Augustin de Schonen

Augustin de Schonen

Auguste de Schonen

Le baron Auguste Jean Marie de Schonen est un homme politique français né à Saint-Denis le 12 février 1782 et mort à Paris le 4 décembre 1849.

Sommaire

Biographie

Fils de Gaspard de Schonen, major du 4e régiment de l'état-major de l'armée et de Marie-Louise de Salis, Auguste de Schonen fit de brillantes études de droit et fut nommé en 1811 juge auditeur à la cour impériale de Paris. Pendant les Cent-Jours, il remplit les fonctions d'avocat général, mais redevint substitut à la Seconde Restauration. Toutefois, en 1819, bien qu'ancien membre de la Vente suprême de la Charbonnerie, il fut nommé conseiller à la cour royale de Paris et, dans ces fonctions inamovibles, fit preuve d'un libéralisme qui lui valut une certaine popularité dans le parti constitutionnel.

Le 17 novembre 1827, il fut élu député par le 5e arrondissement de Paris[1]. Il siégea dans les rangs de l'opposition avec qui il combattit le ministère Polignac et vota l'adresse des 221. Réélu le 12 juillet 1830[2], il participa activement à la Révolution de Juillet. Lors de la réunion des protestataires dans les bureaux du National, il déclara : « Il n'est plus question de discuter, mais d'agir ; il faut traduire en actes les principes que nous avons proclamés ; nous devons opposer la violence à la violence, et repousser la force par la force. »[3]

Membre de la commission municipale provisoire, il accompagna Charles X à Cherbourg, avec deux autres commissaires, afin de surveiller son embarquement vers l'Angleterre. À la même époque, il devint membre du conseil municipal de Paris et colonel de la 9e légion de la garde nationale.

Désigné comme liquidateur de l'ancienne liste civile, il fut appelé par Louis-Philippe au poste de procureur général près la Cour des comptes. Il fut également président de la commission de surveillance de la maison royale de Charenton et membre du conseil d'administration de l'Institution des jeunes aveugles.

Réélu député le 5 juillet 1831[4], puis le 21 juin 1834[5], il ne cessa de soutenir la politique gouvernementale et conservatrice. À la fin de 1831 et au début de 1832, il fut le rapporteur du projet de loi sur la liste civile, qui devait devenir la loi du 11 avril 1832.

Il fut vice-président de la Chambre des députés en 1832, 1833 et 1834. Le 3 octobre 1837, il fut nommé pair de France, au grand scandale de ses anciens amis politiques, qui ne manquèrent pas de lui reprocher son « apostasie ». La Révolution de 1848 le rendit à la vie privée.

Il a publié des brochures anonymes et des discours, entre autres celui qu'il prononça en 1827 aux obsèques de Jacques-Antoine Manuel et qui valut des poursuites à l'éditeur et à l'imprimeur.

Il était commandeur de la Légion d'honneur et décoré de la médaille de Juillet.

Références

Sources

Notes

  1. 814 voix sur 933 votants contre 73 à M. Péan de Saint-Gilles
  2. 913 voix sur 1.020 votants contre 65 à M. Bonnet
  3. cité par le Dictionnaire des parlementaires français
  4. 441 voix sur 812 votants contre 404 à M. Chardet
  5. 262 voix sur 489 votants et 598 inscrits contre 136 à M. Boutarel

  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Auguste de Schonen ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Augustin de Schonen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Augustin Pajou — modelliert die Büste seines Lehrers Lemoyne Augustin Pajou (* 19. September 1730 in Paris; † 8. Mai 1809) war ein bedeutender französischer Bildhauer und Skulpteur des Klassizismus. Seit dem 14. Lebensjahr besuchte er die Akademie Royal und war… …   Deutsch Wikipedia

  • All die schönen Pferde — Filmdaten Deutscher Titel All die schönen Pferde Originaltitel All the Pretty Horses …   Deutsch Wikipedia

  • Ernst Augustin — (* 31. Oktober 1927 in Hirschberg im Riesengebirge) ist ein deutscher Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Auszeichnungen und Ehrungen 3 Werke 3.1 …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Mitglieder der Bayerischen Akademie der Schönen Künste — Diese Liste gibt einen Überblick über alle aktuellen und ehemaligen Mitglieder der Bayerischen Akademie der Schönen Künste. Inhaltsverzeichnis 1 Aktuelle Mitglieder 1.1 Ehrenmitglieder 1.2 Abteilung Bildende Kunst 1.3 …   Deutsch Wikipedia

  • 1830 en France — Années : 1827 1828 1829  1830  1831 1832 1833 Décennies : 1800 1810 1820  1830  1840 1850 1860 Siècles : XVIIIe siècle  XIXe siè …   Wikipédia en Français

  • Pajou — Augustin Pajou modelliert die Büste seines Lehrers Lemoyne Augustin Pajou (* 19. September 1730 in Paris; † 8. Mai 1809) war ein bedeutender französischer Bildhauer und Skulpteur des Klassizismus. Seit dem 14. Lebensjahr besuchte er die Akademie… …   Deutsch Wikipedia

  • Idealer Staat — Römische Kopie eines griechischen Platonporträts des Silanion, das vermutlich nach dem Tod Platons in der Akademie aufgestellt wurde, Glyptothek München[1] Platon (griechisch  …   Deutsch Wikipedia

  • Platon — Römische Kopie eines griechischen Platonporträts des Silanion, das vermutlich nach dem Tod Platons in der Akademie aufgestellt wurde, Glyptothek München[1] Platon (altgriechisch Πλάτων Plátōn, latinisiert Plato; * 428/ …   Deutsch Wikipedia

  • Wilhelm Meisters Lehrjahre — Goethe Titelblatt des Erstdruck …   Deutsch Wikipedia

  • Französische Literatur — Französische Literatur. Obgleich auch die F. L. dem allgemein gültigen Gesetze, daß die Literatur eines Volkes nur das geistig durch Rede u. Schrift objectirte Nationalbewußtsein modificirt durch den Zeitgeist, also das Ergebniß des… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.