Audiencia

La Real Audiencia y Chancillería souvent simplifié en Audiencia (L’Audience Royale) ou Chancillería (La Chancellerie Royale) était une cour de justice de seconde instance créée en Castille par le roi Henri II en 1369. Le terme d’Audiencia désignait également le ressort géographique de chacune de ces cours.

Création

La première Audiencia est établie à Valladolid en 1371. En 1494, Isabelle Ire de Castille crée une seconde Audiencia à Ciudad Real. En 1505, cette dernière est transférée à Grenade. Celle de Valladolid assure alors la justice au nord du Tage et celle de Grenade au sud du fleuve.

Sur leur modèle, Charles Quint installe en 1528 une Audiencia d'Aragon à Saragosse. Son fils Philippe II crée de nouvelles Audiencias en Espagne et dans les colonies du royaume.

En 1511, la première Audiencia est créée en Amérique, à Saint-Domingue. Sous Charles Quint et Philippe II, de nouvelles Audiencias sont fondées en Amérique et aux Philippines : Mexico en 1527, Panamá en 1537, Lima et Santa Fé de Bogotá en 1543, Charcas (Bolivie) en 1559, Quito (Équateur) et Concepción (Chili) en 1563, Manille en 1583. En 1609, celle de Santiago du Chili fut créée tandis que celle de Buenos Aires date de 1661. Les dernières sont celle de Caracas en 1786 et de Cuzco et 1787.

Composition

Membres de l'Audiencia de Lima

Les Audiencias étaient dirigées par un président : le vice-roi ou le gouverneur de la région, trois ou quatre oidores (juges), appelés alcades del crimen lorsqu'ils étaient spécialisés dans les affaires criminelles, un procureur et différents employés subalternes appelés alguaciles. Au XVIIIe siècle, un régent fut nommé dans chaque Audiencia, avec pour mission de gérer la trésorerie.

Fonction

Les Audiencias étaient assez proches des parlements français. Elles administraient la justice du monarque dans les affaires portées en appel. Elles jouèrent également un rôle important dans l'administration et la police, notamment en Amérique.

  • Elles jugeaient les civils et les criminels (pas les religieux, soldats et marchands).
  • Elles dépendaient du Conseil des Indes pour les affaires de plus de 6 000 pesos d'or.
  • Elles avaient recours à la force, c’est-à-dire qu'elles pouvaient casser les jugements de juges ecclésiastiques en cas d'incompétence avérée de ces derniers.
  • Elles pouvaient s'entendre entre elles afin de modifier des lois.

En cas de vacance du gouverneur ou du vice-roi, elles assumaient le pouvoir. Les oidores les plus anciens héritaient généralement du poste. Les Audiencias pouvaient représenter le vice-roi au Conseil des Indes. Elles régissaient également le contrôle des indiens dans les réductions.

Au Pérou, les Audiencias étaient considérées selon une hiérarchie très stricte. Il y avait, d'abord, l'Audiencia dite "vice-royale", à Lima, présidée par le vice-roi. C'était celle qui avait le plus de prestige. Venaient ensuite les autres Audiencias, subordonnées au vice-roi quant au gouvernement et aux finances, mais qui jouissaient d'une totale autonomie en matière judiciaire.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Audiencia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • audiencia — (Del lat. audientĭa). 1. f. Acto de oír las personas de alta jerarquía u otras autoridades, previa concesión, a quienes exponen, reclaman o solicitan algo. 2. Ocasión para aducir razones o pruebas que se ofrece a un interesado en juicio o en… …   Diccionario de la lengua española

  • audiencia — sustantivo femenino 1. Acto de recibir y escuchar una autoridad a quienes acuden a ella: dar audiencia, conceder audiencia, audiencia papal, audiencia real. 2. Conjunto de personas que siguen un programa de radio o televisión o asisten a un… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Audiencia — Saltar a navegación, búsqueda Audiencia puede referirse a: El público que recibe mensajes a través de un medio de comunicación, habitualmente televisión o radio. Véase Audiencia (televisión). El momento procesal en que se aducen razones o se… …   Wikipedia Español

  • Audiencia —   [aʊ ȓjenθja, spanisch] die, spanisches Appellationsgericht, bis Anfang des 19. Jahrhunderts auch mit gewissen administrativen Aufgaben betraut. Die kolonialen Jurisdiktionsgrenzen der Audiencia beeinflussten die modernen Grenzziehungen in… …   Universal-Lexikon

  • Audiencia — (span.), ein Obergerichtshof; im spanischen Amerika fielen die von dem Vicekönig unabhängigen A. s sonst mit der Eintheilung in Provinzen u. Landschaften zusammen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Audiéncia — (span.), höherer Gerichtshof, Tribunal, namentlich in Südamerika …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Audiencia — Audiencia, span. Obergerichtshof …   Herders Conversations-Lexikon

  • audiencia — ● audiencia nom féminin (mot espagnol) Cour qui administrait la justice royale dans les royaumes hispaniques et aux Indes de Castille …   Encyclopédie Universelle

  • audiência — s. f. 1. Audição. 2. Ato de prestar atenção a quem nos fala. 3. Ato oficial ou oficioso de alguém ser recebido por personagem importante. 4.  [Direito] Sessão do tribunal …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Audiencia — For the modern court, see Audiencia Nacional of Spain. The Royal Audiencia and Chancellery (Spanish: Real audiencia y chancillería , and Catalan: Reial audiència ) was a court that functioned as an appellate court in Spain and its empire. The… …   Wikipedia

  • Audiencia — (Derivado del lat. audire, oír.) ► sustantivo femenino 1 POLÍTICA Acto en el que un soberano u otra autoridad recibe y escucha a personas que informan o exponen una solicitud o una demanda: ■ solicitaron audiencia para ser recibidos por el papa.… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”