Aérodrome de Besançon-La Vèze
Besançon - La Vèze
Aérodrome La Vèze
Code AITA Code OACI
LFQM
Localisation
Pays Drapeau de France France
Ville desservie Besançon
Coordonnées 47° 12′ 21″ N 6° 04′ 50″ E / 47.205896, 6.08063247° 12′ 21″ Nord
       6° 04′ 50″ Est
/ 47.205896, 6.080632
  
Altitude 387 m (1 270 ft)

Géolocalisation sur la carte : Besançon

(Voir situation sur carte : Besançon)
Besançon - La Vèze

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Besançon - La Vèze

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Besançon - La Vèze
Pistes
Direction Longueur Surface
054/234 1 400 m (4 593 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Nom cartographique La Vèze
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Chambre de commerce et d'industrie du Doubs
Cartes SIA VAC - IAC
Catégories
Aéroports • Aéroports français

L'aérodrome de Besançon-La Vèze (code OACI : LFQM) est un aérodrome de Franche-Comté.

Sommaire

Géographie

L'aérodrome de La Vèze (de la communauté d'agglomération du Grand Besançon) se situe à 14 km au sud-est de Besançon dans le Doubs en Franche-Comté sur la RN57 de Besançon-Pontarlier-Lausanne. Il se trouve sur les communes de Saône et La Vèze.

Historique

Article détaillé : Claude Domergue.

L'aérodrome de La Vèze est fondé en 1967 par le commandant Claude Domergue et Jean Michel et présidé par Adriana Domergue.

En 1994 la CCI du Doubs a investi 14 million d'euros pour pouvoir accueillir des avions d'affaire sur l'aérodrome[1].

En 2011 des travaux de rénovation sont entrepris[2]. Ces travaux garantiront le classement actuel de l'aérodrome en catégorie 2B. Le revêtement de la piste (1 400m x 23m), des taxiways et du parking seront complètement revus. Une zone de sécurité a également été mise en place pour la piste 05 et en 2012, des travaux seront menés pour le déplacement de la RD 246 (actuellement très proche du seuil de la piste)[3]. Le 29 octobre 2011, le nouvel aérodrome est opérationnel.

Aérodrome de Besançon-La Vèze pendant les travaux de rénovation de 2011
Vue de la piste 05 depuis la RD 246 (seuil de sécurité)

Infrastructure

Syndicat Mixte de l'aérodrome de Besançon-La Vèze

Le Syndicat Mixte de l'aérodrome de Besançon-La Vèze est financé et géré par le Conseil général du Doubs et la Chambre de commerce et d'industrie du Doubs.

L'aérodrome héberge :

Aérodrome La Vèze 001.jpg
Aérodrome La Vèze 011.jpg
Aérodrome La Vèze 023.jpg
  • Base hélicoptère de la Sécurité civile
  • Domergue Aviation (avion taxi et école de pilotage)
  • Société Helitair (travaux aériens et transport par hélicoptères)

Aéro-clubs Domergue

Fondé en 1967 avec l'aérodrome par le commandant Claude Domergue, le club propose :

Avions de l'aéro-club :

Aéro-clubs CAC

Fondé en 1999 avec une trentaine de membres de tous niveaux et 3 avions, le club propose :

Avions de l'aéro-club :

École de Parachutisme de Besançon Franche-Comté

Fondée en 1975 par un groupe de copain, l'école est aujourd'hui l'un des meilleurs centres de formation français. Premier saut et tandem, de 1200 à 4000, vol relatif, voile contact, free fly et Wing suit tous les week-ends de mars à novembre

Accidents

  • Le 19 octobre 2006 à 22h40, un Beechcraft 90 de la compagnie Flowair s'écrase quelques minutes après son décollage de l'aérodrome de Besançon-La Vèze. Ce vol devait transporter Pierre-Olivier Denué et Benjamin Ramus (chirurgiens au CHU de Besançon) à Amiens pour prélever un foie pour une greffe hépatique[4]. Lors de ce crash, le pilote Barthélemy Maresma et le copilote Fabien Parot perdent également la vie. Le 26 octobre 2011, le juge d'instruction Julien Retailleau reçoit les familles des victimes, et selon ces dernières « Le juge nous a fait part de l’avancement de l’instruction, encore inachevée. On retient que le pilote n’avait pas à être aux commandes de l’appareil. C’est une étape importante, le juge s’est donné les moyens de faire la lumière ». Les conclusions de l'enquête doivent être connues d'ici fin 2011.
  • Le 29 septembre 1993 à 06h45, un Dassault Falcon 10 (immatriculé F-GJGB) exploité par Chaillotine Air Service à destination de Bordeaux Mérignac heurte un remblai de 2.40 m situé 30 m après l'extrémité de la piste. L'avion se disloque après le choc et prend feu immédiatement. Sur les 3 personnes présentes à bord, seul le passager parviendra à s'extraire de l'appareil par une brèche dans le fuselage. Le pilote âgé de 47 ans (13 050 heures de vol) et le copilote âgé de 33 ans (1 210 heures de vol) y perdront la vie. Le rapport d'enquête du BEA[5] conclura aux faits suivants :
    • L'équipage était titulaire des brevets et licences nécessaires à l'accomplissement du vol.
    • L'aéronef était certifié, équipé et entretenu conformément aux règlements en vigueur. Les chargement et centrage étaient à l'intérieur des limites autorisées.
    • Le roulage et le décollage ont été entrepris avec un cran de frein de secours/parc serré.
    • Les conditions réglementaires de visibilité n'étaient pas réalisées.
    • La piste n'était pas limitative pour un décollage dans des conditions normales.
    • La check list n'a pas été totalement appliquée.
  • L'accident serait selon le bureau d'enquête, dû à une décision tardive d'interrompre le décollage avec un cran de frein de parc serré.

Autre aérodrome de Besançon

Aérodrome de Besançon-Thise à Thise à 5 km au nord-est de Besançon avec club d'aviation de loisirs, de planeurs, d'ULM et de modélisme aérien.

Notes et références

Voir aussi

Liens internes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aérodrome de Besançon-La Vèze de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”