauser (Chine)
  • Longueur totale : 1,156 m
  • Canon : 63,5 cm
  • Masse (arme vide) : 10,2 kg
  • Masse du chargeur plein : 1,05 kg
  • Masse (arme chargée) : 11,25 kg
  • Chargeur : 30 coups
  • Cadence de tir théorique : 500 coups/min.

Mark 3

Version allégée et raccourcie du Mk 2 produite à Enfield pour les besoins de la Guerre du Pacifique en 1943.

Mark 4

Modification du MK 1 en Mk 3. Dernière version du BREN dans son calibre d'origine. Fabriqué en petit nombre de 1944 à 1958.

Fiche technique des BREN Mk 3 et Mk 4

  • Longueur totale : 1,09 m
  • Canon : 56,5 cm
  • Masse (arme vide): 8,7 kg
  • Masse (arme chargée): 9.75 kg

Le F-M Type 41 : un BREN taiwanais

Les arsenaux de Taïwan ont produit une variante du BREN Mk 2 après 1949 sous le nom de Type 41 en l'adaptant pour la .30-06 US.

La mitrailleuse 7,62mm 1B : un BREN indien

Les Arsenaux militaires indiens produisent depuis 1960 environ un BREN, sous le nom de Gun Machine 7.62 mm 1B, en l'adaptant au 7,62 OTAN. Cette version locale du L4 servit notamment lors de la Guerre sino-indienne.

Le L4 ou le BREN au standard de l'OTAN

Apparus en 1958, les BREN L4 s'identifient facilement par leur nouveau chargeur droit et le changement de cache-flamme pour un modèle droit à fente (identique à la mitrailleuse L7). Tous les L4 sont chambrés pour la 7,62 OTAN. Ils sont aujourd'hui remplacés par le LSW L86A1 dans l'armée britannique et par la FN Minimi dans de nombreux pays du Commonwealth. Ils sont néanmoins stockés dans les arsenaux de la Nouvelle-Zélande et de l'Eire au titre d'armes pour les réservistes.

Designation Description
L4A1 Conversion du Mk 3. Utilise un bipied Mk I et un canon en acier
L4A2 Conversion du Mk 3, avec un bipied plus léger. Le canon reste en acier
L4A3 Conversion du Mk 2
L4A4 Variante du L4A1 avec un canon chromé ou acier
L4A5 BREN Mk 3 avec un canon chromé. Produit pour la Royal Navy
L4A6 L4A1 muni d'un canon chromé
L4A9 Version modifiée pour être utilisée sur un véhicule

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BREN de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bren — Allgemeine Information Einsatzland: Großbritannien, Staaten des Commonwealth, Irland …   Deutsch Wikipedia

  • Bren —         Bren L4 (Великобритания) Данные для BREN L4A4, 7.62mm NATO (переделка из Mk.3, калибра .303) Калибр .303 British (Mk.1 Mk.3); 7,62 mm NATO (L4) Масса 8.68 кг на сошках Длина 1156 мм Длина ствола 635 мм Питание магазин 30 патронов… …   Энциклопедия стрелкового оружия

  • Bren — Bren, Brenne Bren ne, v. t. & i. [imp. & p. p. {Brent} (?); p. pr. & vb. n. {Brenning}.] [See {Burn}.] To burn. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] Consuming fire brent his shearing house or stall. W. Browne. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bren — Bren, n. Bran. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bren — type of machine gun used by the British army in WWII, 1937, short for Bren gun, coined from first letters of Brno, Czechoslovakia, and Enfield, near London. The patent was purchased in Brno, and the gun was manufactured in Enfield …   Etymology dictionary

  • bren — bren·ti·dae; bren; …   English syllables

  • bren — m. son céréale. Just ou estrech au bren e larg a la farina prov …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • bren — brȅn m <N mn ovi> DEFINICIJA vojn. tip 303 kalibarskog mitraljeza ETIMOLOGIJA prema gradovima gdje se proizvodio: Br (no) u Moravskoj + En (field) u Engleskoj …   Hrvatski jezični portal

  • bren — Bren, m. Est merde, qu on dit fiente, mais le premier est usité pour l excrement humain, Merda, humanum excrementum, Car fiente est general, comme Stercus l est aussi envers les Latins …   Thresor de la langue françoyse

  • bren — (Del prov. brenn, voz de or. prerromano, quizá celta; cf. b. lat. brinna). m. salvado …   Diccionario de la lengua española

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”