Augustinien

Augustins

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Augustin.

Les Augustins ou ordre de Saint-Augustin est un ordre catholique de religieux mendiants.

Plusieurs familles religieuses se réfèrent à saint Augustin, les unes portent directement son nom et forment un ordre spécifique (Ermites de saint Augustin, chanoines réguliers), les autres suivent seulement sa règle, mais adoptent des constitutions propres (Dominicains).

Sommaire

Ordres masculins

Ruines du monastère Jasienica (XIVe siècle), Police (Pologne)

Il n'existe pas, stricto sensu, de règle religieuse qui ait été rédigée par saint Augustin, pas plus que d'ordre se rattachant directement à la communauté d'amis s'étant groupés autour de lui. Cependant durant le Moyen Âge, des ordres canoniaux sont créés et vivent sous les préceptes formulés par saint Augustin dans une lettre authentique destinée à régler la vie d'une communauté d'homme dont il organisait la vie commune. Au concile de Latran IV (1215), l'Eglise prescrit aux ordres nouveaux de choisir entre les règles monastiques traditionnelles ou la Règle de saint Augustin.

Au Moyen Âge, beaucoup d'ermites s'étaient organisés en congrégation selon les directives spirituelles de saint Augustin. En 1256, le pape Alexandre IV les réunit sous le nom d'ordre des Ermites de Saint Augustin, et sous la direction de Lanfranc. L'ordre fut définitivement approuvé lors du IIe concile de Lyon en 1274.

Les Augustins se vouaient surtout à la prédication, rivalisant avec les Dominicains. Ils portaient dans l'origine un vêtement gris comme les Franciscains. Ils prirent dans la suite un vêtement noir ou blanc, à larges manches, attaché autour du corps par une ceinture de cuir.

En somme, les différentes branches de cet ordre sont :

  • Les 'Chanoines réguliers de saint Augustin'
  • Les Ermites de Saint Augustin, ordre mendiant, ou Ordre des Grands Augustins (1256), sigle: OESA (Ordo Eremitarum Sancti Augustini)
  • Les Ermites Récollets, mendiants, fondés en 1588 dans la province de Tolède en Espagne, prônant le retour à la règle primitive, branche érigée en congrégation distincte par Grégoire XV en 1621 et organisée en ordre par Pie X en 1912; Ils seraient environ 1.250.
  • Les Augustins Déchaussés (Déchaux), mendiants qui marchaient pieds nus : cette branche, née en 1574 de la réforme du portugais Thomas de Jésus, se répandit bientôt en France et en Italie. Les religieux de la congrégation française (XVIIe siècle) était familièrement appelée Petits Pères. Ils font les trois vœux de pauvreté, chasteté et obéissance ; ceux de la congrégation d'Italie font en plus celui d'humilité. Ils comptent environ 185 membres dans le monde. La branche de France s'est éteinte à la Révolution.

Les couvents des Augustins à Paris

Avant 1789, il y avait à Paris trois célèbres couvents d'Augustins :

  • les Grands-Augustins, établis dès 1259, et qui ne relevaient que de Rome (leur couvent situé sur l'emplacement de la rue Dauphine actuelle, servit souvent aux assemblées du clergé et du parlement);
  • les Petits-Augustins, dont le couvent, bâti en 1609 par Marguerite de Valois, est devenu l'hôpital de la Charité;
  • les Augustins déchaussés, appelés aussi Petits-Pères, à cause de la petite taille des PP. François Amet et Matthieu de Sainte-Françoise-romaine, qui bâtirent ce couvent, en 1629, près de la place des Victoires (rue des Vieux-Augustins). Le couvent de Notre-Dame-des-Victoires a été fondé par Louis XIII le 9 décembre 1629. Il faisait partie de la province dite de France qui, avec celles de Dauphiné et de Provence constituait la congrégation de France des Augustins déchaussés. Les Petits-Pères obtinrent plusieurs réformes adoucissant leurs constitutions très austères. La dernière, en 1746, les autorisa à porter des chaussures. Ils changèrent alors de nom et prirent celui dAugustins réformés.

Le couvent a été fermé comme les autres à la Révolution française et les quelques 60 religieux se sont alors dispersés. L'église, rouverte au culte sous l'Empire, est devenue une paroisse puis, au XIXe siècle, un lieu de pèlerinage réputé.

Les Augustines

Placées également sous le vocable de Saint-Augustin, les Augustines suivent la règle que donna Saint Augustin à un monastère fondé par sa sœur à Hippone, se vouent à la garde des malades et au service des hôpitaux et portent une robe noire serrée par une ceinture de cuir.

L'Hôtel-Dieu de Paris était desservi par des Augustines.

Depuis lors, d'autres ordres se sont mis sous l'égide de Saint Augustin :

Liens internes


  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Augustins ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Augustinien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • augustinien — augustinien, ienne [ ogystinjɛ̃, jɛn ] adj. • 1666; de saint Augustin 1 ♦ Qui concerne saint Augustin, sa pensée. Sémiotique augustinienne. 2 ♦ Qui adopte la théorie de saint Augustin sur la grâce. ● augustinien, augustinienne adjectif Relatif à… …   Encyclopédie Universelle

  • augustinien — (ô gu sti niin) s. m. 1°   Celui qui suit l opinion de saint Augustin sur la grâce et la prédestination. 2°   Augustinien, enne, adj. Qui se rapporte aux religieux de l ordre des augustins.    Alphabet augustinien, histoire, par ordre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • augustinienne — ● augustinien, augustinienne adjectif Relatif à saint Augustin ou aux religieux augustins. ● augustinien, augustinienne nom Personne qui adopte la doctrine de saint Augustin sur la grâce. Nom que prirent les jansénistes, parce qu ils prétendaient …   Encyclopédie Universelle

  • Archidiocèse de Goa et Daman — 15°30′08″N 73°54′42″E / 15.50222, 73.91167 …   Wikipédia en Français

  • Célibat sacerdotal selon les dogmes de l'Église catholique — La discipline actuelle de l’Église occidentale consistant à n’ordonner que des hommes vierges est contestée pour divers prétextes. Ces contestations ont poussé deux partis opposés à évaluer la nature de la loi du célibat et les motifs qui la sous …   Wikipédia en Français

  • Célibat sacerdotal dans l'Église catholique — Le célibat sacerdotal, dans l Église catholique romaine, est une règle selon laquelle seuls des hommes célibataires peuvent être ordonnés prêtres. Elle est affirmée et justifiée par le canon 277 : « Les clercs sont tenus par l… …   Wikipédia en Français

  • Semi-pélagianisme — Sarcophage dit de Jean Cassien à l abbaye Saint Victor de Marseille Le semi pélagianisme est une doctrine théologique chrétienne développée dans le sud de la Gaule au Ve siècle par Jean Cassien, Vincent de Lérins et Salvien de Marseille,… …   Wikipédia en Français

  • Églises de Charente — Églises de la Charente Voici la liste des églises du département de la Charente , par commune. Cette liste s attache principalement à/au : nom exact de l édifice (et donc à quel saint il est consacré) sa fonction initiale Sigles utilisés ci… …   Wikipédia en Français

  • Églises de la Charente — Voici la liste des églises du département de la Charente , par commune. Cette liste s attache principalement à/au : nom exact de l édifice (et donc à quel saint il est consacré) sa fonction initiale Sigles utilisés ci après : (p) =… …   Wikipédia en Français

  • Liste des églises de la Charente — Voici la liste des églises du département de la Charente, par commune. Cette liste s attache principalement à/au : nom exact de l édifice (et donc sous le vocable de quel saint il est placé) sa fonction initiale Sigles utilisés ci… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”